Quel modèle de développement économique pour les Alpes de demain ?

Publié le 17 janvier 2013

Près de 250 professionnels de la montagne se sont réunis à Annecy le 30 novembre 2012 à l’occasion du Séminaire organisé par le Comité de Massif des Alpes du Nord, portant sur « Le modèle de développement économique alpin ». Les questionnements posés, place aux perspectives opérationnelles. Un travail fructueux, à prolonger.

L’ambitieux programme du séminaire a permis dans un premier temps de partager et valider les dernières données socio-économiques, actuellement disponibles, sur l’économie de l’espace alpin et d’établir un diagnostic partagé sur les atouts et les menaces qui pèsent sur le modèle de développement touristique alpin.

Ce modèle de développement touristique dédié à la diffusion des sports d’hiver auprès d’un large public a généré des volumes considérables d’activités et d’emplois en montagne. Il a également largement contribué à la prospérité de multiples territoires alpins durant la seconde moitié du XXe siècle et jusqu’à nos jours. Cependant, des travaux en cours mettent en évidence des points de vigilance qui concernent :

  • la consommation d’espaces et la question sensible du foncier, - la sensibilité aux changements rapides en cours (évolutions sociales et économiques, modèle de consommation, évolution climatique…), 
  • la dégradation du parc d’hébergement qui peine à trouver des solutions économiques viables pour son nécessaire renouvellement,
  • la gestion des accès et des transports qui se focalisent en très grande majorité sur l’usage des véhicules individuels, 
  • la nécessaire revalorisation des activités agricoles, artisanales, culturelles, voire industrielles, indispensables aux économies valléennes.  

Les mini conférences thématiques ont permis d’aborder, à partir d’exemples et témoignages de professionnels, quatre thèmes structurants pour relever ces défis dont les dimensions économiques, sociales et environnementales, recouvrent le triptyque du développement durable. Ont été ainsi abordée : 

  • la mobilisation des investisseurs pour accompagner un nouveau développement du tourisme, 
  • la perspective d’établir des politiques foncières spécifiques au profit du projet de territoire montagnard,
  • l’ouverture du tourisme aux quatre saisons pour le plus grand nombre, 
  • la nécessaire mobilisation des ressources humaines locales pour accroître la compétitivité des stations des Alpes et de leurs Espaces Valléens.

Autant d’alertes partagées par l’ensemble des participants et qui appellent des inflexions pour garantir aux territoires de montagne un développement durable.  Comme l’a résumé le Commissaire de Massif, Jean-Pierre Chomienne à l’issue de cette journée d’échanges, il s’agit de mobiliser les ressources humaines, environnementales et financières que possède la montagne pour conforter le potentiel de l’économie montagnarde et l’engager sur des voies innovantes et de diversification via un projet de développement durable multifonctionnel.

Cette réflexion sur l’avenir du modèle de développement touristique du massif alpin doit permettre au Comité de massif des Alpes de définir, en étroite collaboration avec tous les acteurs, des orientations à donner au futur programme opérationnel interrégional du massif des Alpes pour la période 2014-2020.  

Programme  

Contacts

Hugues Beesau
Directeur Pôle Ingénierie Stratégie Prospective
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus