APRES UN EXCELLENT PRINTEMPS, LES PREVISIONS ESTIVALES SONT AUX PLUS HAUT

Baromètre touristique régional conjoncturel

Publié le 28 juin 2019

La 1ère vague 2019 du baromètre de conjoncture d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme dresse un panorama complet sur l’activité touristique en région au printemps 2019 et sur les prévisions de fréquentation pour cet été.

UN BILAN TOURISTIQUE TRES SATISFAISANT POUR CE PRINTEMPS

65% des professionnels du tourisme de la région sont satisfaits de la fréquentation touristique au cours du printemps 2019, un résultat en légère hausse par rapport à 2018 (63%). Le département du Rhône affiche de loin le meilleur niveau de satisfaction (89%) devant l’Allier (78%), l’Ain (74%) et le Puy-de-Dôme (71%). Ces excellents résultats sont en grande partie portés par les professionnels situés en espace urbain où le taux de satisfaction atteint 86% ce printemps. Les résidences de tourisme ainsi que les hôtels et les sites de visites font échos d’une fréquentation bonne voire très bonne au cours des mois d’avril et de mai. Cependant, les campings affichent les moins bons résultats (46%) notamment en Ardèche, Haute-Savoie et Loire.

Le taux d’occupation pour ce printemps s’établit à 42% et reste stable par rapport à l’année dernière. Les résidences de tourisme se détachent avec un taux d’occupation record pour ce printemps (64%). La durée moyenne de séjour s’élève à 4,3 jours, en légère hausse par rapport au printemps 2018.

Un quart des professionnels de la région jugent leur fréquentation en hausse par rapport au printemps 2018. Dans le Rhône, ils sont plus de la moitié à témoigner d’une progression de la fréquentation devant l’Isère (31%) et le Cantal (30%).

La clientèle de ce printemps est majoritairement française (79%) et vient principalement d’Auvergne-Rhône-Alpes loin devant l’Île-de-France et la Bretagne. La part des clientèles étrangères est en hausse par rapport au printemps dernier (21% en 2019 contre 18% en 2018 et 15% en 2017). L’Isère et le Rhône se démarquent avec plus de 30% de clientèle étrangère accueillie ce printemps. Les Néerlandais et les Allemands sont en tête, suivis des Belges et des Britanniques. La résidence de tourisme est l’hébergement le plus plébiscité par la clientèle internationale avec plus de 35% de nuitées étrangères.

 

DES PERSPECTIVES TRES ENCOURAGEANTES POUR LA SAISON ESTIVALE

79% des professionnels du tourisme d’Auvergne-Rhône-Alpes sont confiants, voire très confiants pour la saison estivale à venir (juin, juillet et août). Ce chiffre est également en hausse par rapport aux prévisions estivales 2017 et 2018 (73% et 74%), 2 saisons record en matière de fréquentation touristique en Auvergne-Rhône-Alpes. Les acteurs des départements d’Auvergne, du Rhône et de l’Ain sont les plus optimistes avec un niveau de confiance de 80%. Les gestionnaires d’établissements thermaux et de sites de visite sont également les plus confiants.

Avec un niveau de réservation pour le mois de juillet jugé bon par 76% des professionnels de la région (contre 70% en 2018) et des perspectives d’amélioration de la situation économique pour 61% des prestataires interrogés, ce début d’été s’annonce très réussi. Les évènements sportifs vont fortement animer l’activité touristique de ce début d’été en Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, avec 6 étapes du Tour de France (contre 4 en 2018), celui-ci aura un impact positif sur l’activité touristique notamment pour les professionnels situés dans la Loire (23%), la Haute-Loire (20%), le Cantal (22%) et la Savoie (28%). Enfin, la Coupe du Monde féminine de football s’installe en région pour 8 matchs et impacte positivement l’activité d’un quart des professionnels isérois (5 matchs à Grenoble) mais surtout plus de 60% des acteurs touristiques du Rhône qui accueillera à Lyon les 2 demi-finales et la finale.

La dynamique provient davantage des clientèles françaises même si le niveau de réservation des touristes étrangers reste bon, voire très bon pour 60% des professionnels. Selon le baromètre IPSOS Europ Assistance, 69% des Français envisagent de partir cet été en vacances (stable par rapport à 2018). Les Français partiront deux semaines en moyenne et avant tout en France mais avec un budget moyen en hausse de 10% (2 200 €) par rapport à 2018. Le fait le plus marquant est l’intérêt de plus en plus fort porté par les clientèles françaises et européennes pour les destinations montagne (+5 points) et campagne (+3 points).

D’autant plus que, comme le rappelle Lionel FLASSEUR, Directeur Général d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, « avec 39% des touristes français intéressés par le tourisme écologique, 15% par un séjour solidaire et 16% pour qui l’empreinte écologique du voyage joue un rôle clé dans le choix de leur destination, le choix d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme d’orienter sa stratégie marketing vers un tourisme bienveillant est vraiment porteur en termes d’attractivité ».

 

Retrouvez l’ensemble des données en infographie interactive permettant d’accéder aux données par département ou par type d’activité : https://cutt.ly/8hPWmU

 

Enquête réalisée par Novamétrie pour le compte d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme auprès de 840 professionnels du tourisme dans les 12 départements de la région du 17 au 20 juin 2019 par téléphone, selon la méthode des quotas.

Contacts

Guilhem PONCY
Responsable du Pôle Etudes Marketing
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus