Les Japoniards sont là !

Publié le 13 octobre 2009

Du 5 au 9 octobre derniers, Atout France a organisé son traditionnel workshop Japon et Corée qui existe depuis une vingtaine d'années. Un rendez-vous auquel Chamonix participe de manière régulière, la clientèle asiatique étant très présente dans la capitale mondiale de l'alpinisme. Directeur commercial et marketing de la Compagnie du mont Blanc, Michel Royboz fait le point sur ces marchés.

Pour Chamonix, l'Asie est depuis 30 ans un marché incontournable qu'il convient de toujours démarcher régulièrement afin de partir à la conquête de nouvelles clientèles désireuses d'admirer le Mont Blanc, de la fidéliser et tout mettre en œuvre pour faire revenir . C'est donc tout naturellement que Cham' a participé dès ses débuts au workshop organisé au Japon par Atout France (ex-Maison de la France), la Corée étant venue ensuite s'ajouter à cette opération de promotion. Grâce à cette présence, la capitale de l'alpinisme a bénéficié d'une belle notoriété au Japon, de nombreux Japonais ayant d'ailleurs fait souche entre Les Houches et Vallorcine.

Michel Royboz, Directeur Commercial et Marketing de la Compagnie du mont Blanc, qui exploite trois des sites rhônalpins les plus fréquentés en Europe avec l'Aiguille du Midi, le Montenvers et le Tramway du Mont Blanc, ne saurait pour rien au monde manquer ce workshop dont la dernière édition a eu lieu du 5 au 9 octobre.

« Pour nous, la clientèle asiatique compte énormément surtout à l'intersaison, c'est-à -dire de mai à juillet et en septembre-octobre. Elle est très courtisée et complémentaire de la clientèle Européenne. C'est une clientèle â?? prescriptrice â?? qui vient en séjour ou en excursion à la journée pour le mythe de la destination. L'été, pour les séjours, elle reste une ou deux nuits et c'est désormais avec la baisse du ski un marché qui se développe plus l'été que l'hiver ».

Le workshop Japon-Corée, auquel participe également Rhône-Alpes Tourisme, était au Tokyo Hôtel du 5 au 7 octobre avec au programme un dîner de presse, un workshop, un démarchage et un séminaire. Il a ensuite mis le cap sur Séoul o๠il s'est déroulé à l'Hôtel Westin Chosun avec un dîner de presse le 7 octobre au soir, un workshop le lendemain et du démarchage d'agences de voyages le 9 octobre. « J'étais au Japon alors qu'Antoine Burnet, Directeur des Marchés à l'Office de Tourisme et Chefs des Ventes à la Compagnie du mont Blanc, a pris le relais pour la Corée. Ce sont des marchés sur lesquels nous sommes leaders et la force de Chamonix a été de toujours mettre en place des réceptifs du pays habitant dans la vallée. C'est le cas pour le Japon, la Chine et la Russie », conclut Michel Royboz après avoir rendu hommage à Jean Brissaud, ancien Directeur de l'Office de Tourisme qui avait démarré les actions de promotion sur le Japon il y a â?¦â?¦ une trentaine d'années !

>> Site web de Chamonix

>> Site web de la Compagnie du Mont-Blanc

à? ceci une explication : le ski et le snowboard sont passés de mode au Japon pays dont la population est de surcroît vieillissante. Et si Chamonix comptait autour de 10 000 skieurs japonais par saison il y a quelques années, ils étaient moins de 800 l'hiver dernier représentant 0,41% des séjours ! En revanche, ils sont plus nombreux l'été, 3 070 en 2008, soit 3,71% des séjours. « L'espoir, c'est qu'ils recherchent de la randonnée douce, la découverte de la flore et de la faune et nous pouvons leur offrir tout cela dans la Vallée de Chamonix et plus particulièrement sur le secteur de Balme et de Brévent-Flégère, constate-t-il. Pour ce qui est de la Corée, c'est un marché qui monte en puissance avec une quarantaine de séjours au cours de l'été 2008 et un peu plus de 700 nuitées en 2007. En revanche, le ski est à la mode dans ce pays et si notre présence au Japon vise à entretenir nos relations avec les TO et à fidéliser la clientèle individuelle, dans ce pays elle a au contraire un but plus prospectif. Mais a ce jour, c'est l'Inde qui offre le plus beau potentiel de développement pour Chamonix».
 

Contacts

Rachel Gregoris
Marchés Long Courrier
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus