Identifier, évaluer, valoriser les composantes de séduction d’une destination : guide pratique en ligne

Publié le 15 novembre 2012

Pour la très grande majorité des vacanciers, parmi les trois premiers critères de choix d’une destination touristique, on trouve la beauté du cadre et des paysages.

  • 84% des pratiquants français et 86% des pratiquants étrangers ont pour motif de séjours la découverte des régions, des patrimoines et des terroirs. 
  • 95% des français partant en vacances considèrent que la « campagne » permet de profiter d’un patrimoine « nature » très important, diversifié et bien valorisé.

Complémentairement une des valeurs majeures attachées au séjour à la montagne est la beauté et la majesté des paysages et des points de vue…   

Attirance, séduction et pratiques des patrimoines, de l’environnement et des paysages à l’ordre du jour des destinations touristiques

Ces différentes valeurs se présentent en effet via des iconographies multiples et accueillent des visiteurs de plus en plus curieux, de plus en plus mobiles, de plus en plus avertis. Le caractère séduisant, charmant de l’environnement et des paysages se qualifie par l’expression « aménités environnementales ». En effet, l’aménité désigne le caractère agréable d’une chose ou d’un être. Pour développer l’activité touristique des destinations, il convient de :

  • Cerner les composantes actives rendant aimable (amène) son environnement et ses paysages,
  • Qualifier les composantes positives pour les utilisateurs, repérer les univers favorables de séductions et d’usages qu’ils développent,
  • Quantifier leurs impacts sur le développement du territoire, la qualification et la valeur des produits, la fréquentation des espaces et la consommation.  

Le projet de recherche AMEN* a porté sur la valorisation et la gestion des aménités environnementales dans les espaces ruraux et de moyenne montagne et leur incidence sur le développement régional. Il a permis de mesurer l’importance du potentiel de demande des consommateurs et d’analyser la cohérence et l’efficacité des stratégies publiques et privées d’offre d’aménités environnementales. Il a identifié et analysé les modalités possibles de valorisation de ces aménités dans les espaces écologiquement remarquables et les formes de coordination qui permettent de concilier activités économiques et actions de protection des ressources et milieux naturels.  

Un guide opérationnel en trois parties Ces dossiers permettent une progression dans la découverte et la compréhension du sujet. Le premier dossier vise à cerner ce que sont les aménités territoriales, c'est-à-dire de savoir comment aborder les éléments et les valeurs de séduction de l’environnement et des paysages qui constituent les valeurs fortes de la destination touristique à la fois dans le processus de choix, dans celui des pratiques enfin dans celui de l’appropriation et de la restitution.  

Le deuxième dossier interroge les relations étroites existants entre les aménités et les productions locales. Les aménités du territoire influent-elles sur la perception et la valeur d’un produit de terroir ? Si oui, dans quelles conditions ? A l’inverse, un produit local peut-il constituer une aménité pour le territoire repéré de production ? Cette aménité est-elle liée à un environnement de production, à des éléments singuliers identifiés ? Quant au troisième dossier, il aborde le rôle joué par les aménités environnementales dans le choix d’une destination pour un visiteur puis dans le choix de ses lieux et types de pratiques.  

L’approche de la gestion de ces aménités par les acteurs publics et privés conclut d’une part à la faible mise en œuvre de pratiques transversales, d’autre part au nécessaire soutien d’une ingénierie technique qu’assurent en particulier les PNR, enfin à l’indispensable volonté des acteurs publics et privés d’élaborer ensemble un projet raisonné de développement de leur territoire.  

 

Pour le commander au format papier : hugues.beesau@rhonealpes-tourisme.com  

Consulter le site du PSDR : http://www.psdr-ra.fr  

AMEN* (travaux interdisciplinaires et interrégionales conduits entre 2008 et 2012 par des Universités et des Centres de Recherche, accompagnés par des acteurs que sont Rhône-Alpes Tourisme via la Direction de l'Ingénierie et le Parc Naturel Régional des Bauges, couplé au SITOB)  

Contacts

Hugues Beesau
Directeur Pôle Ingénierie Stratégie Prospective
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus