Hiver 2013 en Rhône-Alpes - Un début de saison prometteur, une dernière période qui s’annonce plus délicate

Publié le 13 décembre 2012

Les chutes de neige abondantes de ce début d’hiver ont permis une ouverture précoce des domaines skiables des stations créant ainsi une dynamique positive en matière de réservation, notamment pour la période des fêtes de fin d'année.

Pour 73% des professionnels Rhônalpins, la saison s’annonce bonne voire très bonne, renouant ainsi avec les niveaux de confiance des hivers 2008 et 2009.   

 C’est à la montagne que les professionnels sont les plus optimistes (74%) alors qu’en ville, le niveau de confiance atteint seulement 64% (soit 10 points de moins que lors du lancement de la saison d’hiver 2012). Les périodes de Noël et du nouvel an se présentent fort bien et tout particulièrement en montagne où 77% des professionnels sont confiants. Ceci est dû en très grande partie au fait que cette saison connaitra deux semaines pleines pour les fêtes de fin d'année.  

Les professionnels en milieu urbain sont beaucoup moins enthousiastes pour cette période avec seulement 42% d’entre eux qui estiment pouvoir réaliser  de bonnes fêtes de fin d’année.

Le niveau de réservation des clientèles françaises et étrangères est estimé correct par 58% des professionnels pour les premières et 44% pour les secondes. On notera cependant un léger fléchissement de cette appréciation par rapport à 2011 en ce qui concerne les clientèles françaises (- 5 points). Il semblerait donc que les professionnels aient intégré le fait que les réservations se fassent de plus en plus tardivement lorsqu’ils expriment leur confiance. En effet, la recherche de solutions de dernière minute voire « d’ultra-dernière minute » notamment avec des sites comme Voyages SNCF, lastminut…prend de l’ampleur et n’effraie pas les touristes qui anticipent moins et y ont de plus en plus recours.

Pour la suite de la saison, le calendrier scolaire européen ne va pas favoriser l’étalement de la saison d’hiver et donc la fréquentation bien que le positionnement du lundi de Pâques le 1eravril soit plutôt un point positif en termes de fréquentation des clientèles étrangères. De nombreux pays européens seront en effet en vacances en même temps que les Français. De plus, les vacances de printemps étant très tard dans la saison, il y a un fort risque de voir les clientèles françaises se déplacer sur d’autres régions, voire simplement ne pas partir du tout. Les vacances d’été se profilant déjà à l’horizon et des choix budgétaires seront sans doute effectués.  

Pour doper les fréquentations, les professionnels diversifient leurs offres et montent en gamme particulièrement en montagne où l’offre d’hébergement est tirée vers le haut que ce soit en hôtellerie sous impulsion du nouveau classement ou dans le locatif sous l’impulsion de programmes immobiliers haut de gamme.  

 

Nota : Enquête réalisée en partenariat avec IPSOS auprès de 650 professionnels sur la période du 3 décembre au 7 décembre 2012

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus