La presse japonaise s’intéresse à Rhône-Alpes

Publié le 21 décembre 2010

Du 7 au 12 Décembre, trois journalistes du magazine féminin japonais Watashi No Country ont découvert Lyon, Annecy et Megève. Un reportage placé sous l'angle de l'architecture et la décoration avec, à la clé, la publication d'un dossier d'une vingtaine de pages en novembre 2011. Charlotte Townend, responsable promotion presse à Megève Tourisme, évoque le marché japonais.

 Du 7 au 12 Décembre, trois journalistes du magazine féminin japonais Watashi No Country, un trimestriel spécialisé dans l'art de vivre, le terroir et la décoration qui tire à près de 60 000 exemplaires, ont découvert Rhône-Alpes en compagnie de Rachel Grégoris, responsable des marchés lointains et chargée de marché Asie à Rhône-Alpes Tourisme. Leur reportage sera consacré à la décoration et à l'architecture. Il fera une vingtaine de pages et il sera publié au mois de novembre 2011. Leur périple les a conduits à Lyon les 7 et 8 décembre, Annecy du 8 au soir au 10 au matin et Megève o๠ils ont été du 10 au 12.

Megève est donc l'une des trois étapes figurant à leur programme. Responsable promotion presse à Megève Tourisme, Charlotte Townend parle du programme qui leur sera proposé : « Nous allons bien évidemment mettre l'accent sur la décoration de montagne, l'architecture des chalets traditionnels, les magasins de décoration et les antiquaires. Nous leur ferons également rencontrer Pierre Margara, un sculpteur mégevan qui travaille aussi bien la pierre que le bois. L'objectif est de leur montrer l'art de vivre à la française dans une station de montagne ».

Elle évoque également la présence de sa station sur ce marché : « Nous y sommes surtout présents par l'intermédiaire du réseau Best of the Alps. Celui-ci regroupe douze stations européennes (voir la liste ci-dessous) qui présentent la particularité de proposer un tourisme hivernal et estival. Pour nous, le marché japonais est relativement modeste puisque nous recevons une dizaine de groupes d'une quinzaine de personnes en moyenne chaque été. Ils séjournent deux à trois nuits principalement dans des hôtels 4 étoiles et Megève est une étape sur des circuits entre la France et la Suisse ou entre Paris et le sud de la France, ces circuits durant entre douze et quinze jours ».

Quelques Japonais viennent également l'hiver pour goûter aux joies du ski sur les pentes du mont d'Arbois ou du mont Joly. Partant de ce constat, Charlotte Townend explique que Megève « souhaite approfondir ce marché en particulier pour l'été. On le travaille donc assidûment en nous rendant au Japon une fois par an avec Best of the Alps et en rencontrant les TO à l'occasion des Rendez-vous en France dont la prochaine édition est prévue du 29 au 30 mars à Bordeaux ».

Un travail qui commence à être payant puisque plusieurs tours-opérateurs nippons commercialisent la destination. Il s'agit de Marunouchi Club qui propose des formules spécifiques consacrées aux stations Best of the Alps, World Air Sea Service, Yusen Travel et Euro Sports, ce dernier étant le seul à proposer des séjours ski. Ceci pour une raison toute simple : son propriétaire possède la restaurant japonais Satsuki à Chamonix et un autre établissement spécialisé dans la vente à apporter à ... Megève !

Best of the Alps : Chamonix, Cortina d'Ampezzo, Davos, Garmisch-Partenkirchen, Grindelwald, Kitzbà¼hel, Lech, Megève, Saint-Moritz, Sankt-Anton-am-Arlberg, Seefeld et Zermatt.

Contacts

Rachel Gregoris
Marchés Long Courrier
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus