Ecotourisme : Un guide pratique pour mesurer ses engagements... et au delà.

Publié le 08 juillet 2011

Dès 2007, Rhône-Alpes Tourisme proposait aux prestataires touristiques d’évaluer leurs prestations au regard de critères « écotouristiques ». Cette analyse se faisait aux travers d’un entretien d’une heure à une heure et demi et se basait sur un questionnaire : le « référentiel Ecotourisme ». Début 2011, après 3 ans de fonctionnement et d’utilisation, plusieurs constats réalisés sur le terrain ont conduit à améliorer la méthode et l’outil. Mathieu Maisonnasse – Chargé de mission Ecotourisme nous dit tout sur le sujet.

Pourquoi revenir sur le référentiel ?

Après 3 ans, sur une thématique aussi évolutive que le développement durable ou plus spécifiquement l’écotourisme, force est de constater que de nombreuses contraintes et des solutions nouvelles sont apparues. Aussi l’outil, conçu pour accompagner une démarche de progrès, devait-il être actualisé

Nous avons également vérifié, au travers des visites terrain sur le département de l’Ardèche (partenariat ADT-07 / « Ecotourisme Ardèche ») et, en complément, via des réunions de travail avec les territoires écotouristiques exemplaires (dispositif régional) ou des rencontres avec des prestataires touristiques, que certaines questions nécessitaient une reformulation.

 

 

 

Par rapport à la version précédente quelles sont les évolutions majeures ?

Première nouveauté, l’outil est décliné par grandes « familles » d’objets touristiques. Ces 9 ‘‘familles’’ d’objets sont : ‘‘Activité’’, ‘‘Camping’’, ‘‘Chambres et tables d’Hôtes’’, ‘‘Evénement’’, ‘‘Gîte’’, ‘‘Hébergement de groupe’’, ‘‘hébergements groupés’’, ‘‘Hôtel’’ et ‘‘Restaurant’’, (pour ce dernier objet la réflexion est en cours).

Pour 65 à 70%, les questions et les réponses sont communes à l’ensemble des déclinaisons. Les 30 à 35% restants sont eux spécifiques à chacune des familles. Par exemple, s’il est légitime de questionner un gîte sur les produits d’entretien laissés à disposition des hôtes, ça ne l’est pas pour un hôtel pour lequel on doit poser la question au regard des produits utilisés par le personnel d’entretien.

 

 

Ensuite, nous avons souhaité que l’outil puisse être ‘‘auto-administré’’. C’est le prestataire touristique lui-même qui, s’empare de l’outil, à son rythme et qui, question par question, évalue sa prestation (ou son projet). Cette évaluation se fait simplement, en cochant une case par question.

En complément, mais ceci ne change pas par rapport à la version précédente, les différentes réponses sont visibles et donnent ainsi des pistes pour aller plus loin.

 

 

Enfin, il est ‘‘automatisé’’. Après avoir répondu à toutes les questions, le prestataire touristique dispose de deux synthèses, qui se font automatiquement :

- une synthèse globale par principe (Les 7 principes de l’écotourisme) = « Sur quel principe dois-je porter principalement mon action ? »

- une synthèse complète, question par question = « Quel est mon positionnement par rapport à la question posée et quelle action correctrice puis-je et vais-je mettre en œuvre ? »

 

 

De nombreuses évolutions effectivement, mais pour quels objectifs ?

Nous avons véritablement pensé le nouvel outil comme un ‘‘Guide pratique de l’écotourisme’’. Les prestataires touristiques disposent d’un outil de pilotage et d’aide à la décision pour leurs propres démarches responsables. Cet outil leur appartient et chacun peut évaluer ses prestations, dresser un plan d’actions grâce aux synthèses, revenir dessus 2 mois plus tard parce qu’ils ont réalisé des travaux… et ainsi de suite.

En plus des évolutions citées précédemment, nous sommes conscients que cet outil peut encore être amélioré. La prochaine modification sera un changement de format pour passer d’un format ‘‘Excel 2007’’,  à un format ‘‘en ligne’’ afin d’être accessible à tous sans contrainte de logiciel, encore plus simple à renseigner et plus intuitif.

En complément, Virginie Ouédraogo – en stage « Ecotourisme » à la Direction de l’Ingénierie de Rhône-Alpes Tourisme-, conduit actuellement une étude sur les différences de positionnements entre les divers labels et démarches de qualité en matière d’écotourisme. Le guide pratique, tel qu’imaginé et mis à disposition des professionnels aujourd’hui, propose une méthode, un plan d’action opérationnel permettant, pas à pas, si le professionnel le souhaite, d’accéder aux labels. Les prestataires n’auront qu’à choisir, grâce aux critères objectifs résultants de l’étude, le label qui leur convient le mieux.

Les résultats de l’étude sont attendus pour l’automne.

Une thématique à suivre donc.

 

Consulter les guides pratiques selon votre "famille" d'objet touristique :

Attention, à partir de ces liens vous serez en mode prévisualisation. Pour une lecture et utilisation complètes, cliquez sur « Télécharger le document »

Activités

Camping

Chambre et table d'hôte

Evenement

Gîte

Hébergement de groupe

Hébergement Groupé

Hôtel et Restaurant : documents à venir

 

Contact :

Mathieu Maisonnasse – Chargé de mission Ecotourisme - 04 26 73 32 60 - mathieu.maisonnasse@rhonealpes-tourisme.com

Commentaires
comments powered by Disqus