VOYAGE D'ETUDE SUR LA VELO-ROUTE DU DANUBE

DE DONAUESCHINGEN A TUTTLINGEN

Publié le 12 septembre 2015

 

 

Il est 9H00 du côté de Donaueschingen et aujourd’hui, l’expérience à vélo va commencer.
Nous allons donc parcourir 20 km en Vélo à Assistance Electrique (VAE) direction Tuttlingen.

 

LE VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE (VAE)  

 

Equipé d'un moteur et d'une batterie, le VAE va nous aider tout au long de notre parcours.

Il peut produire jusqu'à 90% de l'énergie pour faire avancer le vélo, ce qui permet, si on le souhaite, de n’accompagner que le mouvement de pédalage. Les côtes deviennent donc tout d’un coup plus abordables et surtout agréables ! D’un point de vue touristique, il ouvre les différentes voies aux visiteurs, sportifs ou non (familles, retraités, amis…) et permet donc de vivre de nouvelles expériences. 

 

Le VAE, comment ça fonctionne ? 

Muni d'un capteur magnétique, le vélo envoie l'information au variateur lorsque l’on pédale, qui va automatiquement calculer la puissance que le moteur devra délivrer. A la question, le vélo peut-il avancer si on ne pédale pas ? La réponse est non, d’où le terme d’assistance !

Côté vitesse, dans l’Union Européenne, les pédaliers sont bridés à 25 km/h, la moyenne étant estimée à 19km/h. Seules contraintes : la recharge de la batterie et un prix plus élevé qu’une bicyclette classique.

Pour info, l’Allemagne a écoulé 410 000 VAE en 2013, contre 56 000 en France. Chiffre d’affaires toutefois une progression de 17,5%, ce qui laisse entrevoir de belles perspectives.

 

Et après une expérience en live ? 

On confirme, le VAE, c'est vraiment génial ! Nous devions parcourir 20 kilomètres, nous en avons en réalité fait plus de 35 ! La raison ? Il y a eu une déviation sur la vélo-route pour cause de remise en état d'un pont. Conclusion, nous avons fait un détour à travers champs, ce qui nous a par ailleurs permis de tester plusieurs côtes (car on vous le confirme, la vélo-route du Danube, c'est plat !) et donc d'apprécier la puissance du VAE. Certains d'entres nous, à la base réfractaires à la pratique du vélo et pas forcément sportifs, ont donc parcouru (sans grandes difficultés) l'itinéraire. Arrivés à Tuttlingen, nous étions fières de nous... et encore suffisament motivés pour une visite guidée de la ville. L'expérience est donc positive, le VAE, on adhère, on adore. 

 

DECOUVERTE DE LA SOURCE DU DANUBE ET DE LA VELO-ROUTE 

Le Danube prend sa source dans le parc du château de Fürstenberg, au cœur de la Forêt Noire et rejoint la Mer Noire. Il est l’un des plus grands fleuves d’Europe, mais aussi la plus grande artère aquatique du continent avec la Volga. En Allemagne, il mène à Passau en passant entre autres par Ulm, Ingolstadt et Ratisbonne.

 

«Hier entspringt die Donau»

«Ici naît le Danube». Dans un bassin de pierres circulaire, à environ un mètre de profondeur, l’eau karstique, issue des pluies de la Forêt Noire, jaillie sous le regard des touristes (mais pas en ce moment, car le bassin est en travaux !). 

 

Puis très vite, près d’Immendingen, le fleuve disparaît une grande partie de l’année dans la roche calcaire, c’est la « disparition du Danube ». Une partie se jettera donc bien dans la Mer Noire, tandis que l’autre rejoindra l’Aachtopf, le Lac de Constance, le Rhin et mourra dans la Mer du Nord. La disparition du Danube dans la station climatique de Möhringen est d’ailleurs unique au monde. Cette disparition est liée aux couches rocheuses formées dans le Jura. Les nombreuses crevasses et cavités qui se sont développées au fil du temps permettent aux eaux du Danube de s’infiltrer à travers la roche calcaire.   

 

«Brigach und Breg bringen die Donau zu Weg.»

Mais à force de jouer à cache cache, les villages environnants se disputent du coup la véritable origine de la source ! Une chose est certaine, c’est à Tuttlingen, à la confluence de deux rivières, Brigach et Breg, que Donau se transforme en un imposant cours d’eau.

 

SUR LA VELO-ROUTE DU DANUBE 

Le vélotourisme a conquis le Danube dans les années 1980. Avec 570 000 cyclistes en 2014 sur ses rives (dont 1/3 de touristes à vélo) et grâce à son expérience en la matière, la vélo-route du Danube est aujourd’hui un véritable modèle, que ce soit en terme de signalisation, de location de cycles, de marketing ou encore d’hébergement.

 

 

SIGNALETIQUE

L’itinéraire cyclable est dans l’ensemble bien balisé.
La couleur utilisée est le vert (bleu en Angleterre et au Danemark). 

 

INFRASTRUCTURE

Sur les rives du Danube, les conditions sont remarquables. Avec un dénivelé négligeable, des aménagements en site propre, et des chemins majoritairement goudronnés, les touristes roulent en toute sérénité. S’il arrive parfois que certains tronçons ne le soient pas, ils restent toutefois praticables et de courte durée. Aujourd'hui, nous avons presque tout testé : goudron, pont en bois, béton et même un champ. Dans l'ensemble, nous avons roulé sur de nombreuses voies vertes et peu cotoyé la circulation routière. Que du bonheur. 

 

L’INTER-MODALITE

Varier les plaisirs et alterner les modes de déplacement, tout en gardant un vélo à proximité, c’est aussi un service proposé sur la vélo-route du Danube.   

 

DANS LE TRAIN 

Si de notre côté nous avons malheureusement raté le train, il faut tout de même savoir que dans la vallée du Danube, les villes et les villages sont, sauf exception, reliés par une ligne ferroviaire, ce qui offre une alternative aux cyclistes qui le désirent (mauvais temps, fatigue…). Il est par ailleurs possible d’emporter son vélo dans le train (IC, EC, CityNightLine). Une * dans l’horaire indique les trains concernés. Certaines gares bénéficient également de points de location de vélos.

 

Cette alternative se prête bien aux familles. Il est en effet difficile de réaliser l’itinéraire avec une remorque pour enfants. La plupart des parcours étant accessibles aux plus de 10 ans.

 

EN BATEAU

A Kelheim, Ratisbonne et Passau, les visiteurs peuvent réaliser une excursion ou une simple promenade à bord d’un bateau. Une ligne maritime régulière passe aussi entre Deggendorf et Passau.

 

GASTRONOMIE REGIONALE

Vers 13H00, nous avons fait halte au Restaurant zum Hecht  à Geisingen et découvert quelques spécialités locales, dont  les fameux raviolis de Souabe.
 

ET COTE PARTICIPANTS, CA DONNE QUOI ? 

Philippe BARBEYER, Architecte spécialisé en ingénierie tourisme

 

 

TUTTLINGEN

L’Hôtel Légère****

Labellisé Bett+Bike, l’Hôtel Légère propose des chambres élégantes et design, mais aussi tout une gamme de services aux cyclistes (protection des vélos, petit-déjeuner adapté…).  Situé à moins de 2 minutes à pied du Danube, il offre le WIFI ainsi que des boissons sans alcool dans le minibar.

 

LABELLISATION HEBERGEMENT 

Le concept BETT+BIKE : un label typiquement allemand.
L’Hôtel Légère, une structure exemplaire du concept

 

Le Label Bett+Bike, label de qualité, a été créé par l’ADFC pour les établissements d’hébergement accueillant les touristes à vélo. Les structures labellisées représentent environ 5500 établissements en Allemagne, dont 750 dans le Bade-Wurtemberg. Parmi ces dernières, l’on retrouve aussi bien des hôtels étoilés, que des pensions de famille ou encore des appartements et des campings.

 

Pour en bénéficier, il existe 7 critères obligatoires :

  • Les cyclistes peuvent séjourner une seule nuit dans l’établissement concerné, même en haute saison.
  • Les vélos sont protégés dans un emplacement spécifique.  
  • Un local permettant de sécher le linge et le matériel humide est disponible.
  • Un kit de réparation est mis à disposition des cyclistes.
  • Des informations relatives aux ateliers de réparation de vélos à proximité du lieu d’hébergement sont mises à disposition.
  • Des informations spécifiques (cartes des itinéraires cyclables, horaires de transports en commun…) sont mises à disposition.
  • Un petit-déjeuner adapté aux besoins des clientèles cyclistes est proposé (blé complet, céréales et fruits frais).

Il convient également de répondre à deux critères optionnels parmi 10 pour obtenir le label.

Afin de garantir ces services, l’ADFC forme des conseillers d’entreprise dédiés à la certification. Leur mission consiste, entre autres, à visiter ces établissements et les accompagner dans la promotion du label.

Les établissements labéllisés sont de ce fait répertoriés sur le site www.bettundbike.de mais aussi sur le guide dédié, ainsi que dans l’application circuits en étoile de l’ADFC.

 

Variante : Bett+Bike Sport

Créé avec les experts de l’initiatives allemande de VTT (Deutsche Initiative Mountain Bike), ce dernier comprend quatre critères : sécurité, service, entretien et technique. Il permet aux établissements de se concentrer sur la clientèle des cyclistes exprimant des exigences qualitatives supplémentaires aux critères identifiés du label Bett+Bike. 

 

UNE RENCONTRE SOUS LE SIGNE DES ECHANGES

INTERVIEW
Peter FRIEDRICH, Ministre des Affaires Fédérales, Européennes et Internationales du Bade-Wurtemberg

 

DINER

Restaurant de Kummerländers MundART

Commentaires
comments powered by Disqus