Des journalistes belges, japonais et espagnols aux Nuits sonores

Publié le 17 mai 2011

Depuis quelques années, Rhône-Alpes Tourisme profite des Nuits sonores pour inviter des journalistes de la presse tourisme à Lyon. Cette année, ils seront cinq à être reçus à Lyon et Saint-Étienne.

Commençons par un cocorico. Les Nuits sonores, le célèbre festival lyonnais de musique électronique organisé par l’association Arty Farty, viennent de décrocher un soutien officiel de l’Union européenne à travers l’agence EACEA (Agence Executive Éducation Audiovisuel et Culture).

Ce soutien intervient dans le cadre du programme de coopération culturelle européen « Culture ». Il faut savoir que 674 festivals européens avaient déposé un dossier de candidature en 2011. Et, au final, 26 ont été retenus, dont 18 pour un soutien de trois ans. Trois d’entre eux sont français : le Festival d’Avignon, le Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence et… les Nuits sonores !

Cette reconnaissance confirme la réputation internationale de ce rendez-vous organisé depuis 2003 à Lyon. Sa 9ème édition est prévue du 01 au 05 juin et elle mettra en avant Tokyo, carte blanche 2011, à travers sa scène rock et underground avec une douzaine de groupes japonais qui se produiront au troisième étage du MAC (Musée d’art contemporain). « Au total, nous programmons plus de 250 artistes, dont 90 rhônalpins, annonce Chloé Krempf, porte-parole des Nuits sonores. En 2010, nous avons accueilli 80 000 spectateurs. Cette année, notre budget est de 1,5 million d’euros. Il est autofinancé à hauteur de 81%, 10% provenant de subventions publiques apportées par la Ville de Lyon, la Région Rhône-Alpes, le Grand Lyon et la DRAC et 9% du mécénat. Cette année, le marché gare sera pour la dernière fois le point central du festival avec quatre scènes. Outre le MAC, plusieurs concerts se dérouleront au Transbordeur et à l’Hôtel de ville qui hébergera également le village des Nuits sonores ».

 

Rhône-Alpes Tourisme ne pouvait rester à l’écart d’un tel rendez-vous qui contribue grandement à donner une image jeune et tendance de Lyon. C’est la raison pour laquelle des journalistes de la presse tourisme sont invités depuis quatre ans. « Cette année, il s’agira de journalistes belges, japonais et espagnols, poursuit Chloé Krempf. Ils seront cinq et Rhône-Alpes Tourisme leur fera aussi découvrir Saint-Étienne. Pour nous c’est très intéressant car il s’agit d’une presse que nous ne touchons habituellement pas. Et cette initiative nous a permis de nouer des relations avec des journalistes berlinois que Rhône-Alpes Tourisme avait invités en 2009 ».

Désormais incontournables dans le paysage culturel rhônalpin, les Nuits sonores le sont également au niveau européen. Deux cents directeurs de festivals de musiques actuelles vont en effet se réunir à Lyon pendant la prochaine édition, plusieurs conférences et workshops étant prévus dans le cadre de leur venue. Et l’un de ces workshops sera consacré à l’impact d’un festival sur l’économie locale.

 

Voir la vidéo des Nuits Sonores 2010

Consulter le site www.nuits-sonores.com

 

Et pour davantage d’informations : info@nuits-sonores.com - 04 78 27 86 04

Commentaires
comments powered by Disqus