La presse norvégienne fan de vélo, ViaRhôna et éco-tourisme

Publié le 15 mai 2013

Nature et vélo… voici deux mots qui résument plutôt bien les demandes de la presse norvégienne pour 2013.

“un intérêt important pour le vélo et le cyclotourisme”

Lors de la tournée médiatique en Scandinavie en mars dernier (Oslo, Copenhague et Stockholm) Isabelle Faure, Responsable Promotion Europe du Nord a pu rencontrer environ 40 journalistes, dont une dizaine sur Oslo. « Si la nature fait partie des demandes récurrentes de la part des Norvégiens elles sont le plus souvent accompagnées de demandes sur la gastronomie et les vins », précise-t-elle. « Mais cette année j’ai constaté un intérêt important pour le vélo et le cyclotourisme… le Tour de France est très connu en Norvège et entre la 100ème édition cette année et le projet de ViaRhôna j’ai pu leur présenter beaucoup d’infos intéressantes ».    

Résultat : 4 accueils de la presse et TV norvégienne prévus entre mai et juillet. Du 5 au 7 mai a eu lieu un accueil spécialisé vélo sur l’Etape du Tour et la Marmotte à l’Alpe d’Huez. La première semaine de juin la chaîne TV2 en Norvège, l’équivalent de France 2, vient réaliser plusieurs reportages sur l’Isère (Uriage et Vizille), Annecy, les Bauges, Chamonix et Lyon. Ces mini-reportages seront diffusés pendant le Tour de France lors de l’émission Kultour suivie par 500 000 personnes à chaque diffusion. Toujours en juin c’est un journaliste qui vient réaliser un reportage sur l’éco-tourisme en Isère et Drôme. Il aura l’occasion de découvrir deux parties de la ViaRhôna pendant son itinéraire. Et en juillet un journaliste écrivant pour 2 magazines, l’un spécialisé vélo et l’autre vins prévoit de faire un reportage 100% ViaRhôna. L’idée d’une véloroute bordant les vignobles l’a séduite et il aura quatre jours pour découvrir entre autre les tronçons du Bugey et de la Vallée du Rhône.  

La Norvège après le Qatar et le Luxembourg

Rappelons que si la Norvège n’est pas encore l’un des plus gros marchés émetteurs de touristes en Rhône-Alpes, c’est un pays avec un potentiel énorme. La Norvège possède un pouvoir d’achat à faire pâlir de jalousie les pays européens : un PIB de plus de 53 000 dollars par habitant (3ème rang mondial après le Qatar et le Luxembourg), six semaines de congés payés par an et des dépenses en vacances qui sont quasi deux fois plus importantes que les autres touristes européens. Espérons que les articles suite à ces accueils donneront envie aux visiteurs norvégiens de venir nombreux en Rhône-Alpes ! 

Contacts

Isabelle Faure
Gastronomie & Oenotourisme - Coordination Réceptive
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus