Les belles promesses du Plan Rhône

Publié le 24 septembre 2007

Officiellement lancée le 6 octobre à l'occasion de l'inauguration du Musée Escale Haut Rhône, la manifestation culturelle « Fleuve Rhône, la saison » marque le coup d'envoi du « Plan Rhône ». Ce projet interrégional et global de développement durable comporte 6 volets : patrimoine et culture - inondations - qualité des eaux, ressource et biodiversité - énergie - transport fluvial - et tourisme. Rhône Alpes Tourisme accompagne la mise en œuvre opérationnelle de plusieurs actions relevant des volets tourisme et patrimoine-culture de ce vaste programme dont l'itinéraire Léman Méditerranée, le projet de sentiers découverte des milieux aquatiques, ou encore le parcours de la navigation rhodanienne. Autant d'éléments composites d'une offre à consolider et à adapter aux attentes des riverains, des rhônalpins mais aussi à celles des visiteurs français ou étrangers.

Le 6 octobre prochain sera donné le coup d'envoi officiel de la manifestation « Fleuve Rhône, la saison », à l'occasion de l'inauguration de la Maison Escale du Haut-Rhône à Brégnier-Cordon.

Dans la lettre Pro d'août, Didier Jouve, Vice-président de la Région Rhône-Alpes, délégué à l'Aménagement du territoire ainsi qu'au Développement durable, a rappelé que cette manifestation qu'il souhaite voir perdurer, a pour ambition de permettre la découverte ou la redécouverte du Fleuve grâce à de nombreuses manifestations culturelles ou sportives, réunies dans une démarche promotionnelle cohérente et commune


La Mission d'ingénierie touristique Rhône-Alpes a collaboré à l'élaboration des volets tourisme et patrimoine-culture du Plan Rhône, ambitieux projet qui doit permettre de se réapproprier le fleuve roi. Ces 2 volets ont pour objectif de favoriser le développement des activités touristiques structurantes le long de son cours et de valoriser les territoires concernés ainsi que le cadre de vie des riverains. Cette valorisation passera notamment par la mise en valeur de l'identité rhodanienne au travers de son patrimoine et de sa culture.


« Après avoir travaillé sur les stratégies et les programmes de développement, nous sommes aujourd'hui impliqués dans la mise en œuvre opérationnelle du Plan Rhône, déclare Danielle Romagnoli, responsable lacs, fleuves et eaux. Nous participons ainsi aux groupes de travail ou comités de pilotage mis en place pour la conduite des différentes opérations telles que la Saison du Fleuve Rhône ou plus récemment la « mise en tourisme du parcours historique et culturel de la navigation rhodanienne ». Dans ce cas précis, nous accompagnons la Maison du Fleuve Rhône dans la conduite d'une approche pertinence / opportunités clientèles / produits / concurrence qui doit nécessairement faire suite à l'évaluation des ressources muséales disponibles in situ, d'ores et déjà réalisée.
 

Dix-sept sites étapes sur un itinéraire du Léman à la Mer sont identifiés. Il s'agit majoritairement de musées et espaces patrimoniaux qui renvoient à une technique ou une période en lien avec la navigation fluviale sur le Rhône.». à? titre d'exemples et entre autres sites, la période préhistorique sera illustrée à l'Escale du Haut-Rhône de Brégnier-Cordon, la période antique au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal, la période médiévale au musée de Gadagne à Lyon, la moderne (XVIe au XVIIIe) au musée du Chablais à Thonon, et la contemporaine à la Maison du fleuve Rhône à Givors.
« La mise en tourisme de ce parcours, poursuit Danielle Romagnoli, devra nécessairement prendre en compte un certain nombre d'éléments propres à en asseoir la crédibilité et la faisabilité : médiation, animation, offres associées (gastronomie, nature, activités sportives, etc.) et publics cibles.


La mise en place du Plan Rhône englobe également un projet spectaculaire qui consiste à relier le Léman à la Méditerranée par une véloroute. Au total, celle-ci fera 610 kilomètres dont 420 en Rhône-Alpes. Et près de la moitié du tracé rhônalpin est déjà achevée ou sera prochainement aménagée ! Rhône Alpes Tourisme a été sollicité par la Région Rhône-Alpes pour apporter son expertise en ingénierie touristique aux acteurs des territoires traversés par les véloroutes voie verte dont l'itinéraire Léman Mer. « Là encore, il convient, au-delà de la réalisation des équipements, d'identifier les clientèles cibles et de mettre au point une stratégie de marketing et de communication afin de promouvoir le produit, analyse Danielle Romagnoli. Cette préoccupation a d'ailleurs fait l'objet d'une réunion organisée le 12 juillet, par la Direction de la communication de la Région, réunissant différents services de la Région, des représentants de collectivités locales en présence du groupement Altermodal / Synergie choisi pour l'assistance à la maîtrise d'ouvrage, afin de débattre des objectifs, enjeux, cibles, méthode et calendrier proposés.
 


La mise en place du Plan Rhône englobe également un projet spectaculaire qui consiste à relier le Léman à la Méditerranée par une véloroute. Au total, celle-ci fera 610 kilomètres dont 420 en Rhône-Alpes. Et près de la moitié du tracé rhônalpin est déjà achevée ou sera prochainement aménagée ! Rhône Alpes Tourisme a été sollicité par la Région Rhône-Alpes pour apporter son expertise en ingénierie touristique aux acteurs des territoires traversés par les véloroutes voie verte dont l'itinéraire Léman Mer. « Là encore, il convient, au-delà de la réalisation des équipements, d'identifier les clientèles cibles et de mettre au point une stratégie de marketing et de communication afin de promouvoir le produit, analyse Danielle Romagnoli. Cette préoccupation a d'ailleurs fait l'objet d'une réunion organisée le 12 juillet, par la Direction de la communication de la Région, réunissant différents services de la Région, des représentants de collectivités locales en présence du groupement Altermodal / Synergie choisi pour l'assistance à la maîtrise d'ouvrage, afin de débattre des objectifs, enjeux, cibles, méthode et calendrier proposés.
 

Marc Béchet, directeur général de Rhône-Alpes Tourisme a rappelé à cette occasion qu'il était essentiel de considérer ce projet dans ses trois dimensions que sont les infrastructures, les services associés et la communication. « Il faudra trouver un nom à cet itinéraire, un nom porteur, facilement identifiable par les clientèles étrangères et notamment les Américains et les Européens du Nord ». Marc Béchet a par ailleurs insisté sur l'importance de concevoir « des produits tout compris intégrant le tourisme fluvial et la découverte du patrimoine culturel » afin de les proposer aux Tour Opérateurs étrangers. « Il faut du temps pour créer et commercialiser des produits. Il n'est pas nécessaire pour ce faire d'attendre que la totalité de l'itinéraire soit réalisé ».
 

Toujours dans le cadre de cette dynamique interrégionale, la MITRA collabore à une étude en cours sur la mise en place de sentiers de découverte des milieux aquatiques et de sensibilisation aux risques d'inondation, réalisée sous la maîtrise d'ouvrage de la DIREN (Direction régionale de l'environnement). « Elle vient d'être lancée et intègre une phase d'animation locale et de concertation des partenaires potentiels le long du Rhône. Sa mise en œuvre opérationnelle est prévue en 2008 et une réunion du comité de pilotage portant sur l'élaboration du cahier des charges doit se tenir le 19 septembre prochain».


On l'aura compris, c'est l'ensemble de ces actions conduites en cohérence qui permettra de donner corps aux ambitions du Plan Rhône. Transversalité des approches, partenariat et mise en réseau des acteurs locaux, et enfin complémentarité des offres sont indispensables. Rhône Alpes Tourisme met l'ensemble de ses moyens techniques et humains à disposition de ce vaste programme tant sur le plan de l'ingénierie, que sur le plan de la promotion ou de la communication régionale en France et à l'étranger.



Pour en savoir plus sur la Maison du Fleuve Rhône

Commentaires
comments powered by Disqus