41 000 Projets de recrutement dans le tourisme en 2016

En Auvergne-Rhône-Alpes

Publié le 08 juin 2016

Ces données sont issues de l'enquête « Besoins en main-d’œuvre » (BMO) réalisée par Pôle emploi qui mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir qu’il s’agisse de créations de postes ou de remplacements.
 

PROJET DE RECRUTEMENT PAR TERRITOIRE : La région Auvergne-Rhône-Alpes concentre 13,3% des projets de recrutements nationaux. Ces projets sont en hausse de 2,2% par rapport à par rapport à 2015.


LES PROJETS DE RECRUTEMENT DANS LE SECTEUR DU TOURISME

41 015 projets de recrutement en région Auvergne-Rhône-Alpes pour le secteur du tourisme en 2016. Les métiers relatifs au tourisme représentent ainsi 17% des projets d’embauche de la nouvelle grande région Auvergne-Rhône-Alpes.


17% de projets jugés difficiles avec de fortes disparités selon les professions :

  • Fortes difficultés de recrutement

- Chefs cuisiniers
- Cuisiniers

  • Faibles difficultés de recrutement

- Professionnels de l’animation socioculturelle
- Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
- Agents d’accueil et d’information, standardistes

69% de projets saisonniers avec de fortes disparités selon les professions :

  • Recrutements saisonniers

- Employés de l’hôtellerie
- Serveurs de cafés, de restaurants et commis

  • Recrutements permanents

- Agents d’accueil et d’information, standardistes

 

Sources : BMO 2016, Pôle emploi
Résultats de l’enquête 2016 « Besoins en main-d’œuvre » (BMO), à l’initiative de Pôle emploi. Cette enquête porte sur l’ensemble des employeurs hors administrations de l’Etat (Ministères, police, Justice…) et entreprises publiques (Banque de France…). Cette définition correspond au total à 282 000 établissements pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont  202 000 ont été interrogés cette année. Plus de 53 000 établissements ont répondu au questionnaire. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de l’ensemble des employeurs de la région et des découpages territoriaux propres aux anciennes régions, aux 28 ZTEF pour l’ex région Rhône-Alpes et les 14 bassins d’emploi pour l’ex région Auvergne.

 

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus