Les Rhônalpins ont la bougeotte

Publié le 19 février 2010

L'Observatoire régional du tourisme Rhône-Alpes vient de se pencher sur les lieux de séjour préférés des Rhônalpins pour leurs vacances. Cette étude nous apprend qu'en 2008, 14% d'entre eux ont passé leurs vacances à l'étranger. Pour ceux qui restent en France, Rhône-Alpes arrive en tête des destinations pour 23%, PACA et le Languedoc-Roussillon suivant avec respectivement 14% et 10% des séjours.

Comme il l'avait déjà fait en 2003, l'Observatoire régional du tourisme Rhône-Alpes vient de se pencher sur les lieux de séjour préférés des Rhônalpins pour leurs vacances. « Rhône-Alpes est le second bassin émetteur en France après l'àŽle-de-France, explique Christelle Lepoutre, chargée d'études à l'Observatoire. En réalisant cette étude, notre objectif est donc de mieux connaître les habitudes de notre clientèle. On note qu'elle est vieillissante avec un recul du départ des 15-34 ans au profit des plus de 50 ans qui gagnent dix points. Nous constatons également une part prépondérante de deux catégories sociales : les chefs d'entreprise et les commerçants ainsi que les cadres supérieurs et les professions libérales qui ont progressé de deux points dans le poids des nuitées alors que celui des employés et des ouvriers est en recul de deux points à cause de la crise économique et de la diminution du pouvoir d'achat. Enfin, on assiste à une progression du tourisme urbain au détriment du littoral, l'àŽle-de-France, qui représente la quatrième destination hexagonale préférée des Rhônalpins avec 5% de séjours gagnant deux points alors que dans le même temps PACA et le Languedoc perdent un et trois points ».


L'étude en question, la seconde du genre, est disponible sur le site pro de Rhône-Alpes Tourisme. Elle porte sur l'année 2008 et résulte d'une analyse d'une enquête réalisée par TNS Sofres. Elle nous apprend que les destinations étrangères ont accueilli 14% des nuitées rhônalpines comme en 2003 (15% pour la moyenne française), l'Europe arrivant en tête avec 60% devant l'Afrique (15%), l'Amérique (15%) et l'Asie/Océanie (12%). Côté hexagonal, Rhône-Alpes a la cote et concentre 23% des nuitées devant PACA (14%) et le Languedoc-Roussillon (10%). « Ce qui nous semble intéressant de souligner, ce sont les différences entre les Rhônalpins et les autres Français, poursuit Christelle Lepoutre. En France, 33% des nuitées sont à mettre à l'actif des moins de 34 ans alors que leur part est seulement de 28% en Rhône-Alpes. On est également à 41% des nuitées pour les Français de plus de 50 ans et à 47% pour les Rhônalpins ! En outre, le Rhônalpin qui voyage est plus actif sur le plan socio-professionnel ».

Une autre information apportée par l'étude montre le succès de l'hébergement non-marchand que ce soit dans la famille ou chez des amis (plus trois points en cinq ans) au détriment de la résidence secondaire (moins six points) ce qui s'explique par les effets de la crise mais aussi parce que certaines de ces résidences secondaires ont pu devenir résidences principales à la retraite.

Une autre information apportée par l'étude montre le succès de l'hébergement non-marchand que ce soit dans la famille ou chez des amis (plus trois points en cinq ans) au détriment de la résidence secondaire (moins six points) ce qui s'explique par les effets de la crise mais aussi parce que certaines de ces résidences secondaires ont pu devenir résidences principales à la retraite.

De manière plus détaillée, l'Observatoire régional du tourisme s'est aussi intéressé aux départs l'hiver et l'été. L'hiver, les Franciliens et les Rhonalpins représentent à eux seuls 50% de la clientèle de la région avec une clientèle plus jeune. Rhône-Alpes accueille 31% des nuitées des habitants des huit départements de la région, les destinations étrangères 14%, PACA 11% et l'àŽle-de-France 9%. L'hiver, toujours, c'est l'Isère qui se classe destination numéro un des Rhônalpins devant la Savoie et la Haute-Savoie. Et 53% des nuitées se déroulent dans la famille ou chez des amis.

En ce qui concerne l'été, les 35-49 ans avec enfants sont les plus représentés parmi les partants (31% des nuitées en juillet-août). Pour ceux qui restent en France, 20% mettent le cap sur... Rhône-Alpes, 15% sur PACA, 13% sur le Languedoc, 5% sur l'Aquitaine, 4,4% sur l'Auvergne, 3,6% sur la Bretagne, 3,4% sur les Pays de Loire et 3,1% sur la Bourgogne. Et 50% des 20% qui restent dans la région choisissent comme destination l'un des trois départements de l'arc alpin, l'Ardèche, la Loire, la Drôme, le Rhône et l'Ain fermant la marche. Une fois encore, c'est l'hébergement chez des amis ou dans la famille qui est plébiscité avec 45% des nuitées devant la résidence secondaire (10%). Côté hébergements marchands, l'hôtel arrive en tête avec 18% des nuitées devant les locations (12%).

Pour télécharger l'étude : http://pro.rhonealpes-tourisme.com/toute-l-info/ingenierie-br/observatoire/vous-informer/chiffres-cles-observatoire-27-1.html

Commentaires
comments powered by Disqus