Le Chèque-Vacances, atout pour l’économie régionale

Tourisme pour tous

Publié le 19 juin 2014

Vecteur de lien social, le Chèque-Vacances est également devenu l’un des grands leviers de l’économie touristique en Rhône-Alpes. Générateur de fréquentation et donc de chiffre d’affaires et d’emploi, il répond aux besoins des professionnels tout en contribuant au dynamisme régional.

En 2013, 165 millions d’€ de Chèques-Vacances ont été dépensés dans la région Rhône-Alpes, par des touristes plus facilement motivés au départ par ce coup de pouce bienvenu. Et qui génère, par incidence, 3 à 4 fois plus de dépenses en moyenne.

Cette manne impressionnante fait de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances l’un des grands acteurs du tourisme régional, été comme hiver. Des milliers de salariés rhônalpins, par l’intermédiaire de leurs petites ou grandes entreprises, profitent en effet de ce dispositif favorisant l’accès aux vacances et aux loisirs au plus grand nombre : « Rhône-Alpes, qui compte un grand nombre d’entreprises, émet énormément de Chèques-Vacances, à hauteur de 130 millions d’€ en 2013 », constate Guy Bianchini, le directeur régional centre-est de l’ANCV.

L’hébergement et les loisirs sportifs concentrent près de 60% des utilisations du Chèque-Vacances en Rhône-Alpes. Où les professionnels du tourisme ont parfaitement intégré tout l’intérêt qu’ils avaient à ouvrir leurs portes à ses bénéficiaires : une recette sécurisée à 100%, un coût moindre (1% de frais), un référencement spécial (guide, appli smartphone…) et surtout un cœur de cible de plus en plus étoffé (4 millions de bénéficiaires en France, soit 10 millions en intégrant les familles). En basse saison, les partenaires du réseau (26 000 en Rhône-Alpes) peuvent aussi  se servir pour doper leur taux de fréquentation de ce qui, plus qu’un bonus, est devenu produit d’appel.

Les salariés ne sont pas les seuls à bénéficier des bienfaits du Chèque-Vacances : fidèle à ses missions de solidarité, l’ANCV réserve ses excédents de gestion à des soutiens structurels (11 centres d’hébergement aidés en 2012-2013 en Rhône-Alpes), mais surtout à des partenariats permettant le départ en vacances de publics fragilisés, isolés ou précarisés (jeunes, familles monoparentales, retraités, travailleurs handicapés…)

11 000 Rhônalpins, en 2013, ont ainsi connu les joies de l’évasion en participant aux différents programmes d’action sociale.

 

En chiffres :

  • Retombées dans l’économie touristique : 1,5 milliards d’euros en France, 165 millions en Rhône-Alpes
  • Bénéficiaires du Chèque-Vacances via leurs employeurs, comités d’entreprises, CAF ou collectivités : 4 millions de salariés en France (10 millions de personnes avec les familles)
  • Partenaires acceptant le Chèque-Vacances : 170 000 points touristiques et loisirs en France, 26 000 en Rhône-Alpes
  • Bénéficiaires des programmes d’actions sociales : 225 000 personnes en France (11 000 départs et 9 000 visites en Rhône-Alpes)

 

L’ANCV en bref :
Créée en 1982 pour développer l’accès aux vacances et aux loisirs pour tous, l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) est un établissement public à caractère industriel et commercial.

Voir aussi

Contacts

Muriel Antoniotti
Pôle Montagne - Tourisme pour Tous
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus