Excellence France Made in Rhône-Alpes à Genève

Publié le 17 novembre 2009

Le 26 novembre prochain, Atout France Zurich organise la troisième édition de sa soirée Excellence France à l'Hôtel des Bergues à Genève. Le but est de faire découvrir l'offre touristique traditionnelle et affaires haut de gamme aux décideurs de la Suisse romande. Seize des vingt-cinq exposants sont Rhônalpins !

Dans le futur, Charles Barbier, directeur d'Atout France Zurich risque de se retrouver confronté à un dilemme : à savoir rebaptiser Excellence Rhône-Alpes la soirée Excellence France qu'il organise depuis trois ans à Genève ! En effet, pour la présente édition, seize des vingt-cinq exposants sont Rhônalpins avec Rhône-Alpes Tourisme, Takamaka, les bureaux des congrès d'Aix-les-Bains et Lyon, Courchevel, l'Evian Royal Resort, l'Impérial Palace, les hôtels Beauregard et Alpen Roc à La Clusaz, le Château de Bagnols, le Domaine de Divonne, le Domaine du golf de Saint-Clair à Annonay, le groupe Sibuet (Fermes de Marie, Cour des Loges, etc.), Les Trésoms à Annecy, les Voyages N et M, Megève et la CCI de la Drôme avec ses séminaires de caractère.

« Le but de cette soirée, qui se tiendra le 26 novembre, est de réunir l'offre et la demande afin de faire bénéficier nos partenaires français des opportunités du marché romand, explique Charles Barbier. Cette opération marche très bien puisque nous avons reçu 130 personnes en 2008. Depuis l'origine, les Rhônalpins sont très présents et, début 2009, nous avons passé un accord avec Rhône-Alpes Tourisme qui a réservé douze places pour des professionnels de cette région. Et, comme vous pouvez le constater, ce quota a même été dépassé ! »

En fin observateur du marché du tourisme d'affaires, Charles Barbier constate que les grandes entreprises suisses font désormais profil bas. La crise est passée par là et, pour elles, il n'est plus question pour l'instant de se réunir loin de chez elles. « Les Maldives pour un séminaire, c'est fini, constate le patron d'Atout France pour la Suisse. à? présent, elles préfèrent rester sur le territoire helvète ou à proximité immédiate. En ce sens, une région comme Rhône-Alpes a donc une carte fabuleuse à jouer. N'oublions pas par ailleurs que la Suisse reste notre cinquième marché en valeur pour toutes les formes de tourisme. C'est mieux que les États-Unis et ça représente près de 3 milliards d'euros de recettes pour notre pays. Je remarque également que les Suisses sont relativement peu affectés par la crise et qu'à la fin août, le nombre de leurs séjours en France était simplement en recul de 2,2%. Et leur fréquentation repartait à la hausse en septembre et octobre, ce dernier mois correspondant pour les Romands aux â?? Vacances des pommes de terre â?? ».

La chance de Rhône-Alpes est de pouvoir offrir aux entreprises et grandes institutions présentes sur les rives du Léman un certain dépaysement, leur séjour pour un séminaire ou un incentive durant en moyenne deux nuits.

La soirée du 26 novembre débutera à 18 heures et comprendra une présentation des partenaires suivie d'un workshop et d'un buffet. Les invités seront majoritairement des journalistes, tours-opérateurs et agences de voyages haut de gamme, des implants présents dans les entreprises et des VIP. En 2008, figuraient parmi les 130 personnalités présentes des représentants de l'UEFA, de Longines et de la Banque Pictet.
 

Commentaires
comments powered by Disqus