Christian Têtedoie, premier restaurateur lyonnais à s’équiper de menus sonores

Publié le 16 octobre 2017

Lire un menu, choisir son vin. Lorsque l’on est malvoyant, il est parfois difficile d’aller au restaurant. La Jeune Chambre Economique Française (JCEF), avec le soutien du groupe Macif, a créé les « Cartes sonores ». Cet outil rend les menus de restaurants accessibles aux déficients visuels et facilite ainsi leur autonomie. Et c’est Christian Têtedoie, Meilleur ouvrier de France et président des Maîtres Cuisiniers de France qui a tenu à être le premier restaurateur lyonnais à s’équiper de menus sonores. Il s’agit d’un dictaphone sur lequel le restaurateur enregistre son menu. Pour en faciliter l’utilisation, les 3 touches principales du dictaphone : « avant, lecture et recul » sont rendues tactiles grâce à un système de perles.

Ainsi, le groupe Macif s’engage à apporter un soutien financier à la JCEF pour développer l’essaimage du projet « Cartes sonores » au niveau national. Il permettra aussi à l’association de bénéficier de ses multiples partenariats avec le monde de la restauration (Meilleurs Ouvriers de France, Disciples d’Escoffier…). De plus, les restaurateurs sociétaires Macif seront également sensibilisés à proposer ce service au sein de leur établissement.

Cette démarche en faveur de l’accueil des personnes déficientes visuelles s’inscrit dans le respect des critères demandés également par la marque nationale « Tourisme & Handicap ».

 

Contacts

Céline COUDOUEL
Promotion de Nattitude, développement et promotion des Démarches Qualité et Tourisme & Handicap
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus