HIVER 2016

DES VACANCES D'HIVER EN DEMI-TEINTE MAIS UN PRINTEMPS PROMETTEUR

Publié le 08 mars 2016

Malgré un enneigement plus favorable que durant les vacances de fin d’année, bien soutenu par la capacité des stations a gérer les pistes, seul 69% des professionnels de la montagne expriment leur satisfaction sur le déroulement de ces vacances. Ce taux est en recul par rapport à l’hiver 2015.
Les taux de satisfaction s’établissent à 60% en milieu urbain et 42% en milieu rural soit des niveaux en légère baisse par rapport aux vacances d’hiver de 2015.

 

Le taux d’occupation moyen des hébergements marchands se monte à 52%. Il grimpe à 63% en zone de montagne (47% en milieu urbain, 30% en milieu rural).

La fréquentation sur l’ensemble de la région est plutôt orientée à la baisse par rapport à février 2015. En effet si 45% des professionnels la considère stable, 35% l’estime à la baisse et seul 20% l’estime à la hausse. Cette tendance est constatée sur tous les espaces montagne, urbain ou rural. La durée de séjour est sensiblement équivalente à celle de l’année précédente. Avec 4 jours en moyenne, elle est plus longue en montagne (4,8 jours) qu’en milieu urbain (3,4 jours) ou rural (2,7 jours). Les professionnels de l’hébergement estiment la recette moyenne par chambre à 87€. Cette recette est largement plus importante en montagne (119€) qu’en milieu urbain (62€) ou rural (50€).

Dans leur ensemble, les professionnels (71%) sont plutôt satisfaits de la fréquentation de la clientèle française et parmi elle celle des clientèles de la Région Auvergne/Rhône-Alpes. En revanche, ils sont seulement 37% à estimer bonne la fréquentation des clientèles étrangères. Ce sentiment est cohérent en cette période de vacances où la clientèle française représente 88%. La première étant la clientèle Auvergne/Rhône-Alpes suivit de près par la clientèle de l’Ile-de-France. Viennent ensuite la clientèle de Bretagne et de PACA. La clientèle Britannique conserve sa place de première clientèle étrangère en cette période de l’année suivit par la clientèle Belge et celle des Pays-Bas.

La fin de saison s’annonce plutôt bien. En effet, les niveaux de réservation pour la période mars/avril sont bons, largement supérieurs à ceux de la même période en 2015, notamment pour la zone montagne où 62% des professionnels font état de bonnes réservations. Les vacances de printemps recentrées sur le mois d’avril et l’opération « Printemps du Ski » menée par de nombreuses stations sont des moteurs de cette tendance. En milieu urbain, l’optimisme est aussi de mise avec 69% des professionnels qui estiment avoir un bon niveau de réservation. En milieu rural, l’optimisme est moins flagrant, même 51% des professionnels font état de bonnes réservations.

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus