Hiver 2007-2008 : un bon cru pour Rhône-Alpes

Publié le 21 janvier 2009

Au cours de l'hiver 2007-2008, les stations de sports d'hiver rhônalpines ont vu leur fréquentation progresser de 4% avec 44,7 millions de nuitées. L'àŽle-de-France est le premier bassin de clientèle avec 29% du total devant Rhône-Alpes (22%). à€ noter également une progression de plus 12% des journées skieurs pour les remontées mécaniques, ce qui permet aux Alpes du Nord de retrouver la moyenne de ces dernières années.

Les sports d'hiver font encore recette. La preuve ? Durant l'hiver 2007-2008, marqué par un enneigement plus correct qu'en 2006-2007, les stations de sports d'hiver des Alpes du nord ont vu leur fréquentation croître de 4% avec un total de 44,7 millions de nuitées. Ceci grâce à la clientèle française, qui semble retrouver le chemin de la montagne tandis que la clientèle étrangère est en diminution avec, par exemple, 900 000 nuitées pour les Britanniques (moins 3%) et 305 000 pour les Belges (moins 16%). En revanche, les Russes sont toujours plus nombreux avec 166 000 nuitées. Et ils dépassent désormais les Néerlandais 166 000 !

Ce constat effectué, l'Observatoire régional du tourisme (ORT) va plus loin dans son analyse. Il évoque ainsi une progression de la fréquentation des périmètres à neige de plus 3% en Savoie, plus 5% en Haute-Savoie et plus d'1% en Isère ceci s'accompagnant d'une meilleure répartition des vacanciers tout au long de la saison puisque la fréquentation fait un bond en avant de 17% en dehors des vacances scolaires alors qu'elle recule de 5% pendant ces périodes !
« Le taux de départ des Français aux sports d'hiver est de 8,2% mais de 7,5% seulement lorsqu'on prend en compte ceux qui ont pratiqué au moins une activité sportive, constate Christelle Lepoutre, chargée de l'ORT. L'àŽle-de-France est notre premier bassin de clientèle avec 29% des nuitées devant Rhône-Alpes (22%) et PACA (8%) ».

Ce constat effectué, l'Observatoire régional du tourisme (ORT) va plus loin dans son analyse. Il évoque ainsi une progression de la fréquentation des périmètres à neige de plus 3% en Savoie, plus 5% en Haute-Savoie et plus d'1% en Isère ceci s'accompagnant d'une meilleure répartition des vacanciers tout au long de la saison puisque la fréquentation fait un bond en avant de 17% en dehors des vacances scolaires alors qu'elle recule de 5% pendant ces périodes !
« Le taux de départ des Français aux sports d'hiver est de 8,2% mais de 7,5% seulement lorsqu'on prend en compte ceux qui ont pratiqué au moins une activité sportive, constate Christelle Lepoutre, chargée de l'ORT. L'àŽle-de-France est notre premier bassin de clientèle avec 29% des nuitées devant Rhône-Alpes (22%) et PACA (8%) ».

Les autres enseignements apportés par ce bilan concernent le poids des deux départements savoyards qui concentrent 59% de ces nuitées (33% pour la Savoie et 26% pour la Haute-Savoie) ; le poids de l'hébergement non marchand avec 57% des nuitées (dont 37% dans la famille, 7% chez des amis et 12% dans sa résidence secondaire) ; un séjour majoritairement motivé par les loisirs ; la voiture qui reste le mode de déplacement privilégié pour 79% des séjours ; et la pratique sportive revendiquée par 58% des hivernants !

On ne sera pas surpris non plus d'apprendre que les Alpes du nord sont de loin le premier domaine skiable français avec plus de 40 millions de journées skieurs, soit 73% du total national, dont 22,4 millions pour la Savoie et 11,8 pour la Haute-Savoie. Ni de découvrir que les hôtels 4 étoiles continuent à tirer leur épingle du jeu avec une fréquentation en hausse de 6%, les 3 étoiles se contentant de leur côté d'une progression de 2%. De leur côté, les 2 étoiles souffrent avec un repli de 2%...


Pour en savoir plus

Commentaires
comments powered by Disqus