Professionnalisation : parution du guide « Référentiels d’activités tourisme et hôtellerie »

Publié le 13 septembre 2012

Ce guide vise à favoriser une meilleure adéquation entre l’offre de formation du supérieur et les besoins des métiers du tourisme mais aussi à éclairer les étudiants et professionnels sur les emplois types et la mobilité dans le secteur.

Les établissements de formation ont émis le souhait de disposer de référentiels métiers

La DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services) et Atout France ont confié au cabinet Sémaphores (Groupe Alpha), la réalisation du premier guide « Référentiels d’activités, tourisme et hôtellerie  correspondant à des niveaux de formation du supérieur ». Pour mener à bien ce travail, ses concepteurs ont collaboré avec de nombreuses structures, dont Rhône-Alpes Tourisme, à travers sa mission « Trajectoires Tourisme ». Ce travail découle d’une étude réalisée en 2009 par Ernst and Young pour le compte du ministère en charge du Tourisme. « Celle-ci mettait l’accent sur certains écarts entre l’offre de formation proposée et les besoins des professionnels du secteur, rappelle Bénédicte Mainbourg, directrice de la formation aux métiers du tourisme et du centre de ressources d’Atout France. L’étude a été présentée aux responsables des établissements de formation. Et ces derniers ont émis le souhait de disposer de référentiels métiers». C’est donc pour mieux coller à ces besoins et permettre une meilleure adéquation que ce guide a été réalisé.  

“Le guide vise trois cibles…”

Cinq secteurs ont été pris en compte: organismes locaux de tourisme et offre touristique territoriale ; tourisme d’affaires/rencontres et événements professionnels ; hébergements ; loisirs ; études et ingénierie touristique. Différents emplois types correspondant à des postes de dirigeants ou d’encadrement ont été identifiés pour chacun d’entre eux. Le guide contient ainsi des « fiches emplois types/métiers » et propose une lecture transversale des activités et des compétences entre chacun d’entre eux, l’objectif étant aussi de favoriser la mobilité des professionnels dans le secteur. Il s’appuie sur des blocs d’activités génériques (exemples : stratégie et développement de la structure, marketing, commercialisation, communication, etc.) et des blocs d’activités dits « spécifiques» (exemples : gestion des ressources humaines ; élaborer des appels d’offres, concevoir les outils web de la politique commerciale, s’assurer du respect des normes en matière de sécurité, etc.). « Il y a au total cinquante fiches emplois-types / métiers. Le guide vise trois cibles, conclut Bénédicte Mainbourg : les étudiants, afin qu’ils aient une meilleure lisibilité des métiers, les salariés en poste ou les demandeurs d’emploi pour favoriser leur mobilité dans le secteur et enfin les établissements de formation».  

Le guide existe en version papier, tirée à 1 400 exemplaires, et en PDF sur le site www.atout-france.fr. Prix: 25 €.

Une application en ligne conçue pour faciliter la lecture des points communs et spécificités entre emplois-types / métiers, sera également disponible www.atout-france.fr/referentiels.  

Contact : Bénédicte MAINBOURG – Atout France Tél. : +33 (0)1 42 96 74 84

Commentaires
comments powered by Disqus