Destinations for All 2018 : 40 pays réunis à Bruxelles

Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme présent à cette 2ème édition

Publié le 16 octobre 2018

"Le tourisme est un droit humain et doit être porteur de sens" tels ont été les mots d'introduction de l'Organisation Mondiale du Tourisme en ouverture du 2ème Sommet mondial "Destinations for all" qui s'est tenu à Bruxelles les 01 et 02 octobre derniers.

Près de 400 professionnels du secteur (voyagistes, bloggeurs, associations, Institutionnels etc.) étaient réunis pendant ces 2 jours pour présenter et échanger sur de nombreuses bonnes pratiques et innovations venant de plus de 40 pays. A l'heure où 1/3 de la population mondiale nécessite des besoins spécifiques en matière d'accessibiité, des destinations comme le Québec, la Wallonie, l'Espagne, la France ou Singapour proposent des initiatives intéressantes et novatrices.

L'accessibilité n'échappe pas à la vague du numérique : réseaux sociaux, blogs de voyages spécialisés sont en hausse ces dernières années et sont sources d'influence forte pour les personnes en situation de handicap. Le voyageur en situation de handicap est un voyageur comme tout le monde. Il souhaite vivre des exépriences et avoir des émotions. L'accès au cadre bâti est certes essentiel mais la recherche d'émotions de voyage est primordiale.

Les interventions sous forme de séances plénières et de 20 sessions parrallèles (90 conférences ) ont abordé les sujets suivants : Gestion de la Destination, Accueil et Sécurité, Hébergement, Transport et Mobilité, Produits et Activités Touristiques.

Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme était présent sur l'Espace France Destination Accessible organisé par l'Association nationale Tourisme & Handicaps au côté de l'OTCP de Paris, de l'Office de Tourisme d'Amiens (labellisé Destination Pour tous) et de Hérault Tourisme. Plusieurs contacts qualitatifs ont été pris notamment de voyagistes et de bloggeurs spécialisés intéressés par la destination.

A retenir de ces deux jours de présentations, débats et discussions :

  1. Rendre les infrastructures touristiques accessibles est économiquement viable: plusieurs expériences présentées nous ont montré qu'elles sont économiquement rentables. 
  2. Nous devons nous éloigner du concept de destination et penser globalement en parlant de voyage: plutôt que d’îles, parlons d'archipels qui englobent tous les liens d’accessibilité.
  3. Les influenceurs contribuent fortement à la prise de décision concernant les endroits où aller et comment y aller. Les gens se reconnaissent dans leurs pairs et prennent évidemment en compte les opinions de ces derniers. 
  4. Le tourisme accessible est avant tout un tourisme pour tous. Nous devons pouvoir vivre l'expérience jusqu'à la fin - vivre une émotion.

Le Sommet a permis de confronter des initiatives parallèles. Si ces initiatives étaient coordonnées, elles produiraient un effet encore plus positif sur le développement du tourisme pour tous. Les partenariats sont vraiment devenus indispensables à cet égard.

 

Contacts

Céline COUDOUEL
Promotion de Nattitude, développement et promotion des Démarches Qualité et Tourisme & Handicap
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus