Eté 2013 - Un mois de juillet hésitant

Publié le 31 juillet 2013

Le retour du beau temps tant attendu après un médiocre printemps ne suffit pas à redonner complétement le sourire aux professionnels du tourisme de Rhône-Alpes.

Cependant 63% d’entre eux se disent satisfaits de la fréquentation de leur établissement pour le mois de juillet (3 points de plus qu’en juillet 2012). 46% jugent toutefois  cette activité en retrait par rapport à la saison dernière (+ 5 points par rapport à juillet 2012). 13% estiment tout de même avoir connu une progression de leur activité et 37% un maintien. La semaine du 14 juillet est de la même teneur : 63% ont connu une bonne fréquentation (en baisse pour 42% des professionnels et en stagnation pour 41%). Le taux moyen d’occupation des hébergements sur l’ensemble de la région s’établit à 53% Comme c’est souvent le cas ces derniers étés les professionnels des zones urbaines expriment une plus grande satisfaction que ceux de la zone montagne. Ainsi, les départements de l’Ain et du Rhône enregistrent 77% et 72% de professionnels satisfait alors que seuls 55% des professionnels de la montagne s’estiment satisfaits. Cet écart entre les deux types de zone géographique est également présent en termes de taux d’occupation qui s’élève à 60% en zone urbaine contre 50% en zone montagne.

Le contexte économique en France et en Europe pèse encore sur l’activité touristique de la région et impacte la consommation touristique dans les établissements de Rhône-Alpes. Ainsi, même si la plupart des touristes ont maintenu une durée de séjours constante par rapport à juillet 2012, leur niveau de dépenses s’est contracté par rapport à l’an passé (36% des structures qui se trouve dans ce cas de figure). Le regain de la clientèle étrangère est en revanche une belle satisfaction pour 22% des établissements de Rhône-Alpes. Cette clientèle représente environ 1/5ème de population touristique de la région sur le mois de juillet. La clientèle française et de proximité restant pour sa part relativement constante (respectivement 49% et 47% des avis exprimés).

Les professionnels de Rhône-Alpes ne sont pas découragés pour autant et se tiennent prêt à rebondir. 60% se montrent confiants pour la fin de saison estivale avec toutefois un bémol pour les professionnels de la montagne qui sont seulement 40% à avoir confiance. Sans doute anticipent ils les traditionnels épisode orageux que connaît ce périmètre à partir de la mi-août.  

 

Enquête réalisée en partenariat avec IPSOS auprès de 471 professionnels du 22 au 25 juillet 2013.

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus