Nombreuses délégations étrangères accueillies à Grand Ski

Publié le 22 janvier 2010

Pour sa première édition organisée à Annecy, le workshop Grand Ski s'est transformé en superbe vitrine de la montagne française. Les délégations étrangères étaient nombreuses à profiter de ce rendez-vous pour découvrir les stations rhônalpines. Rhône-Alpes recevait ainsi une importante délégation russe et ukrainienne, des journalistes russes, quinze TO du Proche et du Moyen-Orient ainsi que quatre de leurs homologues québécois.

Pour sa première édition à Annecy après un long séjour à Chambéry, le workshop Grand Ski a fait le plein une nouvelle fois à faire le plein de délégations étrangères composées de journalistes et de TO spécialisés dans les sports d'hiver.

L'une des plus importantes a débarqué de Moscou et Kiev avec cinquante-cinq TO russes et ukrainiens accompagnés d'un journaliste du journal professionnel ukrainien UKG. « Cette délégation a été divisée en trois groupes qui participent à des prétours notamment à Annecy et dans le massif des Aravis ainsi qu'à Val Thorens, détaille Pascal Lepêtre, nouveau directeur d'Atout France à Moscou. Chaque prétour réunit une douzaine de participants, les autres TO venant uniquement pour le workshop ». Atout France Russie et Rhône-Alpes Tourisme se mettent également à l'écoute des media russes pour un voyage de presse organisé avec Peugeot du 23 au 30 janvier. Il s'agit de la seconde opération de ce type dans la région, le constructeur automobile mettant quatre véhicules à la disposition des organisateurs accompagnés par deux représentants de la marque et deux d'Atout France. Cet éductour réunira une douzaine de journalistes et se déroulera en Haute-Savoie pour visiter les stations de Morzine, Avoriaz, Megève et Les Gets, Evian et Annecy. « Le but est de leur faire découvrir les stations de ce département », poursuit Pascal Lepêtre. Celui-ci fait par ailleurs un point sur l'état du marché russe : « La crise s'est fait ressentir en Russie dans la seconde moitié de 2008 et début 2009. Mais on ressent actuellement un mieux chez les TO et, cet hiver, les produits autour de 500 € la semaine se vendent très bien auprès des classes moyennes. La saison se présente donc plutôt bien pour la clientèle russe même si elle est plus nombreuse à se rendre en Autriche et l'Italie, des destinations jugées plus intéressantes sur le plan tarifaireâ?¦ »

Direction Duba௠o๠le bureau d'Atout France ouvert en 2006 couvre onze pays du Proche et du Moyen-Orient avec l'Arabie Saoudite, Bahrein, l'Égypte, les Émirats arabes unis, la Jordanie, le Koweit, l'Iran, le Liban, Oman, le Qatar et la Syrie. Des pays qui comptent plusieurs TO spécialisés dans les sports d'hiver. Et quinze d'entre aux, originaires des Émirats, d'Arabie Saoudite, du Liban, du Koweit et de Jordanie, vont se déplacer à Grand Ski. « Parmi eux, il y aura notamment Emirates Holidays, de Dubaà¯, qui édite une brochure sur le ski, GTA (Gullivers Travel Associates, également de Dubaà¯, un grossiste qui propose des packages ski, Wild Discovery de Beyrouth et DNATA du Koweit, précise Chahine Mikdam, chargé des relations publiques et du marketing à Atout France. Le Ski Dôme de Duba௠a fait beaucoup pour la promotion du ski et un second doit ouvrir à Abou Dhabi. Les Emiratis goûtent donc aux joies du ski et sont nombreux à vouloir skier dans des stations naturelles. Et les Libanais comme les Saoudiens sont des habitués de Courchevel. C'est d'ailleurs dans cette station et à Méribel que notre délégation est reçue du 21 au 24 janvier ».

Cap sur l'Amérique du nord à présent et plus précisément sur le Canada avec la venue à Grand Ski de quatre TO québécois tous basés à Montréal ou dans ses environs. « Il s'agit de Voyages 5 Continents, qui s'est lancé depuis peu sur le marché du ski, de Tour Altitude, nouvelle filiale de Tour Chanteclerc, d'Emotion Tours, un nouveau TO, et de Sportvac Tours, indique Caroline Putnoki, directrice d'Atout France pour le Canada. Cela faisait longtemps que des TO canadiens ne s'étaient pas rendus à Grand Ski. Juste avant le workshop ils ont découvert Morzine et Les Gets. Tous les bons skieurs québécois rêvent de pratiquer le grand ski dans les Alpes françaises. Et même si les Canadiens sont moins nombreux à traverser l'Atlantique pour skier qu'il y a quinze ou vingt ans, on estime qu'ils sont encore entre 5 000 et 7 000 à le faire chaque hiver ». Et ils devraient être toujours aussi nombreux en 2009-2010, Caroline Putnoki insistant sur le fait que le Québec a bien résisté à la crise. Et en dix ans, le nombre des Canadiens séjournant en France a été multiplié par deux puisqu'il avoisine le million de personnes !
 

Commentaires
comments powered by Disqus