Martelloscope, des émotions entre science et nature

Publié le 09 septembre 2009

Megève Tourisme, en collaboration avec l'Office National des Forêts de Haute Savoie (ONF), a ouvert cet été le premier Martelloscope de France, voire d'Europe. Découvrir, sensibiliser, apprendre, ou comment se gèrent les forêts au cœur d'un site grandeur nature : un programme tout en émotion en plein ascension.

Tous les mercredis de l'été, un des sites d'apprentissage de l'ONF, dit Martelloscope situé sur le massif de Rochebrune, s'est transformé en un espace de sensibilisation et de découverte, à commencer par l'étymologie du terme. Le panneau, qui marque l'entrée du parc et le début de la promenade, explique dans sa signalétique ce que c'est : Un lieu o๠sont identifiés les arbres à marquer et à couper à l'aide d'un instrument tranchant d'un côté et doté des empreintes AF de l'autre. Signe officiel qui apparaît sur les troncs partiellement dénudés de leur écorce.

Ainsi, installé à l'ombre des épicéas face au Mont Blanc, le public appréhende le métier de forestier et apprend à jouer ce rôle à l'aide de quelques clefs telles que : l'ensoleillement, les champignons, les mousses, les myrtilles, l'âge, les espèces animal et végétales... Pour se faire, 153 arbres numérotés conformément au processus de l'ONF, sont examinés. Muni de cette carte d'identité, le promeneur ému, avec l'aide du professionnel, chemine à travers la forêt et se prononce sur les éventuelles coupes à effectuer. « Un arbre coupé c'est un arbre planté explique François Xavier Nicot chargé d'étude auprès de l'ONF de Haute Savoie. Il nous faut enlever les gros pour que les petits poussent. Nous ne faisons qu'aider la nature à se réguler. » Cette expérience demeure toutefois virtuelle. A l'issue du repérage, les données recueillies par les participants sont enregistrées sur une base de données qui valide ou non le bien fondé des choix opérés. Ce rendez vous de sylviculture débouche sur nombre de questions, donne lieu a un petit quiz qui a pour but d'expliquer encore le rôle de la forêt : maintien du manteau neigeux, bois énergie, bois de construction, enjeux économiques, équilibre environnemental, esthétiqueâ?¦ Puis viennent les pourquoi ?

Développement Durable par définition

Parce que le bois est une richesse naturelle nécessaire à l'homme comme à la biodiversité. Parce que la photosynthèse que produit la forêt contribue à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Parce qu'enfin ce cadeau des dieux qui gagne du terrain en France participe à valoriser les paysages touristiques, comme à l'économie des territoiresâ?¦ il fallait lui rendre hommage. L'occasion aussi de saluer le travail d'hommes qui entretiennent la forêt conformément à la politique de reboisement montagnard menée depuis le 19è siècle. Si cette prise de conscience est incontournable, rompre avec les idées reçues est une évidence. Sensible à ces problématiques, Megève Tourisme en collaboration avec (ONF) a donc élaboré ce programme de sensibilisation à la fois ludique, scientifique, touristique et pédagogique. Pour François Xavier Nicot, animateur du site « il s'agit aussi d'expliquer que couper des arbres est bon et utile pour répondre à tous les enjeux ». Et de rappeler que « le rôle du forestier est de tenir compte du travail de nos prédécesseurs et d'être attentifs à ce que nous laisserons aux générations futures ».

Avec cette aventure à la fois scientifique et pédagogique, Megève à su valoriser son territoire, faisant du Martelloscope une expérience singulière. Implanté sur un réel site d'apprentissage de l'ONF, ce nouvel outil touristique de la station est appelé à être décliné en jeux vidéo, 3D, activités destinées aux scolaires. A l'heure du réchauffement climatique, des PEFC et autres problématiques économiques, le Martelloscope a de beaux jours devant lui et assoit le choix engagé par Megève Tourisme en terme de tourisme raisonnable.

Johana Trossat

 

Commentaires
comments powered by Disqus