Jeunes en vacances : un bilan prometteur pour l'avenir

Publié le 13 décembre 2013

Une centaine de personnes a répondu présente à l’invitation de la Maison commune le 11 décembre pour le bilan du dispositif d’aide au départ pour les jeunes organisé en 2013 par la Région Rhône-Alpes, Rhône-Alpes Tourisme et de nombreux autres acteurs (ANCV, UNAT) et hébergeurs.

Tous les acteurs ont été accueillis à la Région Rhône-Alpes par Claude Comet, Conseillère régionale VP en charge du Tourisme et de la Montagne et Antoine Fatiga, Conseiller régional, vice-président de Rhône-Alpes Tourisme, tous deux très investis dans cette démarche.

   

La cible des jeunes est une cible d’avenir

C’est Claudie Buisson qui a lancé les interventions, à une semaine de la remise de son rapport à Sylvia Pinel, Ministre du Tourisme. Elle a précisée pourquoi elle s’était intéressée « de près » à l’expérimentation en Rhône-Alpes. « Rhône-Alpes est la seule à avoir fait le choix de l’aide auprès des jeunes. Et cette cible, c’est une cible d’avenir. Elle a aussi fait le choix de la proximité qui permet de montrer que les vacances peuvent être plus abordables quand on réduit le poste de déplacement ». Ses préconisations seront officialisées la semaine prochaine mais on peut d’ores et déjà retenir l’adaptation de l’offre aux clientèles, peu habituées à partir en vacances, la lutte contre l’auto censure (« j’y ai droit ! ») et, en termes de communication, la stratégie de la preuve. Philippe Laval, Directeur Général de l’ANCV., quant à lui, a rappelé qu’avec le dispositif des Chèques Vacances, « ce sont 10 millions de personnes qui sont accompagnées sur la voie des vacances ». L’ANCV a cofinancé en 2013 le dispositif régional « Jeunes en vacances », aux côtés de la Région Rhône-Alpes et avec le soutien du Conseil Général de l’Isère, première collectivité territoriale autre à s’investir dans ce projet.    

 

Une jeunesse plurielle et festive

Christèle Lepoutre, Observatoire Régional du Tourisme, a brossé le portrait des jeunes qu’il faut mieux connaître, pour mieux les approcher et les convaincre. Les 15-24 ans représentent 13% de la population totale de Rhône-Alpes, soit 800 000 jeunes. « C’est une jeunesse plurielle, festive qui évolue dans un contexte économique difficile » . Maïté Fruhinsholz, du cabinet conseil Qualimage, a complété ce portrait à partir des focus groupes menés auprès des jeunes. La raison n°1 qui les motive pour partir en vacances, c’est pour se reposer, fuir la routine ! « Le lieu importe peu. C’est l’animation qui prédomine » dit-elle. Et d’ajouter « Ces fonctionnalités là peuvent se retrouver près de chez soi !»

 

Et le dispositif dans tout ça !

Côté chiffres, 290 jeunes sont partis, dont 21 % de mineurs. 56% d’entre eux sont partis en zone montagne. Pour les hébergeurs, représentés par Serge Magna (Ternalia), « les hébergeurs se sont fortement mobilisés – en finançant parfois entre 25 et 30% du séjour ». Ils ont aussi joué le jeu de l’ancrage territorial en proposant des activités propres au pays d’accueil. Côté institutionnels, représentés par Muriel Antoniotti, Rhône-Alpes Tourisme, et Sophie Menet , UNAT Rhône-Alpes, « la difficulté a été l’identification des jeunes», même si la carte M’RA a été un puissant levier de communication. De nombreuses demandes ont aussi été effectuées en groupes, et il n’est pas forcément possible de faire partir toute la tribu. Par contre, une fois testée, la destination montagne les enchante.

 

Construire l’avenir : un dispositif pour 2014 – 2016

Tous les acteurs présents se sont accordés sur l’importance de maintenir un dispositif d’aide au départ en vacances pour les jeunes Rhônalpins qui devra, à l’échelle de Rhône-Alpes, être ambitieux, inscrit dans la durée, et fédérer de nombreux acteurs. Pour 2014, l’objectif est de faire partir 500 jeunes. A terme c’est plus de 1000 jeunes qui seront chaque année soutenus dans leur départ en vacances. L’enjeu principal : construire rapidement des partenariats solides permettant un cofinancement, associer les professionnels des activités du plein air et de la montagne pour une offre de séjours attractive.  

 

Pour prolonger la réflexion, retrouvez toutes les présentations lors du bilan "Jeunes en vacances 2013" :

- Dispositif régional aide aux départ jeunes - Présentation - 2013 et Dispositif régional aide au départ jeunes - Bilan - 2013 : intervenantes Coralie Catrain, Région Rhône-Alpes, Muriel Antoniotti, Rhône-Alpes Tourisme et Sophie Menet , UNAT Rhône-Alpes

- Dispositif régional aide aux depart jeunes - Bilan hebergeurs - 2013 : intervenant Serge Magna (Ternalia)

- Portrait des jeunes de 15-24 ans - 2013 : intervenante Christèle Lepoutre, Rhône-Alpes Tourisme - ORT

- Approche qualitative jeunes - 2013 - intervenante Maïté Fruhinsholz, du cabinet conseil Qualimage  

 

Contact : Muriel Antoniotti : Tourisme pour Tous 04 26 73 31 96 – 06 87 71 90 37 muriel.antoniotti@rhonealpes-tourisme.com

Commentaires
comments powered by Disqus