Maison de la France : séminaire du Club jeunes à Grenoble

Publié le 10 juin 2009
Les 27 et 28 mai, le Club français du tourisme des jeunes, l'un des quatorze clubs de Maison de la France, a tenu son séminaire à Échirolles. L'objectif était de préparer le plan d'actions 2010 et de réfléchir à la manière de rajeunir l'image de la destination France à l'étranger. Chaque année, notre pays reçoit 8 millions de jeunes étrangers de moins de 25 ans. 84% d'entre eux sont Européens et près d'un sur deux séjourne à Paris et dans les grandes villes.
Les nationalités par ordre décroissant sont les Britanniques suivis des Allemands, Espagnols, Italiens, Belges et Néerlandais. Les 16% restants sont majoritairement Américains, Japonais, Asiatiques et Brésiliens.

Les 27 et 28 mai, le Club français du tourisme des jeunes de Maison de la France s'est réuni en séminaire à l'Auberge de jeunesse d'Échirolles afin de préparer son plan d'actions pour 2010. Ce club, l'un des quatorze que compte Maison de la France (montagne, grandes villes, littoral, remise en forme, naturisme, viti-vinicole, etc.), a été créé en 1988. Il a pour vocation d'aider les professionnels à faire leur promotion auprès des jeunes touristes étrangers. Il compte cinquante-quatre adhérents, dont Rhône-Alpes Tourisme. Ceux-ci se répartissent en six familles : institutionnels avec les CRT, CDT et offices de tourisme désireux de rajeunir l'image de leur destination ; organisateurs de séjours avec les agences réceptives et transporteurs ; hébergeurs/restaurateurs avec principalement les auberges de jeunesse et centres de séjour ; vacances actives comme l'UCPA ; organisateurs de séjours linguistiques ; parcs de loisirs.

Animateur de ce séminaire, auquel assistaient Michèle Bardet, directrice de la promotion, et Sophie Vaissellet, en charge de cette cible, Damien Bérel, chef du département loisirs à Maison de la France, résume les principaux sujets abordés : « Nous avons d'abord évoqué les nouvelles techniques de promotion sur le Web 2.0 et la conférence mondiale du tourisme des jeunes WYSTC qui se tiendra à Manchester en septembre. Après avoir fait le bilan des actions passées, il y a eu trois ateliers avec échanges d'expériences sur la manière de réagir face à la crise, l'évolution du secteur des TO et nos orientations stratégiques pour l'an prochain ».

Les acteurs de ce club visent quatre cibles : le grand public à travers des campagnes Internet, l'utilisation de Facebook et MySpace et du « street marketing » avec mise en avant de la fête et des vacances actives ; les TO de plus en plus nombreux sur ce marché avec organisation d'éductours et de mini-workshops à leur intention ; la presse avec des voyages de presse comme ceux organisés à l'occasion des Nuits sonores de Lyon ; et les professeurs de français à l'étranger, une cinquantaine de Belges étant accueillie à Lyon, Annecy et dans le massif des Aravis du 1 au 4 novembre. Le tout s'accompagne d'actions de promotion à l'étranger avec, en particulier, la participation du club à des congrès d'enseignants et une collaboration avec le réseau Erasmus.

Pour 2010, le Club français du tourisme des jeunes va également s'appuyer sur le partenariat conclu avec TV5 Monde. Sept régions, dont Rhône-Alpes, sont associées à cette action qui consistera en la réalisation de reportages dans chacune de ces régions. Pour Rhône-Alpes, l'accent sera mis sur la Fondation Lumière, le I Way, les gorges de l'Ardèche, le musée du design à Saint-Étienne et Combloux. Ces reportages seront diffusés en septembre sur TV5 et hébergés sur un site Web destiné aux enseignants pour qu'ils s'en servent dans leurs cours.

Commentaires
comments powered by Disqus