La presse belge et italienne s’intéresse à Rhône-Alpes

Publié le 16 juillet 2010

Du 23 au 26 juillet, plusieurs journalistes belges ont été reçus dans la région pour découvrir son offre sur la thématique spas et bien-être. Et le 9 juin, Rhône-Alpes Tourisme, accompagné de plusieurs partenaires rhônalpins, rencontrait des journalistes italiens à Milan. Là aussi, il fut question de bien-être sous toutes ses formes et des bienfaits de l'eau. Retour sur ces opérations presse et témoignage du directeur de l'office de tourisme de Thonon.

En partenariat avec la Société nationale des chemins de fer belges et Atout France Belgique, Rhône-Alpes Tourisme a reçu plusieurs journalistes belges du 23 au 26 juillet. L'objectif de ce voyage de presse était de leur faire découvrir l'offre spa et bien-être avec au programme Lyon et le spa de l'Hôtel Lyon Métropole, Aix-les-Bains, le lac d'Annecy, Yvoire, une croisière en bateau solaire sur le Léman, la découverte du Jardin des cinq sens, celle du Jiva Hill Park Hôtel à Crozet et, pour terminer, un passage à Vonnas o๠Georges Blanc a ouvert il y a deux ans l'un des plus beaux spas de Rhône-Alpes. Les journaux représentés étaient à la fois flamands et francophones avec les deux versions linguistiques de Elle qui tirent à 76 000 exemplaires, le supplément art de vivre de l'hebdomadaire De Morgen Magazine (75 000 exemplaires), le quotidien Het Laatste Nieuws (341 000 exemplaires) et le quotidien La Dernière Heure (112 000 exemplaires).

Rappelons que la France est la première destination pour les Belges. D'o๠l'importance de telles opérations presse, deux autres étant programmées cette année avec un voyage de presse sur le thème de la gastronomie et du vin dans le Beaujolais en novembre et un autre pour le Fête des lumières à Lyon en décembre.

Côté Italie, une conférence de presse elle aussi consacrée au bien-être sous toutes ses formes s'est déroulée à Milan le 9 juin. Orchestrée par Paola Pacchiana, représentante de Rhône-Alpes Tourisme, Lawrence Duval, responsable de la promotion eau, et les services d'Atout France Italie, elle a réuni plusieurs partenaires comme Savoie Mont-Blanc Tourisme, le CDT de la Loire, Rail Europe et les offices de tourisme de Chambéry, Les 2 Alpes et Thonon. Trente-cinq journalistes spécialisés dans le tourisme ont répondu à l'invitation pour parfaire leur connaissance d'une région voisine de leur pays et parfois méconnue. « Cette conférence est la seule que nous organisons cette année en Italie, confie Paola Pacchiana. Je constate que les Italiens apprécient l'accueil qui leur est réservé en France et l'organisation du pays. Cette année, les journalistes s'intéressent au 150e anniversaire du rattachement de la Savoie à la France et certains d'entre eux ont également manifesté de l'intérêt pour la Loire o๠ils souhaitent réaliser des reportages ».

Côté Italie, une conférence de presse elle aussi consacrée au bien-être sous toutes ses formes s'est déroulée à Milan le 9 juin. Orchestrée par Paola Pacchiana, représentante de Rhône-Alpes Tourisme, Lawrence Duval, responsable de la promotion eau, et les services d'Atout France Italie, elle a réuni plusieurs partenaires comme Savoie Mont-Blanc Tourisme, le CDT de la Loire, Rail Europe et les offices de tourisme de Chambéry, Les 2 Alpes et Thonon. Trente-cinq journalistes spécialisés dans le tourisme ont répondu à l'invitation pour parfaire leur connaissance d'une région voisine de leur pays et parfois méconnue. « Cette conférence est la seule que nous organisons cette année en Italie, confie Paola Pacchiana. Je constate que les Italiens apprécient l'accueil qui leur est réservé en France et l'organisation du pays. Cette année, les journalistes s'intéressent au 150e anniversaire du rattachement de la Savoie à la France et certains d'entre eux ont également manifesté de l'intérêt pour la Loire o๠ils souhaitent réaliser des reportages ».

Directeur de l'office de tourisme de Thonon, Nicolas Massip a participé à cette conférence de presse. « Il s'agissait d'une première pour nous sur un marché sur lequel nous entendons nous positionner. Nous sommes à quatre heures de Milan et mon objectif était de voir si les journalistes italiens connaissaient notre région ce qui était le cas de la moitié d'entre eux, la notoriété de Genève et d'Évian étant plus forte que celle de Thonon. J'estime que l'Italie, et notamment le val d'Aoste, est un marché sous-exploité alors que nous avons tous les atouts pour séduire la clientèle adepte du bien-être et de courts séjours. J'en veux pour preuve que plusieurs journalistes m'ont sollicité pour découvrir Thonon ».

Commentaires
comments powered by Disqus