Le RATHO

station expérimentale régionale

Publié le 26 août 2014

RATHO (Rhône-Alpes Techniques HOrticoles), Association loi 1901, a été créée en 1986 pour répondre à la volonté des professionnels de l’Horticulture de Rhône-Alpes de se doter d’un outil d’expérimentation dont les infrastructures reproduisent les conditions de culture d’une exploitation horticole. Ses missions : gérer la station d’expérimentation horticole et mettre en œuvre des expérimentations validées par les professionnels horticoles, l’Institut National ASTREDHOR, FranceAgrimer  et le Conseil Régional Rhône-Alpes.
Elle doit également être un centre d’accueil, de formation, de diffusion et de rencontres pour tous les partenaires de la filière horticole : producteurs, entreprises d’espaces verts, enseignement et collectivités territoriales.

 

Action en faveur du fleurissement : Les jardins à thèmes
 
Depuis 12 ans, la Station d’expérimentation RATHO étudie sur une plateforme extérieure près de 12000 nouvelles espèces et variétés végétales d’extérieur, innovantes, proposées par les obtenteurs internationaux.
L’objectif de cette expérimentation est de sélectionner les plantes  les mieux adaptées aux conditions pédo-climatiques régionales et respectant la saisonnalité afin de répondre à la demande croissante des habitants des zones urbaines et péri urbaine pour qui le végétal représente un aspect important de leur équilibre de vie puisque le balcon, la terrasse ou le jardin est devenu un espace en plus s’ouvrant vers l’extérieur qu’il convient de décorer en harmonie avec son habitat et son ressenti pour faire jaillir un sentiment de bien-être et une amélioration quasi permanente de son cadre de vie.

Parce que le fleurissement ne doit plus être raisonné essentiellement en pot ou jardinière. Les consommateurs souhaitant un fleurissement facile à entretenir, les obtenteurs et les producteurs ont dû proposer des gammes végétales sans cesse renouvelées où les plantes se mélangent et se complètent.

A partir de 2007, les mini-jardins, axés sur le développement durable et l’écologie du jardin, tout d’abord orientés vers les économies en eau et les plantes vivaces sont généralisés pour créer une ambiance « plus nature », contemporaine permettant mises en scènes variées à l’infini  où se mélangent plantes ornementales, plantes comestibles adaptées aux petits espaces, plantes aromatiques et condimentaires ainsi que les mélanges fleuris marquant le retour des plantes indigènes.

Chaque année, outre les partenaires de la filière horticole, des groupes d’amateurs volontaires et motivés, ont suivi cette expérimentation sur le site de Brindas, jugé et noté les végétaux étudiés par la Station régionale. Leurs avis ont toujours été précieux dans la mesure où ils déterminaient l’avenir commercial potentiel de chacune des espèces et variétés présentées.
Les observations formulées sur les gammes et variétés étudiées ont permis la publication d’un guide composé de plus de 500 fiches conseils destinées aux producteurs, aux Collectivités Territoriales et, depuis quatre années, aux consommateurs.

En 2016, un partenariat avec le Parc de la Tête d’Or, a permis  d’externaliser géographiquement cette expérimentation dans un lieu ouvert au grand public offrant ainsi la possibilité à chaque visiteur de découvrir une partie des nouveautés végétales en étude sur le site de Brindas à la demande des obtenteurs Internationaux. Les 250 espèces et variétés plantées en association dans 60 concepts Mini-Jardins®, adaptés à la végétalisation des balcons, terrasses et petits jardins, sont autant d’exemples reproductibles soit par les jardiniers amateurs déjà consommateurs de produits horticoles mais en quête de nouvelles plantes,  soit par des néophytes désireux de retrouver ces fleurs chez eux afin de se reconnecter avec la nature.

La Station d’expérimentation a été conçue dans l’objectif du respect de l’environnement grâce à une gestion informatisée des intrants par le recyclage systématique des eaux et des engrais, à une consommation énergétique restreinte avec l’installation de pompes à chaleur.
Dès la mise en place des expérimentations en 1986, la Protection Biologique Intégrée consistant à combattre les éléments nuisibles aux plantes par l’utilisation des mécanismes naturels du règne animal (insectes auxiliaires) en association avec des produits élaborés à partir d’organismes vivants a été appliquée à l’ensemble des plantes mises en culture.

En 2008, consciente du tournant politique des villes en matière de nature et paysage et face à l’augmentation constante de la population urbaine remettant en cause les métiers de l’Horticulture, la Station a fait le choix d’orienter ses expérimentations sur les espaces nature à créer en zone urbaine :

  • Gestion différenciée (diversité faunistique, diversité floristique, gestion des déchets verts, gestion des ressources en eau)
  • Toitures végétalisées (isolations thermique et phonique, effets sur le climat et l’hygrométrie en zone urbaine, gammes végétales adaptées, techniques de mise en place)
  • Murs végétalisés (régulation thermique des bâtiments, production d’oxygène, épuration de l’air, gamme végétales adaptées, techniques de mise en place)
  • Serre bioclimatique ou serre solaire passive (stockage de l’énergie du soleil durant le jour pour une restitution la nuit ou lors de séquences nuageuses)
  • Flore locale (intérêt agro écologique et développement des plantes locales pour respecter les équilibres biologiques et diminuer les coûts d’entretien des espaces en zone urbaine)
  • Aquaponie (écosystème où interviennent trois types d’organismes vivants dans un cycle écologique fermé : les poissons dont les déjections sont source de nutriments pour les plantes, les bactéries aérobies qui servent de filtres biologiques en transformant les matières organiques en engrais nécessaires à la croissance des plantes qui participent à leur tour au recyclage de l’eau restituée aux poissons)
  • Tours de cultures verticales (nouvel outil de production adapté aux contraintes actuelles environnementales compatible avec l’aquaponie et la Lutte Biologique Intégrée offrant la possibilité de produire sur des zones non fertiles et d’utiliser des sources de matières organiques issues du recyclage)


RATHO

Ses adhérents souscripteurs sont des Horticulteurs, des Pépiniéristes, des Entreprises de paysage, des Collectivités Territoriales, des Etablissements d’Enseignement, des Jardineries.
Ses partenaires sont des Obtenteurs internationaux, des Firmes, des Industriels, des Instituts

Sa Station d’expérimentation horticole, située à BRINDAS dans le Rhône, sur un terrain de 2.70 hectares sont lesquels sont implantés :

  • 2000 m² de serres verres,
  • 5 00 m² de serres plastiques découvrables «Open Sky»,
  • 150  m2  de mono chapelle bioclimatique
  • une plateforme de 2100m² destinée à l’étude de nouveautés horticoles,
  • une parcelle de plein champ d’une surface de 2500m²


Contact : RATHO
135 Chemin Du Finday
69126 BRINDAS
Tél. 04 78 87 93 69
Mail : asso.ratho@wanadoo.fr

Commentaires
comments powered by Disqus