Nouveau support de communication pour Aéroports de Lyon

Publié le 06 janvier 2011

Les aéroports lyonnais viennent d’étoffer leur dispositif éditorial en lançant FLY’on business,, un nouveau magazine destiné à près de 20 000 entreprises du grand quart sud-est de la France, aux CCI et aux agences de développement économique. Ce magazine sort cinq fois par an et est diffusé à 30 000 exemplaires.

En deux ans, Aéroports de Lyon s’est doté d’une panoplie impressionnante de supports éditoriaux. Le premier d’entre eux, FLY’on Magazine, a été lancé début 2009. Ce trimestriel destiné au grand public est tiré à 80 000 exemplaires. Fin 2009, FLY’on TV voyait à son tour le jour. Le programme TV d’Aéroports de Lyon est diffusé sur les deux sites aéroportuaires, sur le Web et à Eurexpo. Pour compléter ce dispositif et toucher les différentes cibles qu’il vise, Aéroports de Lyon a également lancé plusieurs e.newletters : FLY’on Travel, destinée aux agents de voyages, FLY’on Insight, rédigée en anglais à destination des compagnies aériennes et des Tours opérateurs, FLY’on Cargoport, pour les opérateurs de fret cargo. Et enfin la newsletter Privilys, destinée aux 2 000 porteurs de cette carte donnant accès à des services et avantages proposés aux clients affaires de l’aéroport.

Ce dispositif éditorial répond aux critères de proximité, visibilité, efficacité et cohérence. Il a été complété fin 2010 avec la sortie de FLY’on business, un nouveau magazine édité cinq fois par an et tiré à 30 000 exemplaires. Sa diffusion se fait auprès de 18 196 grandes entreprises travaillant à l’export, et auprès des CCI et agences de développement économique des régions Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon et PACA. « On adresse quatre exemplaires au siège de ces entreprises plus un à chacune de leurs 16 758 succursales et une vingtaine d’exemplaires aux autres destinataires, explique Arnaud Besson, directeur de la Communication et des Relations Publiques d’Aéroports de Lyon. L’objectif est de toucher les décideurs et prescripteurs présents à l’international en établissant une relation directe avec eux, sachant que la clientèle affaires représente 50% du trafic passagers de Lyon-Saint Exupéry. Grâce à cet outil, nous cherchons aussi à mieux exploiter notre zone de chalandise située dans un périmètre de deux heures autour de l’aéroport ».

Comptant douze pages dans ses deux premiers numéros, FLY’on business, s’apprête à porter sa pagination à seize grâce au bon accueil des annonceurs. Dans cette nouvelle configuration, chaque numéro comptera cinq pages de publicité. Côté rédactionnel, le magazine s’ouvre sur « That’s news », une rubrique consacrée aux projets phares des plates-formes. Suivent dans l’ordre les rubriques suivantes : « Business News », qui traite de l’actualité économique des six régions concernées par la diffusion ; « Destination », deux pages présentant une ville desservie au départ de Lyon ; « Success Story », une double page donnant la parole à un chef d’entreprise très présent à l’export qui parle de son expérience de Lyon-Saint Exupéry ; « 3 Questions à… » qui zoome sur l’offre d’une compagnie aérienne ; « Top Départ », brèves évoquant l’actualité et les nouveautés des aéroports ; « Tourisme d’affaires », qui propose des idées de séminaires autour de grands évènements sportifs ou culturels ; et enfin « Take it Easy », une page dans laquelle sont dévoilés les produits et les services proposés par l’aéroport, complété par un témoignage client en dernière page.

Notons qu’une partie des informations concernant le tourisme d’affaires en Rhône-Alpes proviendront de la newsletter Rhône-Alpes Business Class publiée chaque mois par Rhône-Alpes Tourisme.

Commentaires
comments powered by Disqus