Des journalistes russes et TO américains dans les Alpes

Publié le 20 janvier 2011

Les sports d’hiver à la française continuent à faire recette du côté de New York et Moscou. La preuve ? Un éductour et un voyage de presse viennent d’être organisés dans les Alpes pour des TO américains et journalistes russes, le premier s’étant déroulé dans le cadre du workshop Grand Ski qui vient de se tenir à Annecy.

 

L’éductour proposé aux TO américains s’est déroulé du 13 au 17 janvier à Méribel et Courchevel. Il entrait dans le cadre du workshop Grand Ski qui se tenait pour la seconde année consécutive à Annecy. Il réunissait douze TO, dont Jeff Davis, PDG de Proactive Travel, une société basée en Virginie qui est spécialisée dans les séjours ski en Europe. Jeff Davis, qui est diplômé d’EM Lyon, a vécu cinq ans dans la capitale des Gaules. « Les Américains connaissent surtout les stations suisses, explique-t-il. Mais lorsqu’ils me demandent de les conseiller, je leur recommande plutôt de skier en France et notamment à Chamonix, où j’ai envoyé plus de deux cents clients la saison dernière, dans les 3 Vallées, à Val d’Isère, aux Arcs et à La Plagne. Ma clientèle est composée à la fois de bons skieurs et de familles et vient majoritairement en janvier et mars pour des séjours de une semaine à dix jours ».

Pour lui, la France se caractérise par la taille de ses domaines skiables, la qualité de ses installations et le prix de ses forfaits beaucoup moins chers qu’aux États-Unis. Il déplore cependant « la qualité pas terrible de certains hébergements » tout en appréciant « leur variété car il y a des endroits pas très chers bien positionnés pour ceux qui n’ont pas trop d’argent ». Connaissant bien les 3 Vallées pour y avoir skié à plusieurs reprises, il apprécie d’avoir participé à cet éductour car il lui a permis de découvrir des hébergements qu’il ne connaissait pas. Pour un Américain partant de New York et atterrissant à Genève, le coût moyen d’un séjour tout compris se situe dans une fourchette de 2 000 à 2 700 dollars selon qu’il opte pour un hébergement en résidence hôtelière ou en hôtel 3 étoiles.

 

 

Côté Russie, ce sont dix journalistes de magazines haut de gamme qui ont été invités par Atout France, Peugeot Russie et Rhône-Alpes Tourisme à découvrir l’Alpe d’Huez, Les 2 Alpes Tignes et Val d’Isère. Leur voyage de presse s’est déroulé du 21 au 26 janvier et ils étaient répartis en deux groupes accompagnés par des représentants de Peugeot et Atout France Moscou.

« Cet éductour se fait depuis trois ans et il est très efficace. Nous avons bénéficié de nombreuses retombées presse après l’édition 2010, constate Zamira Ismatova, représentante de Rhône-Alpes Tourisme en Russie. Les journalistes sélectionnés sont spécialisés dans l’art de vivre, le tourisme et les sports d’hiver et collaborent tous à des médias basés à Moscou ».

La saison actuelle est marquée par une croissance du nombre de vacanciers russes dans les Alpes, Zamira rappelant que les réservations « ont démarré fin juillet ! Mes compatriotes viennent à partir du 25 décembre et surtout pendant la période des vacances qui se déroulent chez nous du 1er au 10 janvier ainsi que pour le Nouvel an orthodoxe, le 06 janvier. La France est toujours bien positionnée même si l’Autriche et l’Italie font mieux en terme de fréquentation. Ce sont environ 110 000 Russes qui viennent skier principalement à Méribel, Courchevel et à Arc 1950 ; Ils découvrent aussi le massif des Aravis. Au départ de Moscou, un séjour de deux semaines tout compris en hôtel 3 étoiles, revient à environ 3 000 €. »

 

Zamira note également une demande croissante de la part des Ukrainiens et des Azerbadjaïnais. Et pour illustrer ce fort intérêt, elle rappelle que trois éductours ont été proposés aux TO Russes et Ukrainiens dans le cadre de Grand Ski. Douze TO ont été reçus à Brides-les-Bains, un nombre équivalent aux Menuires et seize dans les Aravis. Et, au total, ce sont quarante-huit TO russes qui ont parcouru les allées de Grand Ski !

Contacts

Olivia PONCY
Responsable Promotion Amérique du Nord
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus