Les vacances à la neige pour les fêtes de fin d’année 2012 ont fait le plein en Rhône-Alpes

Publié le 11 janvier 2013

84% des professionnels de Rhône-Alpes sont satisfaits de la fréquentation de leurs établissements (85% pour les établissements de montagne). Un établissement de montagne sur deux note une progression de sa fréquentation par rapport aux fêtes 2011.

La neige partout présente en abondance et le calendrier scolaire ont largement  contribué à ce succès.  

L’activité touristique urbaine n’est pas pour autant laissée pour compte avec 67% de professionnels qui se déclarent satisfait du déroulement de ces fêtes même si 27% d’entre eux ont souffert d’un repli de leur fréquentation. 

Les taux d’occupation des hébergements marchands s’établissent en moyenne aux alentours de 70% sur l’ensemble de la période soit 14 points de plus que l’année précédente. Tous les hébergements marchands et notamment ceux de la zone montagne profitent de cette dynamique.

La clientèle hexagonale qui dicte la tendance en cette période de fêtes est en hausse par rapport à 2011 dans près d’un tiers des établissements. La clientèle de proximité n’est pas en reste avec 17% des établissements qui notent une hausse de leur présence. La clientèle étrangère qui représente près d’un tiers de la fréquentation totale en cette période est restée très dynamique (27% des professionnels  notent une hausse de leur fréquentation). Les Britanniques sont toujours leader et plus encore cette année avec un poids estimé à 50% du total des étrangers. 

Enfin, malgré le contexte économique actuel, le climat d’affaires est resté plutôt bon pour ces fêtes de fin d’année, avec une consommation touristique qui a plutôt bien résisté pour 38% des professionnels et même progressé pour 27% d’entre eux. 

Moral au beau fixe pour la suite de la saison : La grande majorité des professionnels (73%) se dit aussi confiant pour le 1er trimestre 2013 (janvier à mars). Cet optimisme se manifeste davantage dans les structures montagnardes (80%) et les domaines skiables (90%) que dans les établissements urbains (60%). Le niveau des réservations est logiquement le moteur de cette confiance, 70%  des professionnels faisant état d’un bon niveau de réservation pour le 1er trimestre 2013 soit 3 point de plus que l’année dernière.  

 

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus