Courchevel accro au séminaire virtuel USA

Publié le 29 juin 2010

Le 17 juin, Rhône-Alpes Tourisme a organisé avec Atout France la seconde édition de son séminaire virtuel USA. Trois partenaires ont participé à cette opération de promotion : les offices de tourisme de Chamonix, Lyon et Courchevel. Chargée du marketing pour le marché américain à l'OT de Courchevel, Véronique Beulz explique les raisons pour lesquelles la station des 3 Vallées adhère à cette formule.

En 2009, Rhône-Alpes Tourisme avait organisé en partenariat avec Atout France New York, la première édition du séminaire virtuel USA. « Nous avions choisi d'y participer, rappelle Véronique Beulz, chargée marketing pour les marchés américain, suisse, britannique, belge, indien et moyen-orientaux à l'office de tourisme de Courchevel. Et le résultat avait dépassé nos espérances puisque nous avions recueilli 200 adresses de TO pour un investissement de 800 € ! » L'expérience ayant été concluante, la station des 3 Vallées a accepté de participer à la seconde édition de ce rendez-vous virtuel programmée le 17 juin. Ceci aux côtés d'Olivia Poncy, chargée de marché Amérique du nord à Rhône-Alpes Tourisme, Blandine Thenet, responsable promotion du tourisme d'agrément à l'office de tourisme de Lyon, et Nathalie Tortora, de l'office de tourisme de Chamonix.

Coordonné par Olivia Poncy et orchestré par Jean-Philippe Pérol, directeur d'Atout France à New York, ce séminaire s'est déroulé à 20 heures et a duré cinquante minutes, dont vingt consacrées à la présentation de chaque participant et le reste aux questions en ligne des TO. « 54% de notre clientèle est étrangère, explique Véronique Beulz. Les Britanniques arrivent en tête avec 35% de la clientèle globale. Ils devancent les Russes (6%), Belges et Luxembourgeois (2,5%), les Suisses (2%), les Espagnols (1%) et les pays du Proche et du Moyen-Orient (1% également). L'Amérique du nord représente 0,5% des hivernants et le fait que le taux de change soit désormais plus favorable aux Américains devrait faciliter leur venue ».

En participant au séminaire virtuel, la représentante de la station savoyarde compte mettre en avant la dimension exceptionnelle du « plus grand domaine skiable du monde » avec 600 kilomètres de pistes, la qualité de l'hébergement, 80% de l'offre étant « skis aux pieds » avec onze hôtels 5 étoiles, quatre 4 étoiles luxe et huit 4 étoiles, ainsi que celle de la gastronomie avec quatre restaurants 2 étoiles (Chabichou, Pomme de Pin, Les Airelles, Le Cheval Blanc) et trois 1 étoile (Kilimandjaro, Il Vino et Azimut). Son propos vantera aussi l'offre bien-être, le shopping, la vie nocturne et les cours de cuisine dispensés par certains chefs comme Michel Rochedy. « Notre objectif est d'inciter les TO américains à s'intéresser un peu plus à la destination comme nous le faisons déjà en participant tous les ans au MTS (Mountain Travel Symposium), qui est le plus grand salon professionnel des sports d'hiver en Amérique du nord, ajoute la représentante de Courchevel. Du 21 au 23 juin, nous avons également organisé un démarchage à New York. L'office de tourisme a regroupé l'ESF 1850 et les hôtels Les Grandes Alpes, Lana, Kilimandjaro, Sivolière et Strato. Ce démarchage va nous permettre de former dix-sept agences de voyages à la destination.».

Pour l'instant, Véronique Beulz avoue viser en priorité le marché de la Côte est. Mais elle n'exclut pas à l'avenir de s'intéresser à la Côte ouest et en particulier à San Francisco.

Contacts

Olivia PONCY
Responsable Promotion Amérique du Nord
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus