SAISON HIVER 2014

Un bilan satisfaisant

Publié le 11 avril 2014

L'activité touristique sur l’ensemble de la saison hivernale 2013-2014 s'établit à un bon niveau, sans toutefois atteindre le succès des 2 précédentes années.

Sur l’ensemble de la période, près de 72% des établissements tourisme font état d’une bonne fréquentation. Ce niveau de satisfaction est plus important en zone montagne (78%) qu'en zone urbaine (60%) ou en milieu rural (57%)

Il se situe cependant en deçà des deux hivers passés, où l’on enregistrait en moyenne 80% d’avis positifs.

En effet, comparativement à la saison Hiver 2012-2013, si la fréquentation est jugée équivalente par 41% des professionnels, 39% disent avoir vu leur affluence reculer (contre seulement 18% qui y voient plutôt une hausse).

Bien que les conditions climatiques soit restées propices à l'activité neige, (79% des professionnels de la montagne expriment leur satisfaction à ce sujet) nous sommes loin des niveau de satisfaction atteint la saison d'hiver 2013 qui avoisinaient les 100%. Certains établissements de montagne ont souffert et notamment l'hôtellerie dans les stations de moyennes altitude du département de l'Ain et des départements Alpins.


L’activité a été soutenue grâce à la fidélité de la clientèle française, qui dans près des 3/4 des structures s’est déplacée autant (64%) voire davantage (9%) qu’au cours de l’hiver dernier.
A côté des Rhônalpins, clientèle de proximité toujours très attachée à sa région (45%), l’on trouve une large part des Franciliens (43%). Les habitants du Nord Pas de Calais sont également très présents (28%).

Du côté des étrangers, même si la dynamique reste favorable (49% de stagnation et 17% de hausse), près d’1/4 des équipement touristique a vu cette clientèle se faire moins présente. Principaux pays émetteurs : Britanniques (47%) et Belges (44%).

Enfin, la durée des séjours par rapport à l’hiver dernier a bien résisté, restée inchangée pour près de 2 professionnels sur 3 (63%). Alors que le chiffre d’affaires a dans le même temps été impacté à la baisse dans plus d’1/3 des structures d’hébergements et équipements touristiques.

Un printemps prometteur
Pour la suite de la saison, les professionnels se montrent relativement optimistes : la majorité affiche sa confiance sur les mois d’avril et mai 2014 qui comptera deux ponts), notamment les structures en bord de lac ou située en zone rurale.

Nota : Enquête réalisée en partenariat avec IPSOS du 31 mars au 3 avril 2014 auprès d'un pannel de 465 professionnels du tourisme de la région Rhône-Alpes

Voir aussi

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus