Promotion : Rhône-Alpes prospecte les clientèles émergentes d’Amérique du Sud

Publié le 19 novembre 2012

Du 23 au 26 octobre, la campagne de promotion de Rhône-Alpes Tourisme à Sao Paulo et Rio de Janeiro a confirmé l'intérêt porté par les opérateurs brésiliens à la destination Rhône-Alpes. Une clientèle aisée attirée par l'œnotourisme et la montagne.

“Les Brésiliens … ont une réelle culture gastronomique”

Le salon international du tourisme « ABAV » organisé au RioCentro de Rio de Janeiro aura servi de prétexte à une fructueuse campagne de séduction de Rhône-Alpes Tourisme en terre brésilienne. Outre une présence sur l'espace VIP du stand de la France, cette opération de promotion a notamment été ponctuée d'un dîner de gala au Sofitel Rio Copacabana. Près de 140 personnes, dont Jean Besson et Marc Béchet, respectivement président et directeur général de Rhône-Alpes Tourisme, ont participé à cette soirée de prestige organisée par Atout France en partenariat avec Rhône-Alpes Tourisme à l’occasion des 30 ans de la présence d’Atout France au Brésil. Un repas conclu par l'intronisation d'une dizaine de personnalités du tourisme brésilien dans la Commanderie des Côtes-du-Rhône. "Le vin fait partie intégrante de l'image de la région et les Brésiliens, de part leurs origines, ont une réelle culture gastronomique. Ils sont aussi de plus en plus sensibles à l'œnologie, comme le prouve le nombre croissant d'élèves brésiliens reçus à l'Université du Vin", confie Jacques Avril, commandeur de la Commanderie des Côtes-du-Rhône et responsable animation de l'Université de Suze-la-Rousse.  

 Durant quatre jours, Céline Gomes a pu apprécier l'intérêt porté par les décideurs locaux à la destination rhônalpine, intérêt confirmé lors de la conférence de presse organisée la veille à Sao Paulo. "J'ai également rencontré les principaux TO et agents de voyage. Beaucoup de questions ont porté sur notre offre en matière d'œnotourisme et de gastronomie. La montagne suscite aussi un réel intérêt, tant pour sa dimension art de vivre que pour la pratique du ski",explique la responsable des marchés espagnols, portugais et brésiliens à Rhône-Alpes Tourisme. Cette dernière estime que les nombreux contacts pris durant quatre jours vont renforcer la notoriété de Rhône-Alpes dans ce pays en pleine croissance. "De plus en plus de Brésiliens viennent en France et font escale en Rhône-Alpes, en famille plutôt qu'en groupe. Il y a parmi eux des gens fortunés mais aussi une classe moyenne supérieure qui n'hésite pas à acheter son voyage à crédit : au Brésil, les agences de voyage proposent toutes de régler en 10 ou 12 fois sans frais ! ", précise Céline Gomes.  

 

La Région Rhône-Alpes resserre ses liens avec l’Argentine L'Argentine était également au programme d'une délégation rhônalpine emmenée par Jean-Jack Queyranne, du 28 octobre au 2 novembre, dans le cadre des accords de convention entre la Région Rhône-Alpes et les Provinces de Buenos Aires et Mendoza, conclues en 2011. Une mission marquée par la signature de deux accords de partenariat économique entre ERAI (Entreprise Rhône-Alpes International) et ses homologues de Mendoza et Cordoba, l'objectif étant d'encourager l'implantation des entreprises régionales et de faciliter la mutualisation des plateformes à l'export. En 2012, une quinzaine d'entreprises rhônalpines devraient s'installer en Argentine grâce au concours d'ERAI. Par ailleurs, grâce aux saisons inversées, l’oenotourisme, le tourisme de montagne et les activités de plein-air pourraient se retrouver au cœur des échanges avec Mendoza, la première province viticole d’Argentine, adossée à la Cordillère des Andes et surplombée par « le toit des Amériques », le mont Aconcagua (6962 m).

 

Contacts:

Jacques Avril - Responsable Animation à l'Université du Vin de Suze-la-Rousse 04 75 97 21 31 - avril@universite-du-vin.com

Contacts

Céline Gomes
Montagne & Parcs / Marché Brésil
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus