Enquête ViaRhôna dans la Drôme 2014

Publié le 18 août 2015

L'enquête du Département de la Drôme sur ViaRhôna

ViaRhôna se décline en 5 sections autonomes le long du Rhône d‘une longueur cumulée de 67 kilomètres. Le Conseil Général de la Drôme a souhaité effectuer un état des lieux et compléter ses données quantitatives (issues de compteurs automatiques) par des données qualitatives via une enquête de terrain, menée en 2014 auprès de 1500 cyclistes, sur trois tronçons identifiés (Andancette, Châteauneuf sur Isère / Pont de l’Isère et  Montélimar)

 

Quelques chiffres significatifs issus de l’enquête terrain 2014 :

 

91% des usagers cyclistes de la ViaRhôna sont de nationalité française. Les étrangers sont à 93% originaires de pays européens (dont 31% d’Allemands et 21,8% de Suisses).

A noter que 94,6% des cyclistes français interrogés résident en région Rhône Alpes (57% dans le département de la Drôme et 21,4% dans le département de l’Ardèche).

 

L’étude des motifs de déplacement tend à confirmer l’utilisation locale des tronçons Drômois enquêtés (80,3% des cyclistes présents sur la ViaRhôna). En effet, ils sont 63% à indiquer faire du vélo pour le loisir comme motif de déplacement. 15,2% des usagers empruntent la ViaRhôna dans le cadre d’une pratique sportive du vélo.

Les déplacements hors pratique locale (vacances, itinérance, week end) concernent 18,9% des cyclistes (itinérance : 10,6%, vacances : 6,6%).

 

Pour les déplacements de type « itinérance », la moyenne de la distance parcourue est de 621,28 kilomètres. On distingue 3 types distincts de parcours d’itinérance :

  • Une petite itinérance (34,2% des itinérants) basée sur un week end (moins de 150 kilomètres parcourus). Ils utilisent certains tronçons de la ViaRhôna entre plusieurs Départements (Rhône, Isère, Ardèche et Drôme).
  • Une itinérance de plusieurs jours à une semaine, qui représente 34,2% des itinérants. Ils effectuent alors entre 150 et 700 kilomètres durant leurs séjours. Ces itinérants utilisent une partie importante voire complète de la ViaRhôna (Genève Port Saint Louis du Rhône 650 kilomètres)
  • 31,6% des itinérants utilisent la ViaRhôna comme « voie de transit» permettant de rejoindre des destinations plus lointaines puisque leurs distances globales sont supérieures à 700 kilomètres.

 

85,7% des cyclistes pratiquant l’itinérance font un aller simple,

Les cyclistes effectuant un trajet pour le loisir font à 73,9% un aller retour, à 19,5% une boucle.

 

Les motivations des cyclistes interrogés sont à 43,6 % la sécurité (28,9% pour les itinérants), à 42,9% la faiblesse du relief, à 35,7 % la découverte, à 23 % le calme (17% pour les itinérants), à 14,3 % le plaisir, à 11,9% la qualité des paysages et l’environnement (21,1% pour les itinérants), à 2,7% le climat  (10,5% pour les itinérants) ….

 

Parmi les cyclistes pratiquants l’itinérance interrogés :

  • 59,7 % viennent de France, 37,7% sont Européens (hors France) dont  15,6 % viennent d’Allemagne, 4,3%  de Suisse,  2,6 %  de Belgique et 2,6% des Pays Bas, 2,6 % viennent d’Amérique du Nord
  • 15,8% partent de Genève et 13,2 % de Lyon
  • 10,8% ont pour destination finale Montpellier,  9,5% Port St Louis et 8% Marseille
  • 75% arrivent à vélo sur ViaRhôna
  • La carte comme moyen de préparation de la randonnée et outil pour se guider arrive en tête avec 29,3%, suivi du site internet ViaRhôna (22,2%) et divers autres sites (13,2), puis des brochures, topo guides, offices de tourisme…..

 

Commentaires
comments powered by Disqus