Le volet tourisme du Plan Rhône : Bilan et perspectives

Publié le 15 décembre 2011

Portant sur la période 2007-2013, le Plan Rhône vise à favoriser le développement des activités touristiques et de loisirs le long du fleuve. Le 21 novembre, les Rencontres du Plan Rhône ont permis de faire un point en Avignon sur l’avancée de ce programme. En charge de son volet tourisme, Jean Mathis, chef de mission à la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi), détaille les objectifs fixés par ce partenariat interrégional, tout en présentant quelques projets soutenus dans ce cadre.

Rappelons que le Plan Rhône  comprend six volets (Inondations, Qualité des eaux, Energie, Transport Fluvial, Tourisme, Culture et Patrimoine (ce dernier volet piloté par la Région Rhône-Alpes). Les Rencontres du Plan Rhône organisées en Avignon ont réuni 350 personnes - élus, riverains, représentants du monde associatif et socio-professionnel - venus des cinq régions concernées (Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur, et Languedoc-Roussillon).  

« Le point le plus positif, c’est la forte mobilisation des collectivités locales riveraines »

« Cette rencontre faisait suite au rendez-vous de Roquemaure en 2009, l’objectif étant de faire un point d’étape sur l’avancée des différents volets et de commencer à réfléchir sur les perspectives», rappelle Jean Mathis. « En ce qui concerne le volet tourisme, la Région Rhône Alpes finance directement 17 m€, auxquels viennent s’ajouter 3,5 m€ au titre du FEDER (Fonds Européen de Développement Régional), sur un budget total de 82 m€ de cofinancements partenariaux. Mais le point le plus positif, c’est la forte mobilisation des collectivités locales riveraines, en tant que porteurs de projets, qui ont compris tout l’intérêt de développer le tourisme sur leurs territoires, pour susciter l’activité économique. Ainsi, dés 2011, nous avons dépassé le taux de réalisation du volet avec un montant des travaux qui s’élève déjà à 120 m€ ! Le volet tourisme contribue donc pleinement à l’une des politiques majeures du CPIER (Contrat de Projets Interrégional Plan Rhône) en favorisant notamment la réappropriation du fleuve par ses riverains».  

Un des objectifs de ce volet est de développer un tourisme de qualité qui valorise le territoire. Au total, ce sont près de quatre-vingts projets qui ont été soutenus avec, outre l’aménagement de la Via Rhôna - déjà 240 kilomètres aménagés en Rhône-Alpes, le soutien au développement du tourisme fluvial et le confortement des activités de loisirs nautiques et terrestres. Comme exemples de projets soutenus en 2011, on peut citer la réalisation d’un plan d’eau avec quarante-huit anneaux à Chanaz, d’une base nautique à Sablons ou bien encore l’étude d’opportunité visant à mettre en service une navette fluviale électro-solaire sur le canal de Jonage. « Du point de vue touristique, la Via Rhôna constitue d’ores et déjà un produit d’appel exceptionnel pour inciter les excursionnistes et les touristes à réinvestir les berges du Rhône et à partir de cette activité, susciter et favoriser l’intervention des porteurs de projets publics pour développer patiemment des produits de qualité, afin de retenir ces utilisateurs de l’équipement sur chacun des territoires riverains » , poursuit Jean Mathis. « Si le Plan Rhône s’exprime logiquement au travers d’instances de programmations interrégionales qui permettent de cofinancer des projets locaux dans les thématiques retenues, il est porteur aussi de stratégie et pour le tourisme, le véritable enjeu est de créer à terme une véritable destination touristique « Vallée du Rhône », un peu à l’image de ce que sont la vallée du Danube ou les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Pour accompagner ce développement territorial, le volet Tourisme a permis d’élaborer des outils d’aide à la décision, en finançant certes des études de faisabilité, mais aussi et surtout des études stratégiques. C’est le cas du nouveau schéma de navigation de tourisme fluvial, de l’état des lieux des activités de loisirs nautiques et terrestres ou plus récemment  l’étude réalisée par le Cabinet Inca Architecture, sur la création d’un concept d’interprétation des territoires. Cette dernière étude, sur proposition de Claude Comet, conseillère régionale déléguée au tourisme et à la montagne » a d’ailleurs été présentée  par Inca-Architecture  et moi-même lors de la dernière commission tourisme de la Région Rhône-Alpes présidée par Guy Palluy.   Désormais, l’objectif pour 2012/2013 est de fédérer les énergies et les initiatives, tout en impulsant de manière coordonnée le développement de produits, leur commercialisation et leur mise en réseau.  

« S’inscrire dans le schéma des grands itinéraires européens »

Marc Béchet, Directeur général  et Danielle Romagnoli en charge de l’ingénierie tourisme et loisirs liés à l’eau à Rhône Alpes Tourisme participaient également à ces Rencontres du Plan Rhône d’Avignon. « La valorisation touristique des voies d’eau (Rhône/Saône) s’inscrit désormais très clairement en association avec la valorisation des rives et de leurs périmètres immédiat ou proche. La réalisation de la continuité des itinéraires cyclables en bord à voie d’eau ViaRhôna pour le Rhône et Voie Bleue pour la Saône, permettra de s’inscrire dans le schéma des grands itinéraires européens, ce qui augmentera considérablement l’attractivité et la fréquentation de l’axe Nord Sud » ajoute Marc Béchet, Directeur Général de Rhône-Alpes Tourisme. « Nous accompagnons de nombreuses études en lien avec le Fleuve et le Plan Rhône, dont à titre d’exemples, le schéma directeur de l’activité des paquebots de croisière du Grand Lyon, l’étude de faisabilité de la halte fluviale de Tournon sur Rhône en lien avec l’aménagement de la ViaRhôna, le projet de création d’un réseau de sentiers d’interprétation dans le secteur du Haut Rhône ou encore l’étude de requalification du site de la Cascade de Glandieu… » complète Danielle Romagnoli.  

Visitez le site du Plan Rhône : www.planrhone.fr

Commentaires
comments powered by Disqus