ADVENTURE TRAVEL

Les opérateurs du tourisme d’aventure étaient réunis à Göteborg en Suède du 16 au 19 septembre

Publié le 01 octobre 2019

L’Adventure Tradel Trade Association, ATTA, fédère à travers le monde des organisateurs de voyage et des destinations positionnés sur le tourisme d’aventure. Les valeurs du réseau sont d’œuvrer pour un tourisme connecté à la nature et respectueux des territoires et des habitants.

LE TOURISME D'AVENTURE - DEFINITION

LE SOMMET

Chaque année, le réseau, composé de 1300 membres répartis dans 100 pays, est réuni pendant une semaine autour de rencontres multiformes. L’ambition est de donner des solutions pour un développement raisonné et responsable du tourisme d’aventure à l’ensemble des opérateurs qui composent cet écosystème.

Nouvel adhérent, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme était présent à Göteborg en Suède et la seule destination française représentée.

La semaine a été riche et AuRA a pu participer à de nombreux travaux comme ceux-ci :

  • Des temps de conférences délivrées par des experts posant des questionnements d’actualité comme : ‘Comment le tourisme d’aventure peut devenir moteur d’un changement pour un modèle plus durable’ ? Pour y répondre, le Dr Beau Lotto professeur des neurosciences et directeur de Lab of Misfits, a par exemple expliqué comment le voyage d'aventure nous transforme et change nos relations avec les autres. Ou encore, en clôture, Serven Curtis-Suzuki militante pour une justice intergénérationnelle depuis toujours (elle est intervenue au sommet de le Terre en 1992 à seulement 12 ans), a fait part de son combat contre la disparition des espèces, des différentes langues et différentes cultures à travers le monde en donnant des solutions pour inverser la tendance.

  • Des résultats de recherche conduits par l’Adventure Travel Trade Association. Deux projets ont été présentés. Le premier a permis de dresser le profil des voyageurs d’aventure, depuis leurs tendances comportementales jusqu’à l’utilisation qu’ils font des médias. Ce projet été mené en partenariat avec Jessie McComb de la Société financière internationale (SFI). Le second mené par le Dr Paige Viren, chercheuse à l’Université de San Francisco State (Californie), décrit les profils du micromarché des « voyageurs à impact ». Ces informations donnent des idées sur la manière dont il faudra façonner l’offre du tourisme d’aventure à l’avenir.

  • Des ateliers avec des conseils concrets pour designer une offre adaptée aux attentes et aux comportements réels des clientèles. Ainsi la présentation d’un projet pilote exécuté dans la région suédoise de Västmanland a permis de donner des exemples faisant appel à l’intelligence des clients pour accroître l'efficacité du contenu promotionnel et multiplier les informations sur les prix. Par exemple le « coût » de chaque composante du voyage peut être exprimé en émissions de gaz à effet de serre. Ainsi les clients peuvent choisir leur menu, leur activité en fonction de l’empreinte carbone que cela engendre.

  • Des minis-coaching avec des experts des médias : les journalistes et les influenceurs sont experts pour trouver des nouvelles façons de raconter les lieux et imaginer de nouvelles histoires. Les participants ont appris à dénicher l’histoire de leur destination, la développer et la partager de manière convaincante pour captiver de futurs clients, partenaires et médias. De même on sait que raconter des histoires avec la vidéo augmente l'engagement et déclenche le partage social. Josiah Holwick, cinéaste d'ATWS Storyteller, a donné des conseils pratiques sur la création de vidéos pour le marketing en ligne et a transmis des techniques simples qui aident à atteindre les objectifs marketing.

  • Une marketplace qui regroupait 100 voyagistes et hébergeurs du monde entier nous a permis de nouer des contacts avec des partenaires potentiels tous spécialisés sur le segment du tourisme d’aventure.

  • Une session de MediaConnect offrait l’opportunité de rencontrer un groupe impressionnant en nombre et variété de supports de journalistes, rédacteurs en chef, influenceurs et blogueurs du monde du voyage, à la recherche de suggestions et de sources d’inspiration.

La nécessité d’agit pour le changement climatique est désormais dans toutes les têtes. Le SUMMIT 2019 révèle un peu plus le raz de marée à venir chez les clientèles touristiques en matière de conscience environnementale.

On sait aujourd’hui que 8% des émissions de gaz à effet de serre sont dues à l’activité touristique dans le monde. L’avenir du voyage d’aventure est éco-responsable ou ne sera pas. Mais La croissance économique ne s’oppose pas à ce principe. En effet, les consommateurs veulent voyager responsable mais se savent pas comment faire. Ce sont donc les entreprises les mieux positionnées sur ce marché et proposant des solutions innovantes en la matière qui auront encore une place dans les années à venir.

Par exemple Terre d’Aventure opérateur français compense déjà 100% des émissions engendrés par les voyages de ces clients.

Permettre la connexion au territoire, aux habitants, tout en respectant les écosystèmes en place. Donner la possibilité au voyageur d’agir en conscience en lui donnant les clefs pour limiter ses impacts sont certainement les clefs du tourisme d’aventure de demain. Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme y travaille dans le cadre de ses actions sur le tourisme bienveillant.

Contacts

Delphine CHABERT
Responsable Outdoor et bien-être
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus