Accessibilité des sites : Vous êtes concernés !

Publié le 17 octobre 2011

Au fil des années le travail de labellisation de Rhône-Alpes Tourisme a permis de labelliser 250 sites à destination des touristes handicapés en Rhône-Alpes. En 2015, l’arrivée de la loi sur l’accessibilité des établissements ouverts au public va encore démultiplier cette offre et donne l’occasion de revenir sur ces années, tant par l’état des lieux de l’offre et de la fréquentation, que par les retombées du label et les perspectives souhaitées.

Cette étude co-écrite par notre département « tourisme adapté » et par l’Observatoire Régional est téléchargeable sur le site de Rhône-Alpes Tourisme.

 

Le label, un plus incontestable en terme de fréquentation …

Le label tourisme adapté est porteur comme le démontre l’étude qu’Atout France vient de consacrer aux retombées générées par ce label. Cette étude, réalisée avec le soutien financier et technique de Rhône-Alpes Tourisme, a fait un zoom sur la situation propre à notre région. Ce travail a été conduit par la Direction de l’ingénierie de Rhône-Alpes Tourisme et l’ORT (Observatoire régional du tourisme) avec le concours des acteurs départementaux. 10% de la population française se déclarant en situation de handicap, posséder le label tourisme adapté est un plus incontestable en terme de fréquentation. Cette étude est consultable sur le site de Rhône-Alpes Tourisme.

 

… comme en témoigne nos partenaires :

Rhône-Tourisme a apporté sa pierre à cette réflexion. Animatrice tourisme adapté et chargée de l’aide aux porteurs de projets dans cette structure, Véronique Molliet, analyse le bénéfice qu’elle peut tirer d’un tel travail.

« La Direction de l’ingénierie de Rhône-Alpes Tourisme nous a demandé d’apporter des témoignages de sites. On en compte vingt-deux dans le département et c’est le travail que j’ai réalisé. Parmi les points qui ressortent, je note un taux de satisfaction très bon par rapport au label Tourisme et handicap. Nous sommes passés d’une politique du politiquement correct à des actions concrètes de la part des prestataires touristiques. On assiste à une véritable prise de conscience notamment depuis le début de cette année ».

Jugeant le focus sur Rhône-Alpes « très utile car il fournit des données chiffrées et parce qu’il légitime notre ressenti », elle considère qu’il va l’aider dans son travail de sensibilisation des prestataires et en particulier des têtes de réseaux tels que les syndicats hôteliers, les gîtes et les offices de tourisme. « On participe régulièrement à des réunions pour présenter le label Tourisme et handicap et on rencontre les acteurs sur le terrain afin de procéder à un premier état des lieux, explique-t-elle. La Direction de l’ingénierie de Rhône-Alpes Tourisme prend ensuite le relais pour accompagner ces prestataires dans leurs démarches ».

 

Le label n’est pas une fin en soi !

Véronique Molliet constate aussi une véritable prise de conscience des élus, rappelant au passage que le Conseil général du Rhône accorde des aides aux porteurs de projets. Elle rappelle aussi que la loi de février 2005 rendant obligatoire la mise aux normes pour le 1er janvier 2015 n’est pas étrangère à ce phénomène tout en soulignant que « le label Tourisme et handicap n’est pas une fin en soi mais un véritable gain d’image pour le site qui se le voit accorder ».

vmolliet@rhonetourisme.com et 04 72 56 70 47

Contacts

Christelle Lepoutre
Chargée d'études Observation
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus