La Base Partenaires Etudes et Conseils plébiscitée

Publié le 17 juin 2011

Avec 550 références en ligne provenant de 70 cabinets fin mai, la Base partenaires études et conseils monte en puissance. Plébiscitée par les collectivités locales de toutes tailles, elle rend de précieux services aux porteurs de projets –témoignage d’une collectivité locale « la Communauté de Communes Terre d’eaux ».

Entièrement repensée il y a un an, la Base Partenaires Etudes et Conseils de Rhône-Alpes Tourisme, est une réussite. En six mois, le nombre de visiteurs uniques, 2 000 fin mai, a été multiplié par 2,5 fois. En moyenne, huit pages sont consultées par visite, soit 3 fois plus que la moyenne pour ce type de site. Autre constat intéressant : « la pertinence du référencement, le contenu et la fréquence de mise à jour font qu’on arrive aujourd’hui à 53 % grâce aux moteurs de recherche (25% fin novembre 2010) » précise Danielle Romagnoli qui en assure le développement et l’animation.

 

L’outil est donc performant et jugé comme tel par l’ensemble des collectivités locales qui sont au nombre de ses utilisateurs les plus réguliers. Prenons l’exemple de la Communauté de communes Terre d’eaux, dans l’Ain. Ce territoire a engagé une réflexion portant sur la requalification touristique de la cascade de Glandieu. « Elle se situe sur le hameau du même nom et possède à son pied un ancien bâtiment longtemps utilisé par une scierie de marbre qui utilisait la force hydraulique pour fonctionner, explique Claudette Dubiez, directrice des services de la Communauté de Communes. Ce site attire plusieurs milliers de visiteurs par an et les élus ont mesuré le potentiel qu’il représente et souhaitent en faire une porte d’entrée du Bugey autour d’un espace d’information, d’activité économique et de rencontre. Nous avons donc demandé à la Direction de l’ingénierie de Rhône-Alpes Tourisme de nous accompagner. Danielle Romagnoli, qui suit notre dossier, a une parfaite connaissance de la problématique des élus de terrain qui, sollicités par de multiples dossiers, ne peuvent pas se consacrer uniquement à un seul. Son discours n’a été ni trop technique, ni trop intellectuel et cet accompagnement sur le cahier des charges de l’étude nous a aussi permis de découvrir la « Base partenaires études et conseils ». C’est un outil très bien fait grâce à ses différentes entrées et à sa mise à jour régulière auquel j’ai pu accéder facilement et rapidement ainsi qu’au service annexe proposé de publication de notre annonce du marché de l’étude.

En effet la Base Partenaires Etudes et Conseils de Rhône-Alpes Tourisme, développée en partenariat avec la revue professionnelle spécialisée ESPACES tourisme & loisirs, met également en relation les porteurs de projets avec la plateforme www.marches-espaces.com.

Cette plateforme est à la fois  une plate-forme de diffusion spécialisée dans le tourisme, les loisirs et la culture (publication sur le site internet dédié et dans la newsletter pro hebdomadaire), une plate-forme de dématérialisation (aide à la publication, avec contrôles techniques et jurisprudentiels au moment de la rédaction ; téléchargement des DCE et gestion automatisée du registre des retraits…) et une plate-forme de publication multi-support (possibilité de transmission des annonces, d’un simple click, vers des supports supplémentaires : le BOAMP, le JOUE et d’autres supports de presse, dont la PQR, notamment).

 

A titre d’illustration du très bon niveau de visibilité offert par le site Marches-espaces.com, l’annonce du lancement de l’étude d’opportunité sur la requalification du site de la Cascade de Glandieu dans l’Ain a été affichée en détail 381 fois et 30 demandes de cahier des charges sont parvenues à la Communauté de Communes.

 

« La Base Partenaires Etudes et Conseils m’a permis de repérer des dossiers réalisés sur le même type de problématiques que la nôtre, de me familiariser avec les typologies d’études, leurs contenus ou encore leurs coûts ou les montants des projets. J’ai pu faire un premier travail de repérage en fonction des compétences et des références respectives des cabinets », conclut-t-elle. Le comité de pilotage de l’étude émettra ensuite un avis avant que les élus ne choisissent le candidat retenu dans la seconde quinzaine de juillet, l’objectif étant que le travail soit engagé dès la rentrée ».

 

La Direction de l’Ingénierie de Rhône Alpes Tourisme continuera sa mission d’accompagnement de la Communauté de Communes pendant toute la durée de l’étude.

 

terredeaux@orange.fr et 04 79 42 06 39

www.escalehautrhone.fr

 

Communauté de communes Terre d’eaux : elle compte 2 500 habitants répartis dans six communes : Brégnier-Cordon, Izieu, Saint-Bois, Colomieu, Saint-Benoît, Groslée. Située au sud-est du département de l’Ain, à la jonction des départements de l’Ain, l’Isère et la Savoie, elle se trouve à 60 kilomètres de Lyon, Grenoble et Genève. Traversée par la ViaRhôna, elle possède sur son territoire le Musée mémorial des enfants d’Izieu et le Musée Escale Haut Rhône qui retrace l’histoire du Rhône en interaction avec l’homme. Ce musée est d’ailleurs le bras armé culturel du territoire. C’est là que se trouve désormais la pirogue monoxyle qui fut longtemps conservée au parc de la Tête d’or à Lyon. Ce territoire abrite aussi La Maison des Isles, une structure d’accueil pour groupes et labellisée depuis peu Tourisme et Handicap (quatre handicaps).

Commentaires
comments powered by Disqus