Hébergements Nattitude

Quelle est leur performance économique ?

Publié le 03 avril 2017

Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a reconduit pour la 2ème année consécutive, l’enquête annuelle auprès des établissements Nattitude afin de disposer d’indicateurs économiques par type d’hébergement et cerner les performances économiques de ce réseau. Pour rappel, la démarche Nattitude, qui existe depuis 2008, permet de sélectionner et de rendre visibles des hébergements atypiques, éco-responsables et qualitatifs en cohérence d’une part avec les valeurs identitaires de la destination et afin de répondre d’autre part aux exigences de la clientèle en quête de nature et de prestations soignées.

L’enquête en ligne auprès des 186 hébergements du réseau Nattitude a permis d’actualiser les données annuelles sur la capacité d’accueil, la fréquentation, le chiffre d’affaires ainsi que la part de la clientèle étrangère dans la fréquentation totale. L’enquête a également été l’occasion d’évaluer la part des hébergeurs ayant bénéficié de conseils de la part du CRT, tant au niveau de la promotion, de la commercialisation que du développement, et d’évaluer ainsi le niveau de satisfaction des conseils reçus.

La comparaison des performances du réseau Nattitude avec les données disponibles pour les différents types d’hébergements montre une surperformance économique de ce réseau avec parfois des écarts très significatifs :

  • Dans l’hôtellerie, le Revenu moyen par chambre disponible (RevPar) atteint 55€ contre 49€ dans l’hôtellerie régionale ;
  • Pour les chambres d’hôtes, le panier moyen par nuit louée est de 108€, soit +20% par rapport à la moyenne nationale ;
  • Les gîtes et meublés atteignent en moyenne 27 semaines de location par an, contre 16 semaines pour la moyenne nationale ;
  • Pour les campings, le taux d’occupation des emplacements locatifs est supérieur de 8 points à celui des campings de la région ;
  • Dans les gîtes d’étape et de groupe, le chiffre d’affaires par nuitée atteint 38€, soit exactement le double de la moyenne régionale (19€).

Les raisons de cette surperformance sont les suivantes :

- L'importance qu’accorde la clientèle touristique aux équipements, services et aménagements soignés ;

- Un positionnement en phase avec les tendances actuelles qui privilégient l’authentique, l’atypique en restant au plus près de la nature (hébergements atypiques, éco-responsables…) ;

- Des prestations et des services plus étoffés (bien-être, restauration, activités, conciergerie…) avec des répercussions indéniables sur les chiffres d’affaires ;

- Une part de clientèle étrangère plus importante (durée de séjour et dépenses supérieures par rapport à la clientèle française) ;

- Des actions de promotion et de commercialisation du CRT privilégiant les hébergements  Nattitude.

 

De plus, les résultats montrent que 75% du réseau Nattitude a bénéficié de conseils de la part du CRT. Les hébergeurs ont une excellente appréciation de la qualité des services rendus par le CRT puisque 86% d’entre eux sont satisfaits, voire très satisfaits des informations et conseils reçus.

 

*Comparaison avec les enquêtes de l’Insee, Actiscope Tourisme, Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air, de MKG Hospitality et Gîtes de France.

Contacts

Michèle POURCHER
Développement de Nattitude, de l’agritourisme et qualification des hébergements
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Céline COUDOUEL
Promotion de Nattitude, développement et promotion des Démarches Qualité et Tourisme & Handicap
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Guilhem PONCY
Responsable du Pôle Observation Auvergne
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus