Maintien de la fréquentation durant l’hiver 2009-2010

Publié le 30 novembre 2010

De décembre 2009 à la fin avril 2010, le périmètre neige de la région Rhône-Alpes (stations des Alpes du Nord) a enregistré une fréquentation identique à celle de l'hiver précédent avec 44,1 millions de nuitées. Une belle performance surtout quand on sait que la clientèle étrangère et notamment britannique est venue moins nombreuse. Sans surprise, c'est la Savoie qui se taille la part du lion avec 48% de ces nuitées.

Compte tenu du contexte économique, la saison de sports d'hiver 2009-2010 peut être qualifiée d'excellente en Rhône-Alpes. Le bilan réalisé par l'Observatoire Régional du Tourisme montre en effet que le nombre des nuitées a été équivalent à celui de l'hiver 2008-2009 pour le périmètre neige, c'est-à -dire essentiellement les stations de sports d'hiver. Du début décembre 2009 à la fin avril 2010, ce bilan fait état de 44,1 millions de nuitées alors que les Alpes du Sud en ont enregistré 12,6 millions (Source : Bureau d'Etudes François Marchand).

Sans surprise, on constatera une nouvelle fois la prédominance des stations savoyardes qui réalisent à elles seules près de la moitié de ces nuitées, l'Isère et la Haute-Savoie (respectivement 13% et 39%) ayant vu la leur progresser de 1%.

« Deux constats majeurs s'imposent, constate Christelle Lepoutre, chargée d'études à l'Observatoire Régional du Tourisme. Le premier porte sur les stations de moyenne montagne qui ont vu leur fréquentation croître grâce à un bon enneigement. Le second est la baisse de la clientèle étrangère et notamment britannique, ceci à cause du taux de change de la livre sterling ».

Christelle Lepoutre revient ensuite sur le comportement et le profil de la clientèle française en s'appuyant pour cela sur des données fournies par TNS Sofres. « La clientèle qui vient en Rhône-Alpes l'hiver est plus jeune que celle qui la fréquente le reste de l'année : les moins de cinquante ans représentent 60% des nuitées, soit sept points de plus que pour les autres saisons. 30% de ces vacanciers sont Franciliens et 20% Rhônalpins. 57% des nuitées se déroulent en stations de ski, la ville et la campagne recueillent chacun 16% des nuitées, tandis que la montagne hors station reçoit 6% (5% de non répondants). 58% des nuitées se déroulent dans des hébergements non marchands, essentiellement la famille et les amis. Côté remontées mécaniques, le nombre de journées skieurs en Rhône-Alpes a reculé de 3% avec un total de 39,8 millions. Et cela s'est traduit par une baisse des recettes de 1% pour un chiffre d'affaires consolidé de 874 millions d'euros en Rhône-Alpes. Comme pour les nuitées, c'est la Savoie qui caracole en tête (54% des journées skieurs et 59% des recettes) devant la Haute-Savoie (31% et 29%) et le pôle Isère-Drôme (14% et 12%) o๠le nombre de journées skieurs a chuté de 6% (moins 4% pour les recettes).

Enfin, le ski de fond a encaissé 4,7 millions d'euros au titre de la redevance en Rhône-Alpes (moins 10%) alors que la moyenne France est de moins 14%. Un secteur qui bénéficiait pour la première fois de la mise en place du Nordic Pass Rhône-Alpes. Rhône-Alpes représente 54% du total France des recettes du ski de fond.

Télécharger le bilan de la saison hiver 2009-2010

Commentaires
comments powered by Disqus