HIVER 2015 EN RHONE-ALPES : OPTIMISME PRUDENT DES PROFESSIONNELS

Publié le 15 décembre 2014

Le déficit de neige de ce début d'hiver n'entame pas le moral des professionnels. En effet, 71% d'entre eux se montrent confiant sur le déroulement de cette saison et 67% pour les fêtes de fin d'année. Ces niveaux de confiance sont sensiblement équivalents à ceux des deux dernières saisons d'hiver.

Les professionnels de la montagne et des villes ont le même ressenti :  73% estiment que la saison sera bonne voire très bonne. En revanche ceux en milieu rural sont beaucoup plus circonspects avec seulement 57% d'entre eux qui expriment leur confiance.


Si Noël et le jour de l'an se présentent plutôt bien en montagne avec 74% de professionnels optimistes, c'est beaucoup moins vrai en milieu urbain où seul un professionnel sur deux se déclare confiants et 61% en milieu rural.

L'état des réservation pour cette période est plutôt satisfaisant pour l'ensemble des professionnels (74%) avec un bonus pour la montagne (83%).

Le niveau de réservation pour les clientèle étrangères s'établit à 47% soit deux points de moins qu'en 2013. A noter qu'il atteint 56% à la montagne. Un doute subsiste sur la venue des clientèle Russes qui semble connaître un fléchissement au niveau de la programmation des tour-opérateurs. Néamoins, les professionnels de la montagne ont déjà constaté que la fidélisation de cette clientèle était bien engagée et qu'elle réservait souvent en direct.

Pour la suite de la saison, les réservations sont plutôt en avance notamment sur les périodes de février et Paques. Le calendrier scolaire une fois encore ne favorisera pas la bonne répartition des séjours entre les clientèles françaises et étrangères.

Comme l’hiver dernier, les vacances de printemps démarrent mi-avril (le 11 avril), elles seront cet hiver encore trop tardives pour la destination montagne d’autant que la clientèle francilienne ne sera en congé qu’à partir du 18 avril. Parmi nos principales clientèles étrangères, seuls les anglais et les belges seront en congé en début de période, la semaine du11 avril.

L’impact de la crise sur les niveaux de consommation de la clientèle française est un sujet préoccupant pour nombre de professionnels de la montagne aussi se mobilisent-ils pour faire découvrir les joies de la neige en dehors de la pleine saison avec notamment l'opération  « Printemps du ski »  qui vante le plaisr de la neige de printemps associé au beau temps et aux multiples activités que l'on peut pratiquer en station en seconde partie de journée

Enquête réalisée du 2 au 5 décembre 2014 auprès de 660 professionnels du Tourisme de Rhône-Alpes

 

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus