Mont-Blanc Photofestival : L’éphémère s’installe en extérieur

Publié le 03 juillet 2012

En juillet-août, cinq communes du Pays du Mont Blanc se mettent en scène. Cette initiative lancée en 2011 par David Machet, photographe professionnel, et Cendrine Dominguez, conseillère municipale des Contamines Montjoie avait rencontré un franc succès. Sympa en effet que de visiter un territoire, via un parcours en images proche des chemins du Baroque, question de dynamique cohérente.

Rendre hommage aux lieux

Selon David Machet, photographe et directeur artistique du festival, « 2011 était une année test montrant que des expos dehors étaient une façon de flatter le promeneur, d’accompagner la promenade.  Montrer que des photographes travaillent en montagnes, qu’il existe autre chose que les cartes postales, d’autres façons de lire la montagne. Nous voulions créer un évènement culturel et artistique au Pays du Mont Blanc, dans ce lieu magnifique où il n’existe pas de manifestations qui le reflète. Nous voulions rendre hommage à ce lieu». Fort de cet engouement, il y a cette saison plus de lieux et plus de photographes invités: les 14 auteurs sélectionnés, dont un est hors concours, s’installent à Sallanches, Combloux, Megève, Saint Gervais, les Contamines Montjoie

Des entrées libres et gratuites, comme une invitation à regarder la montagne autrement. Du 19 au 29 juillet, ce sera le vote du public en présence des artistes et de Pierre Valet lauréat en 2011.   

Entre considération et reconnaissance

Aujourd’hui, cet évènement encadré par une association créée par David Machet en collaboration avec Cendrine et Patrice Dominguez, est de plus en plus sollicitée par les photographes. Séduits par le concept de se voir offrir un lieu pour exposer leur travail. « Il y a plus de sollicitation que de places » ajoute David Machet, toujours à la recherche d’un regard éclectique. « La photo manque de considération. Les gens ont l’impression que c’est gratuit. C’est un métier très solitaire. C’est précieux d’avoir des moments de partage, d’échanges, de dialogues». Un métier habité par l’envie, le besoin intrinsèque de retrouver la nature dans son état originel et tout simplement de la contempler. Un sentiment frappant dans son exposition toujours visible à l’altiport de Megève. Cette manifestation est aussi l’occasion de faire entrer l’Art dans l’entreprise. Les salariés de la SOMFY, entreprise partenaire, bénéficieront de la même exposition et devront eux aussi s’exprimer pour décerner un prix. Et celui qui capture l’instant préfère l’argentique au numérique, le noir et blanc de préciser « Le prix du Jury est une bourse pour réaliser un travail sur la montagne qui sera présenter lors d’une édition future». Et Cendrine Dominguez de conclure : « Je propose au public de créer un nouveau prix : celui du plus beau livre parmi les photographes de la sélection officielle afin de promouvoir encore davantage la photo d’art, la dimension culturelle et artistique du festival.»  

Informations complémentaires :

www.montblancphotofestival.com

www.davidmachet.com

Commentaires
comments powered by Disqus