L’emploi touristique en Auvergne-Rhône-Alpes

Une dynamique de croissance

Publié le 10 juillet 2017

BAROMETRE TRIMESTRIEL DE L’EMPLOI TOURISTIQUE
Auvergne-Rhône-Alpes tourisme, en partenariat avec l’URSSAF, a mis en place un baromètre trimestriel de l’emploi touristique à l’échelle régionale afin de mesurer les évolutions des effectifs salariés dans les secteurs d’activités caractéristiques du tourisme. 1er trimestre 2017

5 100 emplois caractéristiques du tourisme créés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes au 1er trimestre 2017 par rapport au même trimestre de l’année précédente.

La croissance des effectifs salariés dans les secteurs du tourisme s’intensifie au 1er trimestre 2017. La progression atteint + 3% par rapport au même trimestre de l’année précédente, soit 5 100 postes supplémentaires.

Le dynamisme du département du Rhône, qui concentre le quart de l’effectif salarié touristique privé régional, contribue fortement à cette croissance. Le Rhône, la Savoie et l’Isère concentrent à eux seuls quasiment les 2/3 des emplois créés durant ce 1er trimestre par rapport au trimestre de l’année précédente, soit 3 276 nouveaux salariés (cf. Graphique sur la répartition par département des emplois touristiques et Carte des emplois créés au 1er trimestre par rapport à l’année précédente).

La région Auvergne-Rhône-Alpes, qui se caractérise tout particulièrement par une diversité de ces espaces avec notamment les stations de montagne, la montagne hors station, la campagne ou les villes et bords de lacs, abrite 9 parcs naturels régionaux et 2 parcs naturels nationaux. Le patrimoine culturel est particulièrement présent sur l’ensemble du territoire et le tourisme de loisirs n’est pas en reste avec le téléphérique de l’Aiguille du Midi, le train du Montenvers - Mer de Glace, les parcs thématiques ou de loisirs tels le PAL, Walibi, la Caverne du Pont d’Arc ou le Parc des Oiseaux… ainsi que de nombreuses autres activités récréatives, sportives ou culturelles. Cette offre diversifiée s’avère un atout pour l’économie touristique, favorisant ainsi les créations d’emplois. L’emploi salarié touristique représente ainsi 8% des emplois salariés globaux de la région. La région Auvergne-Rhône-Alpes, en 2ème position sur l’échiquier national après la région Ile-de-France, représente d’ailleurs à elle seule 12% des effectifs salariés touristiques de la France métropolitaine soit 148 155 emplois salariés.

 

Sur ce 1er trimestre 2017, les effectifs salariés du secteur tourisme progressent de + 3% par rapport au même trimestre de l’année précédente alors que tous secteurs confondus, la région enregistre sur la même période une progression des effectifs salariés de seulement + 1,7%. Le tourisme s’impose ainsi comme l’un des piliers majeurs de l’économie touristique. Les emplois créés dans les activités caractéristiques du tourisme représentent 14% de la globalité des emplois salariés créés dans le secteur privé. Le secteur touristique se porte donc plutôt bien par rapport à d’autres secteurs comme l’industrie qui enregistre sur la même période une diminution de ces effectifs de - 0,8%. Le tourisme reste l’un des secteurs qui résiste le mieux à la crise et qui génère de nouveaux emplois malgré le contexte économique national. Cependant, de fortes disparités locales existent. Les départements du Rhône, de la Savoie, de la Haute-Savoie et de l’Isère totalisent près de 82% des emplois touristiques régionaux (121 000 emplois).

La Drôme, l’Ardèche et le Rhône sont les départements où la croissance est la plus dynamique sur ce 1er trimestre 2017, avec une hausse supérieure ou égale à + 5%. Seuls le Cantal (-9%) et la Haute-Loire (-6%) ne bénéficient pas de cette croissance.

 

Evolution des effectifs par département et secteur d’activité

Variation 1er trimestre 2017 par rapport au 1er trimestre 2016

Hébergements touristiques marchands

Restaurants et débits de boissons

Services de transport non urbain

Services de voyagistes et agences de voyages

Autres services caractéristiques

Total des secteurs d’activités caractéristiques du tourisme

Ain

+3%

+5%

+1%

-6%

-1%

+3%

 

Allier

+1%

+6%

-6%

-9%

-4%

+2%

 

Ardèche

+10%

+3%

-1%

+1%

+15%

+6%

 

Cantal

-9%

-6%

+5%

-5%

-38%

-9%

 

Drôme

+2%

+13%

0%

+2%

+2%

+8%

 

Isère

+2%

+6%

-1%

-1%

0%

+3%

 

Loire

+2%

+4%

-1%

-4%

+8%

+3%

 

Haute-Loire

-27%

+8%

-4%

+2%

-6%

-6%

 

Puy-de-Dôme

+7%

+6%

-4%

+18%

-2%

+4%

 

Rhône

+3%

+9%

-4%

+5%

+6%

+5%

 

Savoie

+3%

+4%

-2%

0%

+2%

+3%

 

Haute-Savoie

+1%

+4%

+2%

+5%

-4%

+1%

 

AUVERGNE-RHONE-ALPES

+2%

+6%

-3%

+2%

0%

+3%

               

Le secteur des restaurants et débits de boissons, qui concentre la moitié des effectifs salariés touristiques, est le secteur qui progresse le plus au cours de ce 1er trimestre 2017 par rapport au même trimestre de l’année précédente. Le phénomène n’est pas nouveau puisque ce secteur connait une progression constante depuis plusieurs années.

Seul, le secteur des services de transports non urbain affiche une baisse de ces effectifs avec une perte de 530 postes au cours de ce trimestre.

 

Evolution des effectifs salariés par secteur caractéristique du tourisme depuis l’année 2000

Le suivi des effectifs salariés dans les métiers caractéristiques du tourisme sur des séries longues (de 2000 à 2017) montre des tendances à la hausse avec notamment une hausse exponentielle pour le secteur des restaurants et débits de boissons (+68% entre les effectifs du 1er trimestre 2000 et 2017). Les secteurs des hébergements touristiques marchands, des services des voyagistes / agences de voyages et des autres activités caractéristiques du tourisme progressent également avec des augmentations certes plus modérées mais largement significatives avec respectivement +14%, +24% et + 27% sur cette même période. Seul le secteur des services de transports non urbain régresse (-27%).

 

1er trimestre

Nombre d’emplois salariés touristiques au 1er trimestre 2017

Variation T1

2000 / 2017

Evolution Moyenne annuelle en %*

 

Hébergements touristiques marchands

 

37 236

 

+14%

 

+1%

 

Restaurants et débits de boissons

 

82 385

 

+68%

 

+3%

 

Services de transport non urbain

 

19 818

 

-27%

 

-2%

 

Services de voyagistes et agences de voyages

 

6 306

 

+24%

 

+1%

 

Autres services caractéristiques

 

21 524

 

+27%

 

+1%

 

Total des secteurs d’activités caractéristiques du tourisme

 

167 269

 

+28%

 

+1%

*Evolution logarithmique afin d’avoir une moyenne de progression structurelle hors effet conjoncturel.

 

 

Méthodologie
Les effectifs considérés sont ceux des établissements du champ concurrentiel implantés en Auvergne-Rhône-Alpes et employés à la fin de chaque trimestre (soit fin mars, juin, septembre et décembre), chaque salarié comptant pour un, indépendamment de sa durée de travail.
Le champ du secteur concurrentiel correspond au secteur privé et aux établissements relevant du régime général de sécurité sociale. Il intègre tous les secteurs d’activité économique sauf les administrations publiques, l’éducation non marchande, la santé non marchande et l’emploi par les ménages de salariés à domicile, il exclut également les établissements du secteur agricole, gérés par la MSA.
La source est donc les déclarations établies par les employeurs à l’aide du Bordereau Récapitulatif de Cotisations (BRC) où sont déclarés les effectifs inscrits en fin de mois.
Catégories retenues : Hébergements touristiques marchands (Hôtels et hébergements similaires ; Hébergements touristiques et autres hébergements de courte durée ; Terrains de camping et parcs pour caravane ou véhicules de loisirs) ; Restaurant et débits de boissons (Restauration traditionnelle, Restauration de type rapide ; Débits de boissons ; Cafétérias et autres libres services) ; Services de transport non urbain (Transport ferroviaire interurbain de voyageurs ; Autres transports routiers de voyageurs ; Transports maritimes et côtiers de passagers ; Transport fluviaux de passagers ; Transports aériens de passagers ; Service des voyagistes et agences de voyages ( Activités des agences de voyages ; Autres services de réservation et activités connexes ; Activités des voyagistes) ; Autres services caractéristiques (Location de courte durée de voitures et véhicules automobiles légers ; Location et location-bail d’articles de loisirs et de sport ; Téléphériques et remontées mécaniques ; Autres activités récréatives et de loisirs ; Organisation de jeux de hasard et d’argent ; Gestion des sites et monuments historiques et attractions touristiques similaires ; Gestion des jardins botaniques et zoologiques et des réserves naturelles ; Activités des parcs d’attractions et parcs à thèmes ; Gestion des musées).
Source : URSSAF

Contacts

Corinne ANDRAUD
Chargée de mission Observation
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus