La Pologne est des nôtres !

Publié le 20 mai 2009

La France est la troisième destination des Polonais après l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Chaque année, ils sont 450 000 à franchir les frontières de l'Hexagone et Rhône-Alpes est la troisième région qu'ils visitent après Paris et PACA. S'ils viennent surtout pour le ski, Rhône-Alpes Tourisme entend leur faire découvrir d'autres aspects du tourisme rhônalpin. D'o๠la récente participation au salon de Katowice et l'opération beaujolais nouveau prévue en novembre.

Avec 39 millions d'habitants, la Pologne est l'un des principaux pays de l'Union européenne. Elle a également longtemps été l'un des plus francophiles. Ces dernières années, elle a enregistré une forte croissance et l'élévation de leur pouvoir d'achat a permis à un nombre important de Polonais de partir en vacances en dehors de leur pays. En 2007, les statistiques montrent ainsi qu'ils ont été 47% à s'offrir des vacances et 7,3 millions d'entre eux sont partis à l'étranger.
De par sa proximité, l'Allemagne est leur première destination devant la Grande-Bretagne o๠plusieurs centaines de milliers de Polonais se sont installés depuis une quinzaine d'années. Quant à la France, elle arrive en troisième position avec 450 000 touristes polonais en 2007. La première région qu'ils visitent est l'àŽle-de-France suivie de PACA et de Rhône-Alpes. « Il faut savoir que Rhône-Alpes est surtout connue à travers ses stations de sports d'hiver, explique Anne-Marie Chaix, directrice de Maison de la France à Varsovie. La Pologne a une population jeune et sportive. Et les Polonais sont souvent surpris lorsqu'on leur présente les autres aspects du tourisme rhônalpin ».

Pour leur permettre de les découvrir, Rhône-Alpes Tourisme engage chaque année plusieurs opérations de promotion du côté de Varsovie. Du 27 au 29 mars, Maison de la France et Rhône-Alpes Tourisme ont ainsi participé au salon du tourisme de Katowice, la capitale de la Silésie, bassin de population de 3,5 millions d'habitants. « Il attire 10 000 visiteurs, dont de nombreux professionnels puisqu'on trouve dans cette ville la plus forte concentration de TO et d'agents de voyages après Varsovie, poursuit Anne-Marie Chaix. Avec Rail Europe, Romain Raimbault, chargé de marché Allemagne et Europe centrale à Rhône-Alpes Tourisme, y a participé à mes côtés. Nous avons diffusé en boucle les films de Rhône-Alpes Tourisme et le public était surpris par la diversité des paysages et de l'offre ».
Rhône-Alpes est l'une des régions françaises les plus actives sur ce marché. Et une autre opération importante est prévue en novembre à l'occasion de la sortie du beaujolais nouveau. « Il s'agira d'une opération presse organisée dans une ancienne usine transformée en espace culturel, précise la directrice de Maison de la France. Elle consistera en des cours de cuisine dispensés par Pascal Brodnicki, un chef franco-polonais qui s'est déjà rendu en Rhône-Alpes. Le repas sera suivi d'une soirée VIP avec dégustation du beaujolais primeur et d'autres crus ».

Friands de reportages dans la région, les journalistes polonais y sont également régulièrement accueillis. à€ la suite du workshop presse de Maison de la France qui s'est déroulé en février, une journaliste du magazine Voyage a ainsi découvert Lyon et le massif de la Chartreuse du 22 au 27 avril. Et plusieurs autres journalistes, dont une représentante de Podroze, une autre revue spécialisée, devraient se rendre en Isère courant juin. Enfin, un éductour monté en partenariat avec Rail Europe et visant les TO devrait être programmé d'ici la fin de l'année.

Commentaires
comments powered by Disqus