La mobilité au coeur des évolutions numériques et comportementales

Publié le 16 décembre 2013

L'arrivée de l'Internet à haut débit à la fin des années 1990 a permis de faire évoluer le monde du numérique en démocratisant le web pour le rendre indispensable.

Du e-commerce au Wifi, des réseaux sociaux au cloud computing, c'est toute une gamme de nouveaux services qui sont apparus, modifiant à la fois les comportements des consommateurs devenus internautes et ceux des professionnels, qui ont du s’adapter à ces nouveaux besoins.  

 

La mobilité change les comportements

Désormais, c’est à une nouvelle évolution technologique que nous devons faire face avec l’avènement des Smartphones et tablettes : le boom de l’Internet mobile et des mobinautes. Une augmentation tellement significative de la consommation du web en situation de mobilité qu’elle est sûr le point de détrôner, en 2013, la consommation plus « sédentaire » à laquelle nous étions habitués sur PC[1]. Et là encore, cette évolution entraine des changements de comportement chez le consommateur. Car mobilité ne se résume pas seulement à l'accès  au web depuis son téléphone ou sa tablette, dans la rue, dans le train ou dans son canapé ! Au delà de ces considérations, c’est bien le comportement de ces utilisateurs qui est impacté et qu’il convient d’analyser pour mieux s’adapter. Une étude de juin 2013 de Surikate, en partenariat avec l'IFOP apporte des éléments de réponse. Ainsi, chez les utilisateurs de Smartphones, la consommation d’Internet arrive en 2ème position en termes d’utilisation, derrière la prise de photos – souvent partégée ensuite sur les réseaux sociaux – et devant les mails. Une position qui s’explique par le fait que le mobinaute exprime souvent un besoin immédiat d’accéder à l’information lorsqu’il est en situation de mobilité. Pour savoir où se trouve le restaurant le plus proche par exemple. Un état de fait que confirme l’agence marketing Hubspot dans une étude de novembre 2013 : 95% des possesseurs de Smartphones ont déjà effectué une recherche d’informations autour de leur position pour un taux de transformation conséquent : 61 % ont ensuite appelé, et 59% se sont déplacés. Des statistiques intéressantes pour les professionnels du tourisme. Il ne faut pas non plus négliger le côté social du mobinaute : il est hyper connecté et interagit énormément avec ses contacts en partageant des contenus : de la photo avec Instagram ou Snapchat, de la vidéo avec Vine, du texte avec Whatsapp, ou encore de la géolocalisation avec Foursquare, sans parler de Facebook et Twitter bien souvent intégrés de base aux systèmes d’exploitation des appareils. Il peut donc être intéressant d’exploiter les contenus qu’il génère.  

 

La mobilité : enjeu majeur pour Rhône-Alpes Tourisme

C’est pour répondre à ces tendances qu’a été lancée l’application Photo-Reporters par Rhône-Alpes Tourisme, en collaboration avec d’autres structures institutionnelles du tourisme en Rhône-Alpes. Ce dispositif, qui utilise Instagram, met les mobinautes en Rhône-Alpes au cœur de la promotion des territoires en leur permettant de partager des photos depuis leur téléphone directement Facebook. Cependant, la mobilité est déjà au cœur des préoccupations de Rhône-Alpes Tourisme depuis plusieurs années. En effet, l’application iRhône-Alpes pour iPhone, Android et Windows Phone a été lancée il y a 4 ans et entièrement rénovée cette année. Les sites Internet ne sont pas en reste et évoluent depuis quelques mois pour intégrer la mobilité. Rhône-Alpes TV est ainsi accessible depuis tous types d’appareils, tout comme le seront les futurs sites respectivement dédiés au grand public, aux acteurs du tourisme et aux prescripteurs, qui sortiront au premier trimestre 2014. Conçus selon les principes du responsive web design, leurs contenus s’adaptent à l’appareil utilisé (ordinateur, tablette, smartphone) pour un plus grand confort de lecture et d’interactions sur mobile. Ainsi, la mobilité constitue pour Rhône-Alpes Tourisme un enjeu majeur. Car il est indispensable d’intégrer ces nouveaux comportements dans sa stratégie tant ces derniers vont encore se démocratiser dans les années à venir. En effet, il suffit de comparer les chiffres de vente des appareils mobiles (Smartphones et tablettes), en constante augmentation, avec ceux des PC, dont les ventes sont en berne. Ajoutez à cela qu’il y a 5 fois plus de téléphones mobiles dans le monde que de PC, que 200 millions de tablettes seront vendues cette année et que, en France, le volume de consommation de données mobiles a augmenté de 70% en 2012[i] et vous comprendrez pourquoi la mobilité est au coeur des évolutions du monde du numérique…


[1] http://www.carrementplus.net/2013/11/13/50-statistiques-impressionnantes-sur-la-mobilite/


[i] http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/mobile-le-volume-de-donnees-echangees-a-augmente-de-70-en-2012_378871.html?xtmc=arcep_mobile&xtcr=2

Commentaires
comments powered by Disqus