Bilan de la saison hiver

2015/2016

Publié le 14 décembre 2016

Avec 14,7% des nuitées touristiques françaises réalisées sur 5 mois de décembre 2015 à avril 2016, soit un volume de 51,5 millions de nuitées, la région Auvergne –Rhône-Alpes est la première région fréquentée devant la Nouvelle Aquitaine (9,8%) et l’Occitanie (9,3%).

Le premier espace visité par la clientèle française est la montagne avec stations qui représente 49,3% des nuitées touristiques de la période. La moyenne montagne accueille 9,4% des nuitées, les villes recueillent 30,6% de la fréquentation et l’espace campagne 10,7%.

Consommation touristique

 

Contrairement aux espaces urbains et ruraux dont la moyenne de dépense ne varie guère entre les saisons, l’espace montagne voit ses dépenses considérablement varier entre l’été et l’hiver.

Ainsi en stations de sports d’hiver, la dépense moyenne tous types d’hébergements confondus est de 52,64€ en été, contre 86,00 € en hiver, soit une différence de 63,4% que l’on expliquera en grande partie par l’impact des sports d’hiver sur la dépense des ménages.

 

Hébergements marchands

 

La région Auvergne - Rhône - Alpes compte 489 résidences de tourisme (ou établissements assimilés) pour une capacité de 175 000 lits. Les 5 mois d’hiver de décembre 2015 à avril 2016, comptabilisent 10,1 millions de nuitées réalisées dans les résidences hôtelières et résidences assimilées. 30% de ces nuitées peuvent être affectées à la clientèle étrangère. Depuis cette saison hiver l’enquête INSEE résidences de tourisme a été élargie à la région Auvergne. Sur la seule base de la région Rhône-Alpes qui représente 98% de la fréquentation, l’évolution des nuitées totales est de : -5% (+1% pour la clientèle française et -15% pour la clientèle étrangère).

Les 5 mois d’hiver de décembre 2015 à avril 2016, comptabilisent 10,1 millions de nuitées réalisées dans les  2 552 hôtels ouverts en moyenne sur la saison. 28,7% de ces nuitées sont réalisées par la clientèle étrangère. La fréquentation est en hausse de +4% par rapport à la saison hiver dernière grâce aux bons résultats de la clientèle étrangère (+6%) et de la clientèle française (+3%).

La région compte 182 villages vacances  pour une capacité de 43 000 lits. Les 5 mois d’hiver ont comptabilisé 2,8 millions de nuitées réalisées dans les villages vacances et maisons familiales de la région, soit une fréquentation stable par rapport à la saison précédente.  18% de ces nuitées peuvent être affectées à la clientèle étrangère

532 centres de vacances en Auvergne - Rhône - Alpes, soit une capacité totale de 48 937 lits. 69% de la capacité d’accueil en lits est concentrée sur les 3 départements alpins. 1,9 million de nuitées comptabilisées pendant l’hiver 2015/2016 (de décembre 2015 à avril 2016 inclus). 4,8% de ces nuitées sont réalisées par la clientèle étrangère.

La région totalise 38 auberges de jeunesse  et CIS pour une capacité de 6 400 lits. Les 5 mois d’hiver comptabilisent 485 000 nuitées réalisées dans les auberges de jeunesse de la région. 21% de ces nuitées peuvent être affectées à la clientèle étrangère

 

Remontées mécaniques

 

Les 169 stations d’Auvergne - Rhône - Alpes ont réalisé 1,05 milliard de recettes sur les 39,3 millions de journées skieurs pendant l’hiver 2015/2016, soit 75,6% de l’activité nationale, et une légère diminution (-1% de la fréquentation).

La Savoie et la Haute-Savoie sont les seuls massifs nationaux qui voient leur fréquentation se maintenir (+0,1% pour la Haute-Savoie) ou légèrement progresser (+1% pour la Savoie).

 

Ski de fond

 

1 million de journées skieurs ont été comptabilisées dans les sites d’Auvergne – Rhône – Alpes, soit 63% de la fréquentation nationale.

Le chiffre d’affaires du ski de fond est de 5,3 millions d’euros, soit 62% des 8,5 millions d’euros enregistrés pour la France pendant la saison hiver 2015/2016.

La saison hiver 2015/2016 perd - 12% de ses recettes en Auvergne – Rhône - Alpes, soit une tendance conforme au niveau national (-12%). 

Contacts

Christelle Lepoutre
Chargée d'études Observation
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus