Jean-Marc Provent, président de Navig'Inter

Publié le 08 septembre 2011

Spécialisée dans le tourisme fluvial et la découverte de Lyon au fil de l’eau, cette société possède cinq bateaux, le plus gros pouvant transporter 300 personnes. En avril 2012, elle étoffera sa flotte avec l’arrivée du Navilys, un bateau à propulsion électrique d’une capacité de 150 places.

Profil de Navig’Inter

Créée en 1984 par l’homme d’affaires lyonnais Gilbert Monin, la société a été reprise en 1992 par Jean-Marc Provent, son président, entouré de partenaires financiers. Elle possède une flotte de cinq bateaux et emploie 28 collaborateurs à plein temps et 19 supplémentaires durant la saison qui va d’avril à octobre et parfois à décembre avec la Fête des lumières. En 2010, elle a transporté 114 000 passagers (120 000 visés en 2011) et elle a réalisé un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros (200 000 € de résultat net).

 

Présentation de Navig’Inter par Jean-Marc Provent :

« Le fleuron de notre flotte est l’Hermès qui est le plus grand bateau restaurant de Rhône-Alpes avec une capacité de 300 places. La restauration à bord est faite par Gilles Devellle, membre des Toques blanches lyonnaises. Il cuisine majoritairement des produits locaux et des légumes frais. Nous possédons aussi le Ville de Lyon, qui offre trois niveaux, 110 places en cocktail et de 45 à 68 en restauration assise, celle-ci étant assurée par le traiteur La Verr’in. Le reste de notre flotte se compose du Elle et du Lui, deux bateaux promenades de 100 places chacun, et du Saint-Jean, très cosy, avec 80 places en promenade et de 25 à 30 en promenade cocktail. Nous faisons partie des acteurs importants du transport fluvial de touristes puisque Lyon est numéro quatre en France sur ce marché après Paris, où cinq sociétés font voyager 8 millions de passagers par an, Strasbourg et Annecy. Il s’agit d’une activité économique intéressante car elle est en croissance. À Lyon, nous avons la chance de bénéficier d’infrastructures, telles que l’aménagement des berges du Rhône et celles prévues de la Saône, qui font que les Lyonnais et les touristes ont accès aux quais. Nous bénéficions aussi des actions d’information mises en place par l’office de tourisme et Rhône-Alpes Tourisme qui a basé sa communication sur l’eau. Et nous profitons du dynamisme de l’industrie des congrès. Lorsque les visiteurs ou les Lyonnais effectuent une croisière fluviale, ils ont une toute autre idée de ce qu’est la ville qu’ils trouvent très belle ».

 

Arrivée d’un nouveau bateau en 2012

« C’est en avril 2012 que Navig’Inter mettra en service le Navilys, un bateau croisière de 23 mètres de long par 5,15 mètres. Fabriqué à Villers-le-Lac, dans le Doubs, il sera destiné aux promenades et aux promenades cocktail. Avec l’aménagement des quais de Saône, il était temps de proposer de la nouveauté dans notre flotte car la clientèle est de plus en plus exigeante. Nous nous devions d’apporter de la modernité avec ce bateau de 150 fauteuils, dont la capacité sera ramenée à 120 ou 130 places en cocktail. Le Navilys, qui représente un investissement de 1 million d’euros, sera un bateau écologique et très panoramique. Il présentera comme caractéristique d’être à propulsion électrique avec deux moteurs de 60 kWh chacun. Grâce à la forme de sa coque, il fera également peu de vagues ».

Souhaits et conseils !

« Le tourisme est une industrie qui mérite une attention particulière car il est, comme la culture, non délocalisable. Aucun robot ne peut effectuer le travail et nous jouons un rôle important sur le plan social avec une main-d’œuvre peu ou très qualifiée. J’aimerais donc que notre secteur ne soit pas pénalisé lorsqu’il y a des économies budgétaires à faire. Nous mériterions d’être regardés différemment par les administrations et d’être encore plus soutenus pour la promotion. Si j’étais mécanicien ou carrossier et que je veuille agrandir mon garage je bénéficierais d’une aide. Mais en tant qu’opérateur dans le tourisme, ce n’est pas le cas. Et, à quelqu’un qui voudrait se lancer dans le métier, je conseillerais de beaucoup investir et de ne pas y aller seul. L’idéal est d’être accompagné comme je le suis par des partenaires financiers ». www.naviginter.fr

Contact : jm.provent@wanadoo.fr - 04 78 42 96 81

Commentaires
comments powered by Disqus