ETUDE SUR LA VELO-ROUTE DU DANUBE

OBJECTIF : LA MISE EN TOURISME DE VIARHONA

Publié le 14 septembre 2015

Dernier jour dans le Bade-Wurtemberg. Et après un week-end dans la peau d'un cyclo-touriste sur la véloroute du Danube, il est temps de revenir aux fondamentaux et de s'intéresser, chiffres et expériences de nos homologues allemands à l'appui, à la mise en tourisme de ViaRhôna. 

LES ETUDES DE MARCHE DU TOURISME A VELO

Andrea TIFFE, Bureau Radschlag
Géographe de formation et intervenante auprès du comité d'expert infrastructure

 

INTRODUCTION

Analyse menée entre 2008 et 2011
Simple suivi depuis 2012 (en raison d'une diminution des subventions)

 

MOYENS DE RECUEIL

  • 66 compteurs automatiques pour étudier le trafic à vélo au quotidien (compteurs GPS…)
  • Choix des sites en fonction de la fréquentation des cyclistes (itinérants ou excursionnistes)
  • Réalisation d’interviews auprès de cyclistes sur leur satisfaction, leur provenance, leurs attentes (60 000 cyclistes de 2009 à 2015, dont 5000 cette année) 

RESULTATS 

  • Les cyclistes roulent principalement entre 9H00 et 18H00
  • Une randonnée à vélo dure en moyenne 5,5 jours (en fonction de la véloroute et du groupe)
  • L’offre hôtelière joue un véritable rôle dans le choix des itinéraires
  • Environ 75 euros de dépenses par jour et par tête pour la gastronomie et les nuitées (39 euros / Nuitée - 26,50 pour le ravitaillement)                                                                                                                                                                                                        

 

COUTS D’UNE VELOROUTE  

  • Coût : 100 000 à 200 000 euros pour la construction d’une véloroute
  • Entretien : 700 euros / km et par an
  • Marketing (faible coût) : 50 € / km et par an
  • Coût moyen d’une véloroute : 10 000 € / km et par an 

 

QUI SONT LES CYCLISTES ? 

  • 10500 cyclistes sont passés par la véloroute de Römer-Lippe
  • 60% des cyclistes ne savent pas que parfois ils utilisent cette véloroute !
  • 49 000 nuitées sur la route
  • 65 km réalisés en moyenne

Source / Etude de la véloroute de Römer-Lippe

 

CONCLUSION ETUDE 

  • Les recettes du cyclotourisme sont toujours plus élevées que les coûts (jusqu'à 10 fois plus)
  • Les cyclotouristes sont très exigeants mais quand cela se passe bien, ils deviennent accrocs et reviennent sur la véloroute !
  • Il ne faut jamais sous-estimer les excursions d’une journée !

 

L’INFRASTRUCTURE VELO-TOURISTIQUE ET SON ENTRETIEN 

Sébastien LENZ, Société de transports en commun de Bade-Wurtemberg
Responsable des voies cyclables

IMPORTANCE DU CYCLOTOURISME DANS LE BADE-WURTEMBERG

  • Les circuits cyclotouristiques sont souvent le 1er contact entre le touriste et le Bade-Wurtemberg
  • 14 millions de cyclistes partent par an en excursion d’une journée dans le Bade-Wurtemberg
  • 3,2 millions de cyclotouristes hébergés par an
  • Valeur ajoutée nette : 860 millions d’euros

 

QU’EST CE QUI EST IMPORTANT POUR LE CYCLISTE EN TERMES D’INFRASTRUCTURES ?  

  • Signalisation / Panneau
  • Infrastructure le long de la piste
  • Etat de la piste (surface, longueur, largeur, praticabilité…)
  • Sécurité, fléchage sûr et volume du trafic
  • Signalisation routière

 

SIGNALISATION DANS LE BADE-WURTEMBERG 

  • Couleur verte
  • 4,5 panneaux intermédiaires et 1 panneau principal tous les 1km, soit 26 000 panneaux
  • Les autocollants sont interdits sur le panneau
  • Deux types de panneaux : en forme de flèche ou de tableaux
  • Dimensions réglementaires : 800 x 200 mm ou 1000 x 250 (grandes villes)
  • Objectif : des panneaux intermédiaires et uniformes 300 x 300 mm
  • Les panneaux d’informations (touristiques…) sont très importants

 

L’INFRASTRUCTURE TOURISTIQUE 

  • Offre gastronomique
  • Hôtels et auberges
  • Aires de repos / jeux
  • Refuges
  • Installations et stationnement pour les vélos
  • Possibilités de réparations
  • Panneaux ou stèles d’informations

 

ETAT DE LA PISTE 

  • Facilité d'accès à la voie même avec une remorque pour enfants
  • Bon état de la voie (trous, rainures, racines apparentes…)
  • Pas de marches ou d’escaliers
  • Eviter les obstacles artificiels (barrières, bornes…)

 

SECURITE SUR LA PISTE 

  • Poser des glissières de sécurité entre la route et la véloroute
  • Limiter la vitesse des voitures au passage des cyclistes
  • Mettre des panneaux pour indiquer les dangers

 

TRACE DE LA VOIE

  • Voie directe ou déviée en fonction de l’intérêt touristique
  • Eviter les passages où le cycliste doit poser le pied à terre
  • Eviter tout dénivelé inutile
  • Prêter attention aux odeurs, bruits, poussières…

 

PROMOTION / MARKETING 

  • Les 19 véloroutes sont une priorité pour les acteurs responsables de la promotion
  • Rôle clé de la signalisation, très importante pour les cyclistes à maintenir en bon état (cadastre…)
    (compétence du Ministère du Transport)
  • Objectif : entretenir de façon globale les infrastructures clés
  • Mise en place de partenariats
  • Généraliser la labellisation ADFC
  • Commercialisation des véloroutes (Ministère de l’Espace Rural et de la protection du consommateur)
  • Parrains de pistes cyclables
  • Inaugurations

 

 

LE MARKETING TRANSREGIONAL DES ITINERAIRES A VELO

Félix RHEIN, Société de marketing touristique de Bade-Wurtemberg
Responsable de la thématique cyclotourisme

 

PLAN D’ACTION 

  • Identification des particularités régionales : culture, nature…
  • Cibles : randonneurs à vélo, VTT, excursionnistes à vélo…
  • Développement de produits adaptés
  • Communication : internet, mobile, imprimés, salons…

 

Malgré la personnalisation naturelle de la vélo route (particularités régionales), elle doit paraître uniforme. 
Seuls des accents thématiques doivent-êtres posés.

 

CIBLES PRINCIPALES DES VELO-ROUTES 

  • Randonneurs à vélo
  • Cyclistes
  • Excursionnistes

 

DEVELOPPEMENT DES PRODUITS 

Benchmark pour une bonne vélo route 

  • Mise en scène des particularités régionales
  • Système de transport des bagages (taxi…)
  • Stations de dépose de vélos et de bagages sécurisées
  • Hébergements adaptés aux cyclistes
  • Raccordement aux transports publics
  • Relais d’information le long de la route

 

Mise en scène des particularités régionales 

  • Intégrer les spécialités gastronomiques
  • Souligner les particularités régionales (viticulture, personnalités…)
  • Création d’une identité propre (design des aires de repos ou des garages à vélos)

 

CONCEPTION DES PRODUITS 

Transport des bagages

  • Prestataires de services pour le transport
  • Accord avec des entreprises de taxi
  • Utilisation d’un véhicule déjà à disposition pour ces services

 

Location de vélos 

  • Un prestataire unique pour la région pour assurer la mise à disposition
    et la reprise à toutes le stations.
  • Offrir certains accessoires à la location (remorques, anti-vol…)

 

Parking vélos

  • Sur les endroits centraux (aires…)
  • Consignes à bagages
  • Si possible, combiner avec une station de charge pour les VAE

 

Hébergements

Accueil vélo adapté aux cyclistes (Bett+Bike : 5500 en Allemagne)

  • Les cyclistes peuvent séjourner une seule nuit dans l’établissement concerné, même en haute saison.
  • Les vélos sont protégés dans un emplacement spécifique. 
  • Un local permettant de sécher le linge et le matériel humide est disponible.
  • Un kit de réparation est mis à disposition des cyclistes.
  • Des informations relatives aux ateliers de réparation de vélos
    à proximité du lieu d’hébergement sont mises à disposition.
  • Des informations spécifiques (cartes des itinéraires cyclables, horaires de transports en commun…)
    sont mises à disposition.
  • Un petit-déjeuner adapté aux besoins des clientèles cyclistes est proposé (blé complet, céréales et fruits frais).

 

Raccordement aux transports publics 

  • Bonne accessibilité de la route
  • Transport des vélos en train (aux points d’arrivée et de départ)
  • Transports des vélos en train (alternative en cas de mauvais temps)
  • Dispositif de transport des vélos dans les autocars.

 

Informations le long de la route 

  • Panneaux d’informations uniformes pour assurer la reconnaissance de la vélo-route 
  • Installations des panneaux près des points clés (aires, villages…)
  • Indiquer les particularités touristiques sur les cartes

 

COMMUNICATION COMMUNE

  • Site web uniforme
  • Réseaux sociaux
  • Dépliants et cartes print
  • Relations presse
  • Insertions publicitaires médias
  • Conception de topo-guides vélos et de cartes
  • Communication de la vélo route dans les brochures spécialisées nationales
  • Coopération avec les Tour-opérateurs
  • Elaboration de séjours packagés
  • Participation à des événements et des salons

 

INTEGRATION DES ACTEURS LOCAUX 

  • Parrains
  • Topoguides
  • Cercles d’habitués au vélotourisme
  • Stations de service vélo

 

WEB 2.0

  • Facebook commun
  • Flikr comme base de données d’images

 

MERCHANDISING 

  • Maillot cycliste

 

AUTRES 

  • Jeu-concours à destination des blogueurs (séjour à gagner)
  • Concours de vidéos
  • Accueil de blogueurs  

 

ET VOUS LES PARTICIPANTS, QUE RETENEZ-VOUS DE CE VOYAGE D'ETUDE ? 

Caroline BARNAY, Région Rhône-Alpes

 

Sébastien BAHOLET, Région Provence Alpes Côte d'Azur

 

Estelle CHARRUT, Communauté de Communes Bugey-Sud

 

Christophe NURY, Agence de Développement Touristique  Ardèche 

 

 

Commentaires
comments powered by Disqus