Courchevel à la conquête de Zurich

Publié le 13 octobre 2009

Le 22 octobre, Atout France organise à Zurich une soirée prestigieuse dans un lieu tendance de la ville. L'objectif est de présenter le second numéro du magazine Vertiges édité par cette vitrine du tourisme français en Suisse. Quatre partenaires sont associés à l'opération : Rhône-Alpes Tourisme, Courchevel, Relais & Châteaux et la compagnie aérienne Swiss. Sept chefs étoilés régaleront les 250 invités. Courchevel compte bien profiter de l'occasion pour mieux se faire connaître des Suisses alémaniques.

Le 22 octobre, le restaurant Rà¼sterei, l'une des adresses les plus tendances de Zurich, vivra au rythme de la gastronomie rhônalpine pour la soirée Vertiges organisée par Atout France (ex-Maison de la France) à l'occasion d'une opération de promotion organisée en partenariat avec Rhône-Alpes Tourisme, Courchevel, Relais & Châteaux et la compagnie aérienne Swiss. Deux cent à deux cent cinquante journalistes, TO, agents de voyages et VIP sont attendus, cette soirée coà¯ncidant avec la sortie du numéro d'hiver du magazine Vertiges de France réalisé par Atout France.

« Ce rendez-vous débutera à 17 heures par une conférence de presse et sera suivi de l'accueil des autres invités à partir de 18 heures, un quart d'heure étant ensuite consacré à un mot de bienvenue du consul de France et de chacun des partenaires, détaille Adeline Roux, directrice de Courchevel Tourisme. Et, à partir de 19 heures, les invités pourront déguster les spécialités de six chefs étoilés rhônalpins et d'un de leurs confrères bourguignon ». Ces chefs sont Michel Rochedy du Chabichou à Courchevel, Jean-Pierre Jacob, du Bateau Ivre à Courchevel et Ombremont au Bourget du Lac, Patrick Henriroux de La Pyamide à Vienne, Emmanuel Renaut du Flocon de Sel à Megève, Davy Tisso, de La Villa Florentine à Lyon, Matthieu Fontaine du Château de Bagnols dans le Beaujolais et Philippe Augé de l'Hostellerie de Levernois à Beaune.

« Le but de cette opération est de faire découvrir Rhône-Alpes aux Suisses alémaniques et, à ma connaissance, il s'agit de la première opération de cette dimension mise sur pied à Zurich, affirme Adeline Roux. Pour nous, c'est un rendez-vous très important car on compte une clientèle suisse en constante progression à Courchevel. Nous sommes une station très cosmopolite avec plus de quarante cinq nationalités. Et les étrangers représentent 54% des clients des hébergements marchands. Nous comptons 1,14% de clients suisses. Mais il s'agit essentiellement de Suisses romands. Aussi avons-nous la volonté de mieux faire connaître aux Suisses alémaniques le plus grand domaine skiable du monde, nos prestations haut de gamme, nos enseignes de luxe et notre hôtellerie qui comprend notamment 6 cinq étoiles, 9 quatre étoiles luxe, 5 quatre étoiles, 18 trois étoiles ».

Une hôtellerie d'une qualité reconnue dans le monde entier qui s'enrichit cet hiver d'une nouvelle enseigne avec l'ouverture par la famille Laurent Boix-Vives, ex-patron du groupe Rossignol, du Strato, un cinq étoiles de vingt-cinq chambres et suites doté d'un spa de 830 m2. Courchevel, qui accueillera un slalom de la coupe du monde de ski alpin féminine le 21 décembre 2010, c'est aussi deux restaurants deux macarons au guide Michelin avec le Chabichou et le Bateau Ivre et une table étoilée, celle du Kilimandjaro avec Alexandre Ongaro. Et le Strato, dont la cuisine est signée Jean-André Charial (2 étoiles à l'Oustau de Baumanière) pourrait rapidement être distingué à son tour.
 

Commentaires
comments powered by Disqus