Jean-Luc Grisot, Directeur Général de Valrhona

Publié le 20 juin 2011

Du 21 au 24 juin, le célèbre chocolatier de Tain l’Hermitage organise pour la première fois des journées portes ouvertes. Accompagnées par des salariés, ces visites dureront 1h30. Pour y participer, il suffit de s’inscrire sur le site www.visites-entreprises-rhone-alpes.fr ou sur www.valrhona.fr

2011 - ORT flux 2010

Présentation des visites par Jean-Luc Grisot :
« Nous sommes membres de TISTRA (Tourisme industriel scientifique et technique en Rhône-Alpes) depuis quatre à cinq ans. Nous avons en projet l’ouverture d’un lieu de découverte qui pourrait ressembler au Hameau du vin de Georges Duboeuf à l’horizon 2012-2013. Il s’agirait d’un espace vivant qui montrerait notamment ce qu’est une plantation et les différents métiers du chocolat. Cette école se situera sur notre site historique et nous avons voulu précéder cet événement de journée portes ouvertes du 21 au 24 juin afin de montrer la production. Jusqu’à présent, nous apparaissions un peu comme une entreprise plutôt secrète. Nous allons donc présenter notre savoir-faire de la torréfaction à la fabrication en passant par le conchage et le broyage. On attend environ 2 000 personnes et nous nous appuyons sur TISTRA pour les réservations qui se font uniquement par Internet. Les visites seront encadrées par des membres du personnel. Elles se dérouleront de 9 heures à 20 heures et elles dureront 1h30. Les départs se feront tous les quarts d’heure et les groupes seront composés de quinze personnes au maximum. Pour s’inscrire, il suffit d’aller sur le site www.visites-entreprises-rhone-alpes.fr ou sur le nôtre www.valrhona.fr et de cliquer sur la journée portes ouvertes. Pour la visite, nous demandons une participation symbolique de 2 € par adulte et 1 € par enfant, la totalité de la recette étant reversée à la fondation Ardouvin, une structure qui reçoit des enfants retirés à la garde de leurs parents à la suite d’une décision de justice. Cette opération est un galop d’essai. Si ça fonctionne bien, on la renouvellera l’an prochain ».

 

Le conseil de Jean-Luc Grisot : « Comme il s’agissait d’une première, nous avons voulu nous rapprocher de TISTRA, une structure très compétente dont les collaborateurs sont formidables. Et je ne peux que recommander aux chefs d’entreprise désireux d’ouvrir leurs portes au public de prendre conseil auprès de TISTRA. Nous sommes une entreprise qui développe des projets de type sociétal et nous comptons des salariés en situation de handicap dans nos équipes. Ces journées portes ouvertes s’inscrivent dans le cadre de ces engagements ».

 

 

Carte d’identité de Valrhona

Filiale du groupe Soparind Bongrain, Valrhona emploie 500 personnes sur son site de Tain l’Hermitage, dans la Drôme, dans ses filiales de commercialisation de Tokyo et New York ainsi que dans ses bureaux commerciaux d’Allemagne, du Brésil, de Dubaï, d’Espagne, de Grande-Bretagne, de Hong Kong, d’Italie et de Singapour. Spécialiste du cacao très aromatique et du chocolat destiné à la restauration et aux métiers de bouche, le groupe possède ses propres plantations à Saint-Domingue et au Venezuela où il fait figure de référence auprès des producteurs. Outre ces plantations, il s’approvisionne dans une quinzaine d’autres pays de la zone caraïbe, d’Amérique latine et à Madagascar. La marque commercialise huit ou neuf grands crus et des « blend », c’est-à-dire des assemblages de différents crus. La renommée de Valrhona remonte à la fin des années 80, époque qui correspond au lancement du Guanaja, un chocolat noir haut de gamme à forte teneur en cacao. Aujourd’hui, Valrhona exporte 55% de sa production dans 70 pays. La société possède également trois écoles du chocolat à Tain l’Hermitage, Tokyo et Versailles. La plus ancienne, celle de Tain, forme un millier de professionnels par an, la moitié d’entre eux étant étrangers. Le jeudi, vendredi et samedi, cette école organise également des stages destinés aux gourmets.

 

 

Pour en savoir plus :

Valrhona : 04 75 09 70 70 - www.valrhona.fr

www.visites-entreprises-rhone-alpes.fr

Commentaires
comments powered by Disqus